CMC Électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CMC Électronique (CMC Electronics) est une compagnie d'électronique canadienne faisant partie du département d'affaires avionique et contrôle d'Esterline Corporation (en). Le siège social et la principale usine de fabrication de la compagnie sont situés à Montréal (Québec). D'autres installations sont situées à Ottawa, Ontario, et à Sugar Grove (Illinois) (en), États-Unis.

En 2009, selon les données fournies par la compagnie, les ventes se divisent à peu près également entre le secteur commercial et militaire. 50 % des ventes sont faites aux États-Unis, 19 % au Canada et 31 % outre-mer. Le président de CMC est Greg Yeldon, mis en place en août 2009[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie est fondée en 1903 par Guglielmo Marconi sous le nom de Marconi's Wireless Telegraph Company of Canada[2]. En 1925, la compagnie est renommée Canadian Marconi Company (CMC). En 1948, English Electric rachète la compagnie mère Marconi Company, puis acquiert 50,6 % des parts de Canadian Marconi Company en 1953[2].

En 1968, English Electric est racheté par General Electric Company (GEC).

Le 30 novembre 1999, British Aerospace complète son achat de Marconi Electronic Systems (en) et crée BAE Systems. En décembre 1999, BAE Systems achète 51,6 % des parts de CMC. En février 2000, le nom de la compagnie change pour BAE Systems Canada.

En avril 2001, le groupe d'investisseur ONCAP (comprenant notamment Onex Corporation) complète son achat de BAE Systems Canada en récupérant 54 % des parts détenues par l'ancienne compagnie ainsi que les 46 % de parts publique. La compagnie est renommée CMC Electronics. Le groupe planifie revendre la compagnie quelques années plus tard.

En 2007, CMC Electronics est entièrement vendue à Esterline Corporation (en)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « CMC Electronics » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « Esterline CMC Electronics Welcomes New President », Esterline Corporation.
  2. a et b (en) « CMC Electronics' Profile », CMC Electronics Inc.
  3. (en) « Esterline Technologies: Investor Relations », Esterline Corporation.