CMA CGM Marco Polo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marco Polo (homonymie).
CMA CGM Marco Polo
Image illustrative de l'article CMA CGM Marco Polo
CMA CGM Marco Polo dans le port de Zeebrugge
le 18 décembre 2012

Type Porte-conteneurs
Histoire
Mise en service 5 novembre 2012
Statut en service
Caractéristiques techniques
Longueur 396 m
Maître-bau 53,6 m
Tirant d'eau 16 m
Port en lourd 186 470 tonnes
Capacité 16 020 EVP
Propulsion Wärtsilä 14 RT Flex 96 C
Puissance 80 080 kW
Vitesse 24,10 nœuds
Autres caractéristiques
Chantier naval Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME)
Armateur CMA CGM
Affréteur CMA CGM
Pavillon britannique[1]
Indicatif 2FYD5
IMO 9454436

Le CMA CGM Marco Polo est un navire porte-conteneurs de la compagnie française CMA CGM. À sa sortie du chantier naval, fin 2012, il s'agit du porte-conteneurs le plus gros du monde, au sens qu'il est celui avec le port en lourd le plus important, dépassant les navires de la classe Emma Mærsk[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce navire est une version agrandie des navires de la classe CMA CGM Christophe Colomb. De même que ses sister-ships, il est équipé de systèmes anti-marées noires FOR Systems[3],[4].

Il a pour sister-ships le CMA CGM Jacques Cartier (avril 2013, un temps appelé CMA CGM Zheng He), le CMA CGM Jules Verne (juin 2013) et le CMA CGM Alexander von Humboldt (juin 2013, un temps appelé CMA CGM Vasco de Gama)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le CMA CGM Marco Polo, plus grand porte-conteneurs du monde, escale aujourd'hui au Havre Communiqué de presse, 19 décembre 2012. Consulté le 28 janvier 2013.
  2. 186 470 tpl contre 156 907 tpl pour Emma Mærsk, et 16 020 EVP (équivalent vingt pieds) contre 11 000 EVP.
  3. « Les FOR Systems en série sur les nouveaux porte-conteneurs de CMA CGM », sur Mer et Marine.
  4. Fast Oil Recovery Systems, Site de JLMD Ecologic Group
  5. « CMA CGM touchera en octobre son premier navire de 16 000 EVP », sur Mer et Marine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Dans la presse[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]