CIVETS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CIVETS

CIVETS (en fra. CIVETA) est un acronyme inventé par Robert Ward de l’Economist Intelligence Unit, en 2009, et rendu public par Michael Geoghegan de la banque HSBC lors d'un discours devant la chambre du commerce de Hong Kong en avril 2010[1].

Pays faisant partie des CIVETS[modifier | modifier le code]

Les CIVETS regroupent la Colombie, l'Indonésie, le Vietnam, l'Égypte, la Turquie et l'Afrique du Sud (bien que cette dernière soit de plus en plus considérée par certains économistes comme membres des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine)[2],[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « the CIVETS: a second tier of big emerging markets consisting of Colombia, Indonesia, Vietnam, Egypt, Turkey and South Africa » publié dans « BRICS and BICIS », The Economist,‎ 26 novembre 2009 (Consultable en ligne).
  2. Publié dans le journal colombien Semana, cité par « Des CIVETS appétissants », Courrier international,‎ 10 août 2010 (Consultable en ligne).
  3. http://www.reuters.com/article/idUSLDE63Q26Q20100427
  4. Frank Paul Weber, « Appelez-les BRICA », La Tribune,‎ 24 décembre 2010 (Consultable en ligne).

Notes[modifier | modifier le code]