CIHW-FM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CIHW-FM

Présentation
Pays Drapeau du Canada Canada
Siège social Wendake, Québec
Propriétaire Conseil De La Nation Huronne Wendat
Slogan La radio de Wendake!
Langue Français
Site Web www.cihw.org
Historique
Création Septembre 1984
Diffusion
FM 100,3 MHz
Câble 100,5 MHz
Streaming oui Oui

CIHW-FM est une station de radio située sur le territoire Wendake près de Québec. La station communautaire d’une puissance de 50 watts diffuse ses émissions à Wendake et dans la grande région de Québec sur la fréquence 100,3 FM pour servir la population autochtone. Elle diffuse également de la musique country-western et nostalgique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station CIHW-FM 100,3[1] qui a ouverte ses portes en septembre 1984, a fêté ses 30 ans en 2014.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Programmation[modifier | modifier le code]

Du lundi au vendredi entre h et 13 h et entre 16 h et 17 h, la station présente des émissions de la SOCAM (Société de communication atikamekw-montagnais). Le restant de la journée, c’est de la musique principalement country. Cette programmation entièrement musicale laisse aussi de la place aux artistes autochtones.

Les soirs et la fin de semaine, quelques animateurs interrompent la programmation musicale pour présenter leurs émissions. Les différents animateurs présentent des émissions à saveur rétro, folklorique, country, populaire et des émissions parlées sur différents thèmes. Les animateurs sont toujours ouvert à recevoir des demandes spéciales, des souhaits et des salutations de la part des auditeurs.

Animateurs et émissions de la station[modifier | modifier le code]

  • Martine Auger anime Planification Santé
  • Normand Turgeon anime Country PM
  • André Savard anime Rétro Laser
  • Raymond Béland anime Profil Spirituel
  • Jocelyn Martel anime Country Wendake
  • Éric Saint-Hilaire anime Le Voyage Musical

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décision CRTC 84-463 », sur CRTC,‎ 31 mai 1984

Lien externe[modifier | modifier le code]