CHMG-TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article CHMG-TV

Création 1984 (sur le câble)
20 octobre 2005 (par antenne)
Propriétaire Télé-Mag Québec, Inc.
Slogan « La Télémagazine des Passionnés »
Format d'image 480i, 1080i
Langue Français
Pays Drapeau du Canada Canada
Statut privé
Ancien nom Télé-Fonctionnaire; Télé-Plus (1984-1994)
Télé-Mag 24 (1994-2005)
Siège social Québec, Drapeau : Québec Québec
Site web tele-mag.tv
Diffusion
Analogique canal 9
Numérique Non Non
Satellite Non Non
Câble Illico télé numérique : 10 (SD), 610 (HD)
ADSL Telus Télé Optik : 9 ou 10 (SD), 510 (HD)
Aire ville de Québec

CHMG-TV ou Télé-Mag est une station de télévision québécoise de langue française située dans la ville de Québec appartenant à Télé-Mag Québec, Inc. Originalement distribuée exclusivement sur le câble, elle diffuse par antenne au canal 9 depuis le 20 octobre 2005 avec une puissance de 38 watts.

Les studios de la station sont situés au 2700 Jean-Perrin, près des autoroutes 40 et 73 dans l'arrondissement Les Rivières (Québec), et son antenne est située à la Place de la Cité à Sainte-Foy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette station de télévision a débuté ses activités en 1984 sur le câble sous le nom de Télé-Fonctionnaire, pour être renommé Télé-Plus et enfin pour "Télé-Mag 24" en 1994. le "24" représentait sa position sur le câble, qui est déménagé au canal 10 depuis.

Au mois d'août 2003, le CRTC approuve la demande de Télé-Mag inc. pour une licence de diffusion de faible puissance au canal 9 dans la ville de Québec avec une puissance d'émission de 38 watts[1]. CHMG-TV entre en ondes par antenne le 20 octobre 2005.

Télévision numérique terrestre et haute définition[modifier | modifier le code]

Une version haute définition de Télé-Mag est distribuée aux abonnés d'Illico télé numérique de Vidéotron dans la région de Québec depuis le 18 décembre 2010.

Malgré sa présence dans un marché à transition obligatoire au numérique, CHMG-TV diffuse à faible puissance et n'est pas requis de faire la transition.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décision de radiodiffusion CRTC 2003-413, consulté le 22 août 2003

Lien externe[modifier | modifier le code]