CA Rosario Central

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CA Rosario Central

Logo du CA Rosario Central
Généralités
Nom complet Club Atlético Rosario Central
Surnoms Los Canallas
La Academia rosarina
Fondation 24 décembre 1889
Couleurs bleu et jaune
Stade Estadio Gigante de Arroyito
(41 654[1] places)
Siège Rosario
Championnat actuel Primera División de Argentina
Président Drapeau : Argentine Norberto Speciale
Entraîneur Drapeau : Argentine Miguel Ángel Russo
Site web www.rosariocentral.com
Palmarès principal
National[2] Championnat d'Argentine (4)
International[2] Coupe CONMEBOL (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Club Atlético Rosario Central est un club de football argentin basé à Rosario.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Central Argentine Railway Athletic Club est fondé le 24 décembre 1889 par des ouvriers anglais du chemin de fer. Le premier président est Colin Calder et toutes les activités se passent en anglais. Quand la Central Argentine et la Compagnie des Chemins de Fer de Buenos Aires fusionnent, en 1903, le club change de nom pour devenir le Club Atlético Rosario Central.

Les couleurs originelles du maillot sont le rouge et le blanc ; plus tard, le club désira changer pour un mélange de bleu et de blanc et finalement, le maillot est divisé en bandes verticales de couleur bleu et or.

Les joueurs de Rosario sont surnommés les Canallas (les canailles, insulte plutôt gentille en Argentine) car ils ont refusé de disputer une rencontre de charité pour le retour de la lèpre dans les années 1920. D'ailleurs, les joueurs de Newell's Old Boys sont surnommés les leprosos (les lépreux), car eux ont choisi de disputer ce match.

L'équipe joua dans le Championnat local de Rosario jusqu'en 1939, date de son adhésion au Championnat National, en même temps que ses rivaux du Newell's Old Boys.

Rosario Central est relégué en 1942 et de nouveau en 1951, les deux fois il retrouva l'élite l'année suivante.

Rosario Central remporta le Championnat Nacional en 1971, en 1973 (premier d'une longue liste pour l'entraîneur Carlos Timoteo Griguol) puis en 1980, avec Ángel Tulio Zof sur le banc.

Pour la saison 1974, Central acheta l'attaquant Mario Kempes qui jouait à l'Instituto Atlético Central Córdoba.

Rosario Central est relégué en 1985 mais retourne de nouveau en première division la saison suivante et gagne le Championnat 1987. C'est le seul club de l'histoire du football argentin à avoir remporté le titre l'année de sa promotion.

En 1995, Rosario Central gagne son seul titre international, la Copa CONMEBOL (actuelle Copa Sudamericana). Central a participé à 10 Copa Libertadores, soit le troisième meilleur total argentin derrière Boca Juniors et Club Atlético River Plate.

  1. En 2010, Rosario Central, 17e au classement de relégation, se voit contraint de jouer un match de repêchage contre le club de deuxième division All Boys. Après un match nul (1-1) à l'aller, le club s'incline lourdement (3-0) à domicile et se voit relégué en Primera B Nacional.

Stade[modifier | modifier le code]

L'Estadio Gigante de Arroyito.

Rosario Central joue à l'Estadio Gigante de Arroyito, situé au croisement de l'Allevaneda Boulevard et Génova Avenue, dans le quartier Lisandro de la Torre (les habitants sont les Arroyitos), au nord-est de Rosario.

Sa capacité officielle est de 41 654 places mais 45 000 personnes peuvent entrer depuis que des travaux ont été effectués pour la Coupe du Monde 1978.

Dans ce tournoi, les Argentins ont disputé leurs trois rencontres du second tour au Gigante, ce qui a permis au héros local Mario Kempes, soutenu pour les supporters, de devenir meilleur buteur de la compétition.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Datos de la Subsecretaría de Seguridad de Espectáculos Futbolísticos », Ministère de l'Intérieur argentin,‎ 2003
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes[modifier | modifier le code]