CARI (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir curry.

CARI (entreprise)

alt=Description de l'image Logo cari.gif.
Dates clés 2004, création de la société
Personnages clés Laurent Poucet
Slogan construction services compris/Notre Plaisir, Votre Satisfaction
Siège social Carros (France)
Activité BTP et services
Effectif 2 250 (sept 2006)
Site web www.cari.fr

CARI est une entreprise française de construction et de services, appartenant au groupe Fayat[1]. Anciennement Carillion BTP, celle-ci se classe dans les 10 premiers français du bâtiment et travaux publics[réf. nécessaire].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1906 : création de l'entreprise Nicoletti
  • 1923 : création de l'entreprise Thouraud
  • 1988 : création de la filiale L.B.N (Les Bétons Niçois)
  • 1989 : achat des entreprises du Sud de la France Ciampi et Céolin
  • 1991 : le groupe britannique Tarmac (construction et carrières) achète 70 % des parts de Nicoletti : entreprise familiale niçoise créée en 1906 et réalisant 500 MF de chiffre d'affaires sur la Côte d'Azur.
  • 1992 : Georges Dao entre chez Nicoletti, comme Directeur Général. Sous son impulsion, l'entreprise entame une démarche qualité, diversifie et étend son activité hors Alpes-Maritimes.
  • 1993 : Tarmac achète Thouraud : créée en 1923, implantée à Reims (Marne), Faulquemont (Lorraine) et en région parisienne et réalisant 500 MF de CA.
  • 1997 : création en janvier d'une Direction Commune
  • 1998 : création de la filiale L.B.N (Les Bétons Niçois)
  • 1999 : Tarmac BTP rachète Giraud Méditerranée (Marseille) et Sobatra (Fréjus) pour développer l'activité sur la région PACA. Tarmac BTP change de nom et devient Carillion BTP.
  • 2000 : création de deux nouvelles agences : Carillion Services et Carillion BTP Sud-Ouest.
  • 2001 : Carillion BTP est certifiée Iso 9002.
  • 2002 : Georges Dao devient Président du Directoire.

Création d'une nouvelle agence : Carillion Midi-Pyrénées.

  • 2003 : Thouraud Créteil devient : Carillion Île-de-France.
  • 2004 : Carillion BTP reçoit la triple certification Qualité - Sécurité - Environnement. Carillion UK, l'actionnaire britannique, souhaite se retirer de l'activité BTP. Le management de Carillion BTP, soutenu par un groupe financier français, rachète l'entreprise, par une opération LMBO. Carillion BTP devient CARI (1 323 salariés, 275 M€ de CA).
  • 2005 : janvier : rachat de l'entreprise de menuiserie Demichelis à Nice.
    • Avril : rachat de l'entreprise Mazza à Lyon.
    • Juin : rachat de la société de menuiserie ACAP à Bonneuil (Ile-de-France)
    • 12 novembre : CARI a fêté son premier anniversaire avec un résultat financier positif, de nouvelles acquisitions et le développement de son activité Services.

Réalisation et participation sur chantiers[modifier | modifier le code]

  • Reims Management School
  • Palais de Justice Pontoise
  • Hôtel de police de Bordeaux
  • LGV Est LOT 29 Reims
  • Stade de Sedan
  • Tramway de Bordeaux
  • Caserne Beauvau Marseille
  • Lycée de Manosque
  • Piscine patinoire de Laon
  • TGV Méditerranée
  • Viaduc de la Dordogne
  • Palais des festivals de Cannes
  • Acropolis (Nice)
  • Métro de Toulouse
  • Gare de Monaco
  • Palais de justice de Grasse
  • T2 Aéroport de Nice
  • Atelier dépôt Bus à Bregaillon (La Seyne/Mer)

Activités du groupe[modifier | modifier le code]

Travaux publics[modifier | modifier le code]

Ouvrages d'art, tunnels et travaux souterrains, travaux maritimes, terrassement, génie civil, écrans anti-bruit, parking, réservoirs et stations d'épuration…

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Logements, hôtels, complexes sportifs / centres de loisirs, établissements scolaires et universitaires, immeubles de bureaux, centres commerciaux, bâtiments industriels, grands équipements administratifs, hôpitaux et cliniques, agroalimentaire (silos, caves), ouvrages de prestige…

Autres activités et services[modifier | modifier le code]

Travaux électriques (courants forts, courants faibles.), V.R.D, menuiserie bois et agencement, béton prêt à l'emploi. La maintenance technique, la gestion et l'exploitation de sites pour des parkings, ports, sites tertiaires, pépinières d'entreprises et parcs d'activités comprenant : accueil, logistique, événementiel, communication, information, nettoyage, gardiennage.

Organisation[modifier | modifier le code]

Son siège social est à Carros (06). Elle possède plusieurs directions régionales. Elle emploie 2 352 salariés (juin 2008).

CARI a créé une filiale spécialisée dans la gestion de sites : CARI Events, qui gère depuis octobre 2005 le Centre d’affaires et de séminaires Agora Einstein, à Sophia-Antipolis (06).

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Il se répartit à 70 % pour le bâtiment, 22 % pour les travaux Publics et 8 % pour les Services (électricité, VRD, menuiserie, maintenance, gestion de sites). L'entreprise développe sa participation aux affaires en conception – construction – financement – maintenance – exploitation.

Croissance externe[modifier | modifier le code]

En 2005, CARI a racheté trois entreprises dans trois régions : la menuiserie Demichelis à Nice (Côte d’Azur), la société de construction Mazza BTP à Lyon (Rhône-Alpes) et la menuiserie Acap à Bonneuil (Île-de-France). L’entreprise appuie aujourd’hui son activité sur 9 marques implantées dans le territoire français. La plus ancienne, Nicoletti à Nice, a fêté ses 100 ans en 2006. Les 8 autres : Thouraud, Ciampi, Céolin, Giraud MED, SOBATRA, LBN, Demichelis, Mazza.

Fondation CARI[modifier | modifier le code]

Logo fondation.gif

La fondation CARI a été créée pour prolonger la solidarité historique qui s'exerce au quotidien sur les chantiers. CARI a souhaité donner à ses collaboratrices et collaborateurs la possibilité de réaliser leur engagement citoyen directement au sein de l'entreprise par le soutien de projets concernant la solidarité, la nature et la culture dans le monde de la construction.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]