CAPEX - OPEX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OPEX (homonymie).

Les dépenses d'exploitation (souvent abrégées en OPEX) sont les coûts courants pour exploiter un produit, des entreprises, ou un système. Les dépenses d'investissement de capital (CAPEX), se réfèrent aux coûts de développement ou de fourniture des pièces non-consommables pour le produit ou le système.

Par exemple, l'achat d'un photocopieur est le CAPEX, et le coût annuel de papier et de toner consommé est l'OPEX. Pour de plus grands systèmes comme les entreprises, l'OPEX peut également inclure le coût des employés et des dépenses de service telles que le loyer et l'eau, le gaz, l'électricité, etc.

OPEX contrôlables et non-contrôlables[modifier | modifier le code]

Parmi les OPEX, l'entreprise distingue les OPEX dits « contrôlables » des OPEX sur lesquels le gestionnaire du réseau n'a aucun contrôle. Les OPEX contrôlables correspondent aux « running costs of business » et incluent : les charges salariales, les coûts des matériaux et des sous-traitants, les dépenses d'études, les coûts de calcul, les frais de communication, les frais d'assurance ainsi qu'une allocation des frais généraux.

La grille Capex - Opex[modifier | modifier le code]

Les Anglo-saxons utilisent de plus en plus la distinction Capex (capital expenditure ou dépenses d’investissement) et Opex (operational expenditure ou dépenses de fonctionnement, d’exploitation*). Parfois les choix sont délicats, notamment sur les actifs immatériels.

Le sujet est au cœur des préoccupations des directions informatiques avec notamment l’attention portée au SaaS (Software as a service) et par l’apparition du Cloud Computing, à propos des équipements informatiques. Par exemple : est-il plus économique d’acheter des serveurs et des équipements de stockage pour constituer son propre centre de données (jouer le Capex) ou de payer à l’utilisation un ensemble de services « cloud » d’hébergement, de stockage… (choisir l’Opex) ?

Achat ou location ?[modifier | modifier le code]

alternative de l'image à compléter


C’est une des questions clés qui se pose au moment d’un investissement structurel. Comment financer un équipement ? En général, si on compare le coût d'achat au coût d'une location sur 36 mois, la location est plus onéreuse. Mais si on intègre les dépenses induites ou indirectes liées à son utilisation (occupation d'une salle, électricité, climatisation, gestion de l'équipement, gestion de son renouvellement…), alors les résultats ne sont plus du tout les mêmes. Et il est parfois plus économique de louer, d’autant plus si le bien qui sera utilisé ne le sera pas à 100 %, et c’est ce qui est souvent le cas avec les nouvelles technologies…


Par ailleurs, dans une économie en crise, les entreprises auront plutôt tendance à se diriger vers l’opérationnel (Opex) car l’accès au financement devient beaucoup plus difficile. Dans une économie en croissance, ce sera le contraire et les entreprises auront tendance à plus se diriger vers le Capex.

La mise en évidence de Capex/Opex est surlignée par l’informatique, notamment avec le développement du web. En effet, l’activité Internet génère peu de frais en comparaison des dépenses de fonctionnement traditionnelles. L’orientation même du marché privilégie davantage les dépenses de fonctionnement plutôt que les dépenses d’investissement.

Le choix entre Opex et Capex se pose aussi dans l’industrie pour le financement des biens d’équipements. L’achat sur fonds propres ou le financement par crédit-bail d’un équipement est un Capex, alors que la location opérationnelle d’un équipement est un Opex. Cependant, lorsqu’un investissement n’est pas directement valorisant pour l’entreprise (ex. investissement visant à faire des économies ou améliorer la production), il est plus judicieux de le louer et en faire ainsi un Opex, afin de préserver le Capex pour les investissements qui valorisent directement l’entreprise (ex. nouveaux points de vente, rachat d’un concurrent, etc.).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Réalisé à l'initiative d'Econocom, Du financement de l'informatique au pilotage financier des actifs IT.