C/2011 W3 (Lovejoy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lovejoy.

C/2011 W3 (Lovejoy)

Description de l'image  Lovejoy-hi1a srem dec12 14.gif.
Caractéristiques orbitales
Époque JJ 2455900,5
(5 décembre 2011)
Demi-grand axe 46,2139 ua
Excentricité 0,999881
Périhélie 0,005490 ua
Aphélie 92,4224 ua
Période 314,17 a
Inclinaison 134,785°
Dernier périhélie 16 décembre 2011
Prochain périhélie Détruite
Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs Terry Lovejoy
Date 27 novembre 2011
Désignations C/2011 W3 (Lovejoy)
Comète Lovejoy filmée par STEREO

C/2011 W3 (Lovejoy) est une comète périodique rasante du groupe de Kreutz. Elle a été découverte le par l'astronome amateur australien Terry Lovejoy[1].

La comète Lovejoy vue depuis la Terre

Le périhélie de la comète a eu lieu derrière la couronne solaire le à 00h35 UTC, à une distance d'environ 820 000 km du centre du Soleil[2], soit 140 000 km de la surface du Soleil[3] . Il était prévu que, sous l’effet de la chaleur intense du Soleil, cette boule de neige sale de 200 m de diamètre ne survivrait pas à ce passage en rase-motte et se disloquerait, se transformant alors en un nuage diffus de vapeur et de poussières[3], mais l'Observatoire de Dynamiques Solaires (SDO) ainsi que le satellite belge PROBA2 ont observé la comète émerger de la couronne solaire[4],[5].

La comète fut tout d'abord vue par le satellite STEREO-A le 3 décembre, puis apparut dans le champ de l’instrument LASCO C3 de SOHO dans la nuit du 13 au . Avant que la comète passe à son périhélie, elle a été le sujet de campagnes d'observations de la part de dix-huit instruments sur cinq satellites : STEREO, SOHO, SDO, Hinode et PROBA-2[6],[7].

Le elle est photographiée par l'équipage de la Station spatiale internationale[8]. Après cette date, la comète devient visible à l’œil nu, à l'aube, pour les observateurs de l'hémisphère sud[9]. Lors de sa réapparition inattendue, la comète est devenue exceptionnellement brillante dans le ciel d'Australie, mais son noyau s'est transformé en nuage de poussière à la forme de cigare. Le noyau s'est disloqué quelques heures après la traversée de la couronne solaire et cet éclat aurait augmenté considérablement la luminosité de la queue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « C/2011 W3 (Lovejoy) » (voir la liste des auteurs)

  1. Kelly Beatty, « Comet Lovejoy's Date With Destiny », Sky & Telescope,‎ 6 December 2011 (lire en ligne)
  2. (en) « C/2011 W3 (Lovejoy) », JPL Small-Body Database Browser, NASA.gov,‎ 14 December 2011 (consulté le 15 December 2011)
  3. a et b (fr) CNES, « La course de la comète Lovejoy suivie par le satellite SOHO »,‎ (consulté le )
  4. Mike Wall, « Satellites to Watch Comet's Death Plunge Through Sun Today », Space.com,‎ 15 December 2011 (lire en ligne)
  5. Mike Wall, « Comet Lovejoy Survives Fiery Plunge Through Sun, NASA Says », Space.com,‎ 15 December 2011 (lire en ligne)
  6. (en) « The Great "Birthday Comet" of 2011 », SOHO, NASA.gov,‎ 15 December 2011 (consulté le 15 December 2011)
  7. (en) Karl Battams, « The Great "Birthday Comet" of 2011 », Sungrazing Comets, Navy.mil,‎ 15 December 2011 (consulté le 15 December 2011)
  8. (en)« Station Commander Captures Unprecedented View of Comet », nasa.gov,‎ 2011 (consulté le 29 décembre 2011)
  9. « La comète Lovejoy se lève sur la cordillère des Andes », cieletespace.fr,‎ 2011 (consulté le 29 décembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]