C'est arrivé entre midi et trois heures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

C'est arrivé entre midi et trois heures

Titre original From Noon till Three
Réalisation Frank D. Gilroy
Scénario Frank D. Gilroy d'après son roman
Acteurs principaux
Sociétés de production Frankovich Productions
William Self Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Western
Sortie 1976
Durée 99 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

C'est arrivé entre midi et trois heures (From Noon till Three) est un western comique et romantique américain réalisé par Frank D. Gilroy et sorti en 1976.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Graham Dorsey, est un bandit pleutre et superstitieux. Peu avant le braquage d'une banque avec quatre de ses acolytes, il fait un rêve (qui se révélera prémonitoire) dans lequel le braquage tourne mal. Il trouve alors un prétexte pour rester en dehors de la ville chez une jeune veuve, Amanda Starbuk, le temps du braquage. Durant ces trois heures va se nouer une relation sentimentale entre Dorsey, bonimenteur et séducteur et Amanda la romantique. Apprenant que le braquage a mal tourné et ne doutant pas du caractère chevaleresque de son amant, Amanda demande à celui-ci d'aller secourir ses compagnons. Dorsey est peu enthousiaste à cette idée, mais tenant à être fidèle à l'image qu'il a donné de lui, il s'élance au secours de ses amis. En fait, il n'en est rien et il prendra les vêtements d'un dentiste trouvé en chemin pour se faire la belle. Un double malheur survient alors : pris par erreur pour Dorsey le dentiste se fait tuer et Dorsey lui se fait arrêter pour exercice illégal de la médecine. Après un an de prison, Dorsey revient chez Amanda qui, entre temps, a raconté son idylle avec Graham dans un livre qui est devenu un best-seller dans tout le pays. Alors qu'il croit être reçu les bras ouverts, il découvre qu'Amanda ne le reconnait pas et le rejette. Bien plus, elle refuse obstinément de croire ce que lui raconte Dorsey car elle a gardé une image totalement différente de son « héros » qui s'est dévoué pour ses amis quitte à laisser la femme qui l'aimait. Graham découvre que le Dorsey du livre ne lui ressemble en rien. Toutes ses tentatives pour se faire reconnaître, même au prix d'avouer sa couardise ou ses véritables intentions n'y feront rien : la légende créée par le livre l'a totalement dépassé. Graham Dorsey est mort et bien mort et toute personne revendiquant cette identité ne peut être qu'un usurpateur. Il tentera en vain de trouver compassion ou reconnaissance de la part d'Amanda ou de tout habitant du coin. Interné dans un asile, c'est finalement chez les pensionnaires de cette maison d'aliénés qu'il trouvera quelqu'un pour accepter de croire qui il est.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • l'un des très rares films comiques de Charles Bronson, plus habitué aux rôles taciturnes de vengeurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]