Cœurs du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cœurs du monde

Description de l'image  Hearts of the World poster.jpg.
Titre original Hearts of the World
Réalisation D. W. Griffith
Scénario D. W. Griffith
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Guerre
Sortie 1918
Durée 122 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cœurs du monde (Hearts of the World) est un film muet américain réalisé par D. W. Griffith, sorti en 1918.

Lorsqu'il tourne ce film, Griffith est déjà l'auteur de deux chefs d'œuvre, Naissance d'une nation (1915) et Intolérance (1916).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un village français, à la veille de la Première Guerre mondiale, deux familles vivent en bon voisinage. Le garçon (Robert Harron) de l'une des familles aime Marie (Lillian Gish), la fille de l'autre famille. Alors qu'ils préparent leur mariage, la guerre est déclarée et le jeune homme, bien qu'étant Américain, décide de servir le pays dans lequel il vit et part au combat.

Lillian Gish en 1917

Pendant les affrontements, le village est bombardé et la famille du jeune homme est tuée. Von Storm, un officier allemand, violente Marie, qui parvient à lui échapper. Sur le champ de bataille, le garçon est sérieusement blessé ; il est soigné par la Croix-Rouge. Après son rétablissement, il pénètre dans le village déguisé en officier allemand et retrouve Marie, mais tous deux doivent tuer un officier allemand qui les a découverts. Von Storm trouve le corps, puis la cachette des deux fiancés, barricadés dans une pièce de l'auberge. Les Allemands tentent de forcer la porte alors que les Français arrivent pour libérer le village.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Pendant la Première Guerre mondiale, D. W. Griffith est sollicité par des Britanniques pour réaliser un documentaire sur les combats, afin d’inciter les États-Unis à soutenir les Alliés. Les États-Unis étant entrés en guerre avant le début du tournage, Griffith met alors en scène un film de fiction, et y incorpore des séquences tournées sur les champs de bataille, mêlant « sa vision romantique de la guerre et la cruelle réalité des combats ». Cœurs du monde est filmé en partie en France, et en partie en Grande-Bretagne. Grâce à un montage remanié pour atténuer le réalisme des scènes de combats et à une campagne publicitaire patriotique - mais qui « souligne aussi l’aspect romantique » du film - Cœurs du monde remporte un grand succès dès sa sortie aux États-Unis[3].
  • Erich von Stroheim cumule les fonctions d'assistant du réalisateur, de conseiller technique et d'acteur.
  • Le cinéaste français Alfred Machin a réalisé les séquences tournées sur le champ de bataille.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Tulard, Le Dictionnaire du cinéma - Les réalisateurs, Robert Laffont, 1999
  2. source : IMDb
  3. source : Le Ciné club de Caen, c.f. Liens externes

Liens externes[modifier | modifier le code]