Cœur de dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cœur de dragon, ou Draco : La Légende du dernier dragon au Québec (Dragonheart), est un film américain réalisé par Rob Cohen sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Angleterre, 984. Lors d'une révolte paysanne, Freyn, monarque tyrannique qui règne sur ses terres, est tué, et son fils Einon gravement blessé par une paysanne appelée Kara alors qu'il était sous la responsabilité de Sir Bowen, son tuteur, un chevalier adepte de l'Ancien Code établi par le roi Arthur. Mourant, Einon est transporté d'urgence auprès de Draco, un noble dragon qui le prend en pitié et lui sauve la vie en partageant son cœur avec lui...

Quelques années plus tard, Einon a grandi, et a pris la place de son père, mais uniquement pour se révéler encore plus cruel que lui ; Bowen, lui, est devenu un chevalier renégat et aigri, qui a juré d'exterminer tous les dragons de la terre, qu'il rend responsables de la corruption de son jeune prince. Lors d'une chasse de dragon, Bowen rencontre un moine et poète appelé Gilbert de Glockenspur, étonné de ses exploit décide de le suivre et de noter ses performance... Jusqu'à ce que le destin le mette en face du dernier des dragons, qui n'est autre que Draco... S'ensuit un combat terrible, au cours duquel Bowen doit s'avouer vaincu, avant de se rendre compte que le dragon n'est en rien responsable de la tyrannie d'Einon. Surgit une collaboration de circonstance pour tuer Einon, collaboration qui se transforme peu à peu en une amitié que tout, à l'origine, interdisait et Bowen doit faire semblant de tuer Draco à chaque village où il entre... Il réunit toute une armée de paysans pour mettre en place une nouvelle révolte qui mettra fin au règne d'Einon, Kara, Gilbert de Glockenspur et Draco font partit de l'armée... Mais, Einon et Draco partageant le même cœur, Bowen se rend compte que Draco doit mourir pour que Einon meure lui aussi ... Après les convaincantes paroles de Draco, il finit par le tuer... et en même temps finissent l'ère des dragons et le temps d'Einon.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un succès commercial modéré, rapportant environ 115 267 375 $ au box-office mondial, dont 51 367 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 57 000 000 $[3]. En France, il a réalisé 578 939 entrées[4].

Il a reçu un accueil critique mitigé, recueillant 50 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,7/10 et sur la base de 30 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Suites[modifier | modifier le code]

Ce film a eu une suite, Cœur de dragon : Un nouveau départ (Dragonheart : A New Beginning), réalisée par Doug Lefler et sortie directement en vidéo en 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]