Cœur d'Alène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cœur d'Alène (homonymie).
Cœurs d'Alène vers 1907.

Les Amérindiens Cœur d'Alène formèrent une nation qui vécut dans le nord de l'État de l'Idaho, à l'est de l'État de Washington et à l'ouest de l'État du Montana.

À l'époque de la Louisiane française, les coureurs des bois et trappeurs français et Canadiens français surnommèrent ce peuple « Cœur d'Alène » en raison de sa dureté en affaires (l'alène est un solide poinçon permettant de travailler les peaux et les fourrures). Dans leur langue, les Amérindiens s'appellent eux-mêmes Schitsu'umsh ou Skitswish (ce qui signifie « le peuple que l'on découvre ici »). Leur langue appartient à la famille linguistique des langues salish.

Les membres de la tribu « Cœur d'Alène » vécurent dans le nord de l'État de l'Idaho, appelé Idaho Panhandle.

Ils consommaient la plante de Camassia qui fut à la base de l'alimentation des populations amérindiennes de l'Ouest américain. Ils pêchaient également la truite et le saumon, deux poissons abondants dans leurs rivières.

Le territoire des Cœur d'Alène fut réduit à une superficie de 2 400 km2 en 1873 quand le président des États-Unis, Ulysses S. Grant, institua la réserve indienne Coeur d'Alène. Depuis, les gouvernements successifs ont réduit encore cet espace protégé à 1 400 km2.

Aujourd'hui, on dénombre 2 000 membres de la communauté des Cœur d'Alène.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :