Côte-de-l'Or prussienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Côte-de-l'Or.

4° 47′ 28″ N 2° 08′ 02″ O / 4.79111, -2.13389 La Côte-de-l'Or brandebourgeoise, devenue plus tard la Côte-de-l'Or prussienne, était la partie de la Côte-de-l'Or colonisée par le Brandebourg.

Côte de l'Or brandebourgeoise[modifier | modifier le code]

Aux alentours de 1680, la marche électorale de Brandebourg, le cœur du futur royaume de Prusse, crée une société à charte, la compagnie africaine brandebourgeoise (Brandenburgisch-Africanische Compagnie). En mai 1682, elle fonde une petite colonie en Afrique occidentale consistant en deux établissements sur la Côte de l'Or dans le Golfe de Guinée, l'actuel Ghana :

Les gouverneurs allemands pendant cette période brandebourgeoise étaient :

Côte-de-l'Or prussienne[modifier | modifier le code]

Le 15 janvier 1701, la colonie est renommée « Colonies de la Côte-de-l'Or prussienne », lorsque Frédéric III, électeur de Brandebourg régnant également sur le duché de Prusse obtient la dignité royale sous le nom de Frédéric Ier fondant ainsi le royaume de Prusse. De 1711 à avril 1712, les Hollandais occupent de nouveau Fort Dorothea.

En 1717, la colonie était physiquement abandonnée par la Prusse, aussi en 1717-1724, John Konny (ou en hollandais Jan Conny) fut capable d'occuper Gross-Friedrichsburg, et à partir de 1721, de s'opposer à la loi hollandaise.

En 1721, les droits sur la colonie furent vendus aux Hollandais, qui la renommèrent Hollandia et elle fut intégrée à la plus grande colonie de la Côte-de-l'Or néerlandaise.

Les gouverneurs prussiens ont été :

Sources[modifier | modifier le code]