Force (Star Wars)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Côté Obscur)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Force.

Dans l’univers de Star Wars, la Force est un champ d’énergie s’appliquant à tous les êtres vivants. Elle donne des pouvoirs aux personnes qui lui sont sensibles. Personne ne sait quelle est sa réelle origine, ainsi de nombreuses théories sont avancées ; certaines personnes pensent qu’elle serait une sorte de divinité, d’autres pensent que ce n’est qu’un outil. Cependant, elle est probablement le fruit des midi-chloriens.

Définition[modifier | modifier le code]

La Force semble être une sorte d'énergie omniprésente et mystérieuse dont personne n’est encore arrivé à percer l’origine. Cependant, il est clair que tout individu capable de la contrôler obtient d'intéressantes facultés : des pouvoirs télékinésiques, lui permettant d'agir sur la matière par la seule force de sa volonté, des capacités physiques et sensorielles décuplées, et l'aptitude à influer sur les flux d'énergie physique ou les pensées d'autrui.

Le concept a très probablement été inspiré par le ki japonais ; rappelons que George Lucas s'est inspiré de films d'Akira Kurosawa, qu'il a d'ailleurs été coproducteur de Kurosawa (Kagemusha par exemple), et que son œuvre comporte plusieurs références graphiques à la culture japonaise (voir Star Wars > Un univers inspiré de la fiction… et de la réalité).

Théories[modifier | modifier le code]

Même si la véritable nature de la Force reste inconnue, des théories probables sont avancées.

Force Unifiée
Théorie objectiviste dont l’Ordre Jedi est adepte, qui développe l’idée que la Force est disséminée dans toute la matière de l’univers (incluant les Yuuzhan Vong). Elle est aussi présente dans l’espace et le temps, et lie toutes les particules de matière ensemble. Le Côté Obscur et le Côté Lumineux s’y trouvent naturellement en équilibre, mais de façon distincte.
Force Vivante
Théorie subjectiviste, minoritaire dans l’Ordre Jedi, pratiquée par le Comte Dooku puis son apprenti Qui-Gon Jinn qui l’a lui-même apprise à ses apprentis Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Au contraire de la Force Unifiée, elle développe l’idée que la Force provient en fait de l'énergie psychique générée par les êtres vivants (excepté les Yuuzhan Vong). Elle ne se positionne pas objectivement du Côté Lumineux ou du Côté Obscur, notions qui relèvent du choix idéologique de l'utilisation de la Force.

Côtés Lumineux et Obscur[modifier | modifier le code]

Pendant 10 000 ans, les érudits tythoniens ont pensé que la Force était une et indivisible. Mais la guerre de la Force qui ravagea Tython en 25 000 av-B.Y. a révélé la nature équivoque de la Force, qui possède un côté clair et un côté sombre. L'ordre Jedi a été créé afin de promouvoir l'étude du côté lumineux, tandis que l'ordre Sith, héritier des Jedis noirs, se consacre à l'étude du côté obscur. Chacun combat l'autre afin de faire prévaloir son interprétation de la Force, sachant qu'il y a toujours des dissidents dans les deux camps.

Pour les adeptes de la Force Unifiée, le Côté Lumineux et le Côté obscur sont les deux parties de la Force qui s’y trouvent en équilibre, tandis que les adeptes de la Force Vivante pensent qu’ils n’existent naturellement pas, qu’ils ne sont que des visions subjectives de l’utilisation de la Force pour le bien ou le mal.

Côté Lumineux (Côté Clair)[modifier | modifier le code]

Portées par l’idéal du Bien, les personnes affiliées du Côté Lumineux s’emploient à servir les autres en symbiose avec la Force. Les principes de bases sont la bienveillance, l’assistance et la préservation. Les émotions vives sont proscrites telles la haine et la peur considérées comme liées au Côté Obscur. Ses adeptes défendent la paix et maintiennent l’équilibre de la Force dans la galaxie.

Ils ont aussi une conception « déiste » de la Force, à laquelle ils se réfèrent comme une sorte d'entité surnaturelle bienveillante qui guide l'action des êtres vivants dans la galaxie. Cela est notamment illustré par l'expression « Que la Force soit avec nous ». Le but d'un Jedi est d'entrer en communion avec la Force par la Lumière afin d'accéder à la sagesse absolue.

Côté Obscur[modifier | modifier le code]

Peur, haine, agressivité et ambition sont les fondements du Côté Obscur. Ses adeptes ont comme seul objectif d’augmenter leurs pouvoirs pour, à terme, dominer leurs rivaux. Les pouvoirs du Côté Obscur ne sont généralement pas utilisés pour les autres mais toujours dans un intérêt personnel. Le Côté Obscur est aussi addictif : plus on l’embrasse et accumule de pouvoirs, plus on veut resserrer les liens avec le Coté Obscur et ses pouvoirs. La conception de la Force selon les Siths est plus utilitaire. Elle n'est qu'une puissance de la Nature, qu'ils doivent apprendre à maîtriser, à dompter. Et quand bien même elle serait dotée d'une volonté propre, un Sith ne s'accomplit qu'en parvenant à la plier à la sienne. C'est en cela qu'ils se démarquent des Jedis, noirs ou lumineux, considérés comme des jouets de la Force dans un sens ou un autre, alors qu'un Sith acquiert la liberté totale, affranchie des lois de l'Univers, dans la maitrise absolue du côté obscur. Cette vision est toutefois plus caractéristique des anciens Empires Siths que de la dictature personnelle de Palpatine: ce dernier évoque souvent le côté obscur comme une divinité, tel un alter-ego maléfique du côté lumineux, et mentionne plusieurs fois la notion de "Destin" pour convaincre Luke de le rejoindre.

Paradoxalement, l’amour est aussi bien proscrit chez les Jedis que chez les Siths. L'ordre Jedi le considère comme une émotion trop vive, susceptible de mener au Côté Obscur ; et inversement, les Siths pensent qu'il risque de mener au Côté Lumineux par la relation affective qu'il induit. Ainsi Anakin Skywalker passa du Côté Obscur pour sauver sa femme Padmé Amidala, et reviendra au Côté Lumineux pour sauver son fils Luke.

On notera que l'expression de "côté obscur" est fréquemment employé dans la culture pour désigner la tentation d'utiliser des moyens immoraux pour atteindre des objectifs qu'on estime justes.

Pouvoirs de la Force[modifier | modifier le code]

Certains êtres avec un taux élevé de midi-chloriens ont la faculté de l’utiliser pour acquérir divers pouvoirs plus ou moins puissants. Les plus puissants de ces pouvoirs ne sont maîtrisés que par très peu de personnes et plus une personne est puissante, plus les pouvoirs sont efficaces.

Pouvoirs universels[modifier | modifier le code]

Ces pouvoirs peuvent être utilisés par le Côté Lumineux ou du Côté Obscur.

  • Déflexion de Force : dévie des tirs de blaster.
  • Dissimulation de Force : permet à une personne soumise à la force de dissimuler à quel Côté de la Force elle est affiliée.
  • Divination : vision de courtes images de l’avenir.
  • Empathie de Force : permet de sentir les émotions d’une personne.
  • Méditation de combat : permet de donner de la volonté à une armée et de réduire celle de l’ennemi. Par ailleurs, elle facilite la coordination entre les différents protagonistes d’une armée.
  • Persuasion de Force : contrôle l’esprit d’un être vivant, à condition que celui-ci soit ne soit pas entraîné à y résister.
  • Poussée de Force : déplacement d’un objet ou d’un adversaire.
  • Saut de Force : augmente la distance et la hauteur d’un saut.
  • Sens de Force : permet de sentir les perturbations dans la Force, et déceler le Côté opposé.
  • Télékinésie : déplacement d’objet(s).
  • Télépathie : communication mentale avec une personne.
  • Téléportation : déplacement instantané à un endroit distant de quelques mètres.
  • Vision de Force : augmente l’acuité de la vision.
  • Vitesse de Force : augmente la vitesse de déplacement.
  • Voile de Force : permet de devenir invisible.
  • Resistance à la force : Rend le Jedi plus résistant contre les attaques de la force

Pouvoirs du Côté Lumineux[modifier | modifier le code]

Pouvoirs bénéfiques ou défensifs, surtout utilisés par les personnes liées au Côté Clair, ils sont aussi maitrisés par les adeptes du Côté Obscur mais rarement utilisés.

  • Chaleur de Force : production de la chaleur du corps de l’utilisateur.
  • Guérison de Force : accélère la guérison naturelle.
  • Lumière de Force : produit de la lumière.
  • Protection de Force : augmente la protection corporelle.
  • Absorbtion de Force : absorbe la force dirigée contre l'utilisateur pour accélérer la regénération de la force en lui.

Pouvoirs du Côté Obscur[modifier | modifier le code]

Pouvoirs nuisibles ou destructeurs, surtout utilisés par les adeptes du Côté Obscur, rarement utilisés par les personnes liées au Côté Clair.

  • Absorption de vie : draine la force vitale d’une personne pour guérir l’utilisateur.
  • Champ de mort : draine la force vitale de plusieurs personnes pour guérir l’utilisateur.
  • Éclairs de Force : produit des éclairs pour torturer ou tuer son adversaire.
  • Étranglement de Force : permet d’étrangler une personne à distance.
  • Restructuration mentale : brise la volonté d’une personne et permet à son utilisateur de le manipuler.
  • Tempête de Force : plus puissant des pouvoirs, crée un tourbillon géant d’énergie pouvant détruire un vaisseau.
  • Répulsion de Force : produit un champ de Force à l'intérieur d'une personne pour la faire exploser
  • Rage: rend l'utilisateur plus puissant mais aussi plus vulnérable.

Perturbations de la Force[modifier | modifier le code]

La Force n’est pas un champ d’énergie parfait, elle peut être troublée par différents facteurs.

Troubles naturels[modifier | modifier le code]

Chaque être vivant, même s’il n’est pas sensible à la Force, a une « signature » visible pour les personnes sensibles à la Force. Ainsi, une de ces personnes peut savoir si une personne, dont elle connaît la signature, est proche d’elle.

Troubles provoqués[modifier | modifier le code]

De faibles perturbations sont observées à chaque utilisation d’un pouvoir lié à la Force et même d’infimes troubles sont créés lors des mouvements de l’eau. Des troubles beaucoup plus importants sont observés lors de morts violentes ou de nombreux décès simultanés comme l’Ordre 66 ou la destruction d’Alderaan.

Anomalies[modifier | modifier le code]

Perturbations particulières et irréversibles, comme le vide de désespoir et de haine en orbite de la lune forestière d’Endor à cause de la destruction de la deuxième Étoile de la Mort et la mort de l’Empereur Palpatine.

Midi-chloriens[modifier | modifier le code]

Les midi-chloriens ou midi-chlorelles sont des micro-organismes appartenant à l'univers de Star Wars. Présents dans tous les êtres vivants, ils déterminent la réceptivité de l'individu à la Force et donc sa capacité à devenir un Jedi. Dans la saga, Anakin Skywalker se fait remarquer par son fort taux de midi-chloriens, au point que le Conseil Jedi en arrive à penser qu'il aurait pu être conçu par ces organismes.

Imaginés par George Lucas, qui s'est inspiré des mitochondries, les midi-chloriens sont présents dans le scénario dès l'apparition des premiers films de la série. Cependant, il faut attendre 1999 et Star Wars, épisode I : La Menace fantôme pour que leur existence soit révélée aux spectateurs. Un grand nombre de fans ont été déçus par cette explication trop rationnelle de la Force.

Description[modifier | modifier le code]

Dans l'univers de Star Wars, le taux de midi-chloriens est utilisé par les chevaliers Jedi pour détecter les enfants qui sont en harmonie avec la Force. Les midi-chloriens sont partout dans l'univers et présents dans tous les êtres vivants, il en faut cependant une quantité supérieure à la normale pour commencer l'initiation Jedi. C'est la raison pour laquelle peu de personnes peuvent recevoir un entraînement du temple ou de l'académie Jedi. En mesurant le taux de midi-chloriens dans le sang d'un Jedi, on peut estimer sa puissance dans la Force.

Il s'agit de formes de vie microscopique présentes dans les cellules de tout individu et qui vivent en symbiose avec eux : sans elles, la vie ne pourrait exister. Ces créatures communiquent avec la Force et, lorsqu'un Jedi atteint l'état de concentration nécessaire, il peut les sentir, et ainsi communier avec la Force. Une forte concentration de midi-chloriens est un signe de grand potentiel. C'est pour cela que Qui-Gon Jinn fut surpris de découvrir sur Tatooine un jeune garçon présentant le taux le plus élevé jamais rencontré chez un individu, même chez le puissant Maître Yoda, plus de 20 000. Qui-Gon Jinn déclara au Conseil Jedi que le garçon, Anakin Skywalker, aurait pu être conçu par les midi-chloriens pour devenir « l'Élu », celui qui ramènerait l'équilibre dans la Force.

Chez les Siths, les midi-chloriens sont étudiés de très près par Dark Plagueis, maître de Dark Sidious. Ses expériences multiples sur des créatures (pensantes ou non) sensibles à la Force lui permettent d'en acquérir un savoir si grand qu'il parvient à les contrôler. Il est d'abord mentionné comme une légende Sith dans La Revanche des Sith par le chancelier Palpatine (Dark Sidious) mais elle est vérifiée dans le roman de James Luceno Dark Plagueis. Cette capacité à contrôler les midi-chloriens peut maintenir certaines formes vivantes en vie. C'est ce pouvoir que recherchait Anakin Skywalker lorsqu'il passa du Côté Obscur, afin de protéger Padmé Amidala.

Création et inspiration[modifier | modifier le code]

Le mot midi-chlorien semble être formé à partir des noms de deux organites présents sur Terre : les mitochondries et les chloroplastes. D'après l'hypothèse de l'endosymbiose, ces organites seraient d'origine procaryotique et auraient migré à l'intérieur de cellules eucaryotes, formant ainsi une sorte de relation symbiotique analogue à celle que forment les midi-chloriens avec les cellules des êtres sensibles à la Force. Enfin, comme pour les midi-chloriens, le nombre de chloroplastes présents dans une cellule est déterminé génétiquement.

George Lucas avait imaginé ce concept dès les premiers épisodes de la saga, mais n'avait pas eu le temps de l'exposer dans la trilogie originale. Leur apparition dans La Menace fantôme a ainsi déçu une partie des fans originaux, qui considéraient que la Force devait rester avant tout un concept spirituel, et non quelque chose d'expliqué scientifiquement.

Notes et références[modifier | modifier le code]