César d'Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

César d'Este (né à Ferrare en 1561 – mort à Modène le 11 décembre 1628) fut duc de Modène et de Reggio de 1597 jusqu'à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

César est le fils d'Alphonse d'Este, marquis de Montecchio (un fils naturel de Alphonse Ier d'Este et de sa maitresse Laura Dianti) et de la première épouse Giuliana della Rovere (1525-1563), fille du duc d'Urbino François Marie Ier della Rovere.

Le 27 octobre 1597, à la mort sans successeur du duc Alphonse II d'Este, le duché passe au cousin César, fils naturel d'Alphonse d'Este marquis de Montecchio. La légitimité de la succession est reconnu par l'empereur Rodolphe II du Saint-Empire mais pas par le pape Clément VIII, car Ferrare, contrairement à Modène, Carpi et Reggio d'Émilie, est un fief pontifical. Il utilise comme prétexte la bâtardise des enfants nés de sa grand-mère. Toujours est-il que le pape prononce l'excommunication contre César, et l'incamération contre la plus grande partie de ses biens. Ferrare retourne au Saint-Siège malgré les tentatives répétées du Duc qui demande l'aide des principales puissances européennes. Il n'obtient que des promesses et dans le cas de Henri IV une retentissante volte-face. Clément VIII lança dès 1597 une expédition militaire contre Ferrare commandée par son neveu le cardinal Aldobrandini. La capitale est donc transférée à Modène où le Duc entre le 30 janvier 1598. Les problèmes au cours des premières années sont multiples: la résidence, le château médiévale, est inadaptée, il y a l'opposition entre la noblesse ferraraise et modénaise, la tentative d'autonomie de Marco Pio de Sassuolo, la guerre contre Lucques pour la possession de la Garfagnana.

Il épouse le 30 janvier 1586 Virginia de Médicis, fille de l'ex Grand-duc de Toscane Cosme Ier de Toscane. Dix ans plus tard, elle manifeste les premiers signes de folie qui l'accompagnent jusqu'à sa mort en 1615.

César meurt en 1628, ce fut un homme modéré et religieux mais pas doté d'une grande intelligence politique.

Son fils Alphonse III d'Este lui succède.

Modène, capitale[modifier | modifier le code]

Au moment de devenir capitale d'État, Modène compte à peu près 20 000 habitants. À la fin du XVIe siècle, les manufactures de textile traversent une période florissante, l'art de la laine est la plus importante du duché et il existe une forte production de draperie de soie qui se répercute dans l'industrie agricole en raison de l'élevage du ver à soie. L'exportation des vins, rouges et blancs, des salaisons, des animaux contribue à la balance des paiements.

À l'inverse, la production céréalière connait une situation difficile en raison de la perte de la région ferraraise. La production, dans les années normales, couvre les 2/3 du besoin, alors que les importations sont importantes pendant les années de disette qui se produisent une année sur trois.

Le déficit de la balance commerciale croit de manière importante au cours des premières années du XVIIe siècle et la raréfaction inévitable de la monnaie en argent et en or provoque une très forte inflation qui rend encore moins compétitif les produits d'exportation ce qui met en crise les industries locales. Les premières années de Modène en qualité de capitale rendent nécessaire, à l'intérieur de la ville, d'importants travaux de restauration, de démolition, de construction ce qui apporte un peu de prospérité à la population employée comme manœuvres ou maçons.

Ascendants[modifier | modifier le code]

 
Alphonse Ier d'Este
 
Laura Dianti
 
 
François Marie Ier della Rovere
 
Éléonore de Mantoue
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alphonse
 
 
 
 
 
 
Giuliana della Rovere
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
César d'Este










Descendants[modifier | modifier le code]

  1. Giulia d'Este (1588-1645)
  2. Alphonse III d'Este (1591-1644), Duc de Modena à partir de 1628
  3. Luigi d'Este (1593/1594-1664), Seigneur de Montecchio et Scandiano
  4. Laura d'Este (1594-1630)
  5. Caterina d'Este (1595-1618)
  6. Ippolito d'Este (1599-1647)
  7. Niccolo d'Este (1601-1640)
  8. Borso d'Este (1605-1657)
  9. Foresto d'Este (1606-1639/1640)
  10. Angela Caterina d'Este (morte en 1651), sœur


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]