César Vezzani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

César Vezzani est un ténor célèbre du début du XXe  siècle, né à Bastia le 8 août 1888 et décédé le 11 novembre 1951 à Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Corse, César Vezzani aurait été surnommé l’« Empereur des ténors » par le tsar Nicolas II. En fait, il avait accompagné son épouse Agnès Borgo, membre d'une troupe lyrique. Rien ne permet de confirmer cette anecdote controversée et sans fondement. En effet, l'étiquette du palais Impérial prévoit toutes les cérémonies et ce n'est pas Vezzani que le tsar salue mais une troupe dont il n'est qu'un accompagnateur. Ces exagérations caricaturent le mythe qui n'a pas besoin d'être enjolivé.

Vezzani chante aussi bien l'opéra francais que les rôles wagnériens. Sa diction, travaillée avec son épouse, est remarquable. Son hygiène de vie est discutable, car il aime les repas lourds et arrosés. Cependant, il travaille beaucoup ses prestations qui l'entraînent à quelques récitals en Algérie. Il est, sans aucun doute, l'une des plus grandes voix de tous les temps.

Après le conservatoire de Toulon, où il rencontre la cantatrice Agnès Borgo qui deviendra son épouse, puis celui de Paris, où il décroche une dizaine de prix, il débute dans la capitale à l'âge de vingt-trois ans. Le succès est immédiat. Il a eu un fils, César Vezzani, né à Toulouse en 1931. Sa famille vit à Montpellier, son petit fils s'appelle également César Vezzani.

Installé à Marseille, il se produira dans toute l'Europe, enthousiasmant les amateurs de bel canto. Son exceptionnelle tessiture lui aura permis de chanter de nombreux livrets. Ceux qui le côtoient dans sa vie quotidienne décrivent un homme à la forte personnalité, d'une rare générosité, se déplaçant toujours accompagné d'une horde d'admirateurs et fidèle soutien du Front populaire. Une hémiplégie va faire d'un fort caractère... un homme diminué.