Cérou (affluent de l'Aveyron)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cérou (Aveyron))
Aller à : navigation, rechercher

44° 03′ 21″ N 2° 28′ 33″ E / 44.0558, 2.47583 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cérou.
Cérou
Image illustrative de l'article Cérou (affluent de l'Aveyron)
Caractéristiques
Longueur 87,4 km [1]
Bassin 503 km2 [1]
Bassin collecteur la Garonne
Débit moyen 4,13 m3/s (Milhars)
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Saint-Jean-Delnous
· Coordonnées 44° 03′ 20″ N 2° 28′ 33″ E / 44.0556, 2.4757 (Source - Cérou)  
Confluence l'Aveyron
· Localisation Milhars
· Coordonnées 44° 08′ 23″ N 1° 52′ 33″ E / 44.1396, 1.8758 (Confluence - Cérou)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Aveyron
Tarn
Régions traversées Midi-Pyrénées

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

Le Cérou est une rivière du sud de la France qui coule dans les départements de l'Aveyron et du Tarn. C'est un affluent de l'Aveyron en rive gauche, donc un sous-affluent de la Garonne par l'Aveyron, puis par le Tarn.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 87,4 km de longueur[1], le Cérou prend sa source dans le département de l'Aveyron commune de Saint-Jean-Delnous, et entre tout de suite dans le département du Tarn. Il se jette dans l'Aveyron en rive gauche commune de Milhars.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le linéaire de rivière du bassin versant (Cérou et affluents) est de 294 km. Le Cérou constitue une réserve en eau importante et capitale vis-à-vis de la rivière Aveyron grâce au barrage de Saint-Géraud (1986), qui lui apporte un débit régulier toute l’année (notamment en période de sècheresse)[2].

Principales localités traversées[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit du Cérou a été observé sur une période de 41 ans (1968-2008), à Milhars, localité située au niveau de son confluent avec l'Aveyron[3]. La surface prise en compte y est de 503 km2 soit la quasi-totalité du bassin versant de la rivière.

Le module de la rivière à Milhars est de 4,13 m3⋅s-1.

Le Cérou présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées, avec une période de hautes eaux d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 6,55 et 9,65 m3⋅s-1, de janvier à avril inclus (avec un maximum très net en février). Dès le mois de mai, le débit diminue rapidement pour aboutir à la période des basses eaux qui se déroule de juillet à octobre, accompagnée d'une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,965 m3 au mois d'août, ce qui reste encore assez consistant. Cependant les fluctuations de débit peuvent être plus importantes d'après les années et sur des périodes plus courtes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Milhars
(Données calculées sur 41 ans)

À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0,078 m3, en cas de période quinquennale sèche, soit 78 litres par seconde, ce qui est assez sévère, mais normal comparé à la moyenne des cours d'eau du bassin de l'Aveyron.

Les crues peuvent être importantes, d'autant plus que le bassin versant est assez étendu. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 74 et 120 m3⋅s-1. Le QIX 10 est de 150 m3⋅s-1, le QIX 20 de 180 m3, tandis que le QIX 50 se monte à 210 m3⋅s-1.

Le débit instantané maximal enregistré à Milhars durant cette période, a été de 210 m3⋅s-1 le 4 février 2003, tandis que le débit journalier maximal enregistré était de 184 m3⋅s-1 le 14 décembre 1981. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était d'ordre cinquantennal, et donc destinée à se reproduire deux fois par siècle en moyenne.

Au total, le Cérou est une rivière modérément abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 260 millimètres annuellement, ce qui est nettement inférieur à la moyenne du bassin de la Garonne (384 millimètres), et aussi de la moyenne de la France tous bassins confondus (320 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) de la rivière atteint 8,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Cérou (O56-0400) » (consulté le 6 novembre 2013)
  2. ''Sources : ARPE Midi-Pyrénées (Agence Régionale Pour L’Environnement), www.pechedelatruite.com
  3. Banque Hydro - Station O5664010 - Le Cérou à Milhars (option Synthèse) (ne pas cocher la case "Station en service")