Céramique portrait mochica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de face.

Cette céramique mochica est probablement la pièce la plus importante de la collection du musée Larco, à Lima, au Pérou, car il s´agit d´un « huaco retrato » d´une qualité et d´un réalisme artistique exceptionnels et qui est mondialement reconnue comme étant un symbole de l’art mochica. De nombreux articles la mentionnant ont été publiés et elle a voyagé dans de nombreuses expositions internationales dans les plus grands musées du monde[précision nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le contexte archéologique auquel appartient cette pièce n'est pas connu avec précision, mais les résultats des fouilles archéologiques menées sur la côte nord ces 20 dernières années laissent penser qu´elle faisait très probablement partie d´un contexte funéraire d´un membre de l´élite mochica et qu'elle provient sans doute de la vallée moche, dans la région moche sud.

Rafael Larco Hoyle reçut cette pièce de son père ; ce dernier avait donné l´ensemble de sa collection au musée du Prado de Madrid, hormis cette céramique, qu'il préféra garder. Elle fut alors la base de sa nouvelle collection, qu'il offrit ensuite à son fils, Rafael Larco Hoyle, lui transmettant ainsi son goût pour la collection des œuvres d'art. L´actuelle collection du musée Larco est le fruit de cet héritage.

Description[modifier | modifier le code]

Il s´agit d´un « huaco retrato », c'est-à-dire un portrait en céramiques à anse-étrier représentant le visage d´un haut gouvernant mochica. Il a été réalisé lors de la quatrième phase mochica (600 ap JC), selon la chronologie établie par Rafael Larco Hoyle en 1948.

Le dirigeant porte un turban de tissu sur lequel repose une coiffe aux motifs d´oiseau à deux têtes et, sur les côtés, de plumes. Ce type de coiffe a été retrouvé par Strong et Evans en 1940 dans la tombe du prêtre guerrier à Huaca de la Cruz, dans la vallée de Virú, à 40km au sud de Trujillo.

Il porte également des boucles d´oreilles tubulaires, que l´on retrouve dans la salle d´or du musée Larco.