Cédric Collet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collet.
Cédric Collet
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France US Créteil
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (30 ans)
Lieu Brétigny-sur-Orge
Taille 1,82 m
Poste Milieu offensif / Attaquant de soutien
Parcours junior
Saisons Club
1997-2001 Drapeau : France Paris Saint-Germain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2004 Drapeau : France CS Sedan-Ardennes 02 (0)
2004-2005 Drapeau : France SO Romorantin 34 (4)
2005-2007 Drapeau : France Tours FC 63 (4)
2007-2008 Drapeau : France Stade brestois 29 25 (3)
2008-2009 Drapeau : Belgique RAEC Mons 29 (2)
2009-2011 Drapeau : Belgique Standard de Liège 03 (0)
2011 Drapeau : France AS Beauvais Oise 09 (0)
2011-2012 Drapeau : France Stade de Reims 10 (0)
2012-2013 Drapeau : Portugal Beira-Mar 11 (0)
2013- Drapeau : France US Créteil 05 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2008- Flag of Guadeloupe (local).svg Guadeloupe 13 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 mars 2014

Cédric Collet est un footballeur français né le 7 mars 1984 à Brétigny-sur-Orge. Il mesure 1,82 m pour 76 kg et joue à US Créteil.

Carrière[modifier | modifier le code]

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en amateur à l'A.S. Égly avant de signer pour le club de sa ville, au CS Brétigny. Le Paris Saint-Germain le détecte et décide de le faire signer. Malheureusement, il ne jouera qu'en Championnat de France Amateurs avec le PSG. Il décide alors de retourner dans l'amateurisme et l'anonymat avec le CS Brétigny. Là bas, il peut exprimer son talent et Philippe Romieu, alors chargé du recrutement post-formation novateur de Sedan le repère et lui propose de signer dans les Ardennes.

Après trois mois passés avec les moins de 18 ans, il se voit promu en CFA, où il joue avec l'équipe réserve sedanaise. Mais en deux ans, il ne joue que deux matchs avec l'équipe première (1 en Ligue 1 et 1 en Ligue 2) tant et si bien qu'il part pour une aventure en National.

Une place de titulaire dans le monde professionnel[modifier | modifier le code]

Il obtient à Romorantin ses premiers galons de titulaire ou il joue 34 matchs en une saison de National. Il décide ensuite, après une année passé Stade Olympique Romorantinais de partir pour l'ambitieux club de Tours FC, qu'il fait remonter de National jusqu'en Ligue 2. Bon joueur dans l'antichambre de l'élite, il est recruté par le Stade brestois en 2007 mais à la fin de la saison il décide de partir jouer à l'étranger.

Exil et désillusion en Belgique[modifier | modifier le code]

Alors que tout se passait pour le mieux en France, et désireux d'accomplir un nouveau challenge, en 2008, il prend donc la direction de la Belgique et s'exile à Mons où il effectue une bonne première saison. Puis profitant d'une offre d'un des plus gros clubs de Belgique, il est transféré le 26 juin 2009 au Standard de Liège, champion de Belgique en titre, sans pour autant jouer beaucoup de matchs (3 seulement).

Devenu indésirable à l'été 2010, son contrat est résilié, et, désireux de rebondir en France, il signe en janvier 2011 en National à l'AS Beauvais.

Retour en France et rebond à Reims[modifier | modifier le code]

Mais il fait un court passage à Beauvais, puisqu'en juillet 2011, il est recruté par le Stade de Reims pour une durée de deux ans où il porte le numéro 10.Il joue son premier match avec Reims le 22 juillet 2011 face à Nantes ou son équipe s'incline 1-0 après prolongations au premier tour de la Coupe de la Ligue. Il résilie son contrat en fin de saison.

Exil au Portugal[modifier | modifier le code]

En août 2012, il signe un contrat d'une saison à Beira-Mar[1].

Retour en France à l'US Creteil[modifier | modifier le code]

Cedric Collet s'est engagé à l'été 2013 pour 2 ans avec l'US Créteil.

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Signe à Beira-Mar, standard-liège.be, 1er août 2012