Cédric Bardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bardon.
Cédric Bardon
Cedric Bardon.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 15 octobre 1976 (38 ans)
Lieu Lyon (Rhône)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1994-2011
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1986-1994 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1998 Drapeau : France Olympique lyonnais 104 (13)
1998-2001 Drapeau : France Stade rennais 70 (13)
2001-2005 Drapeau : France EA Guingamp 79 (17)
2005 Drapeau : France Le Havre AC 20 (2)
2005-2008 Drapeau : Bulgarie Levski Sofia 57 (18)
2008 Drapeau : Israël Bnei Yehoudah 17 (3)
2008-2009 Drapeau : Chypre Famagouste 22 (7)
2009-2010 Drapeau : Bulgarie Levski Sofia 24 (6)
2010-2011 Drapeau : France Fréjus-Saint-Raphaël 22 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1993-1995 Drapeau : France France -18 ans 21 (16)
1995-1996 Drapeau : France France -20 ans 5 (1)
1996-1997 Drapeau : France France espoirs 7 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Cédric Bardon est un footballeur français né le 15 octobre 1976 à Lyon. Il joue au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une carrière sans grand éclat en France, où il ne confirme jamais son statut d'éternel espoir du football français, Cédric Bardon se relance en Bulgarie avec le Levski Sofia. Il dispute les 1/4 de finale de la Coupe UEFA 2005-2006, après avoir battu des clubs comme l'AJ Auxerre et l'OM.

Lors de la saison 2006-2007, il dispute la première de phase de la Ligue des Champions 2006-2007 après avoir éliminé le Chievo Vérone au tour préliminaire (avec un but marqué à l'aller et un au retour). Lors de la phase de groupe, le Levski termine bon dernier sans remporter le moindre match. À l'issue de la saison il réalise avec le doublé Coupe-Championnat. Lors de la finale de la coupe de Bulgarie, il offre même la victoire à son équipe avec un but sur penalty durant la prolongation.

Le 27 juillet 2007, il offre même la SuperCoupe de Bulgarie à son club, en marquant le seul but de la rencontre qui l'opposait au Litex Lovetch à la 13e minute.

Fin décembre 2007, il souhaite quitter le Levski Sofia à un an et demi de la fin de son contrat. Le milieu offensif privilégie un retour en France mais, faute d'une solution rapide, il devrait découvrir un nouveau pays en 2008. Ainsi, il a signé un contrat d'un an et demi au Bnei Yehoudah, lanterne rouge du championnat israélien. Alors que le club est mal-en-point, il réussit une fantastique remontée au classement et le club finit 9e (sur 12). Cédric Bardon a une grande influence sur cette équipe et la tire à bout de bras pour assurer le maintien. Il marque 3 buts en 17 matchs dont un doublé contre MS Ashdod.

En juin 2008, ce globe trotter rejoint Anorthosis Famagouste, le club chypriote. Ce club réussit pour la première fois de l'histoire du football chypriote à se qualifier pour la Ligue des Champions en battant un club grec, l'Olympiakos Le Pirée (0-3 / 1-0). Après avoir participé à la Ligue des Champions avec le Levski Sofia lors de la saison 2006-2007, Cédric Bardon choisit donc bien ses clubs et va pouvoir participer à un nouveau challenge avec des coéquipiers tels que Savio (ex-Bordelais), Traïanós Déllas (ex joueur de l'AS Roma) ou bien Vincent Laban (formé à Nantes). Le 4 novembre 2008, à l'occasion du match contre l'Inter Milan, il inscrit le 1er but de son équipe pour un match nul 3-3.

Le 3 juillet 2009 il signe un contrat de 2 ans avec le Levski Sofia club qu'il avait quitté il y a un an. Il rejoue en Champions League avec ce club et réalise une bonne saison jouant 24 matchs et inscrivant 6 buts en championnat. Malgré tout, il résilie son contrat au bout d'un an pour retourner en France à Fréjus-Saint-Raphaël qui évolue en National. Après un an dans club sudiste, il met un terme à sa carrière sportive.

Il commence une carrière d’entraîneur en août 2012 au club de l'UGA Lyon Décines, club présidé par Youri Djorkaeff, où il occupe le poste d'ajoint, mais quitte son poste huit mois après son arrivée, en désaccord avec ses dirigeants. Il rejoint alors l'AS Misérieux-Trévoux, dont il devient l'entraîneur et avec lequel il accède a la division d'honneur des sa première saison, tout en s'occupant d'une société d'intérim à Lyon[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Chassaing, « « Moi, Cédric Bardon, 36 ans, entraîneur de l'AS Misérieux-Trévoux » », dans France Football, no 3472 bis, 26 octobre 2012, p. 41