Cárdenas (Cuba)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cárdenas.
Cárdenas
Administration
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Province Matanzas
Municipalité Cárdenas
Code postal 42110
Indicatif téléphonique +53 45
Démographie
Population 86 700 hab. (est. 2008)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 23° 02′ 34″ N 81° 12′ 13″ O / 23.042778, -81.203611 ()23° 02′ 34″ Nord 81° 12′ 13″ Ouest / 23.042778, -81.203611 ()  
Altitude 10 m
Superficie 56 600 ha = 566 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cuba

Voir sur la carte Cuba administrative
City locator 14.svg
Cárdenas

Cárdenas est une ville de la province de Matanzas, à Cuba. Son nom complet est San Juan de Díos de Cárdenas. Sa population était estimée à 86 700 habitants en 2008[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située sur la côte nord de l'île, au bord du détroit de Floride, à 39 km à l'est de Matanzas et à 122 km à l'est de La Havane. Cardenas est une ville portuaire bâtie au niveau de la rive marécageuse de la vaste baie de Cardenas, abritée par la péninsule de Hicacos. La ville est bâtie entre la mer et les collines. Cárdenas est surnommée La Ciudad del Cangrejos (« La cité des crabes »).

La municipalité comprend sept barrios : Cantel, Fundición, Guásimas, Marina, Méndez Capote, Pueblo Nuevo et Versalles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cárdenas est fondée le 8 mars 1828 et compte déjà 12 910 habitants en 1861. En 1850, l'ex-général Narciso López débarque à Cárdenas à la tête de 600 hommes, venant des États-Unis, dans une tentative pour libérer Cuba de la domination espagnole. Faute du soutien de la population lorsque les combats commencent, López doit rembarquer après avoir tenu la ville pendant quelques heures. C'est à cette occasion qu'est hissé pour la première fois, le 19 mai 1850, le futur drapeau national de Cuba, inventé l'année précédente par López.

La mise en service d'une voie ferrée (Ferrocaril de Cárdenas y Jucaro) en 1871, pour transporter le sucre, accélère son développement. La ville est la première à Cuba à mettre en place un système d'éclairage électrique public, en 1889. Le 11 mai 1898, pendant la guerre hispano-américaine, a lieu le combat de la baie de Cardenas, à l'issue duquel une petite escadre américaine doit se retirer sans parvenir à détruire des canonnières espagnoles. C'est l'un des rares revers américains de la guerre.

Au début du XXe siècle, Cárdenas est l'un des principaux ports d'exportation du sucre de Cuba. En 1907, la population de la vile atteint 24 280 habitants. Mais la faible profondeur du port complique les opérations de chargement et déchargement des navires. Cárdenas se trouve à seulement 20 km de la grande station balnéaire cubaine de Varadero et une partie de la population y travaille.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Cathédrale de l'Immaculée Conception.
  • Musée et maison natale de Jose Antonio Echeverria : leader étudiant assassiné le 13 mars 1957 par le régime de Batista. La maison présente un intérêt architectural.
  • Musée de Oscar de Maria Rojas : intéressantes collections dans les domaines de l'histoire, de l'art, des scienes naturelles, de l'archéologie, de la numismatique et des armes de l'époque coloniale.

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Elián González (°1993), enfant de six ans disputé entre Cuba et les États-Unis.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population estimée au 31 décembre 2008 par l'Oficina Nacional de Estadísticas de Cuba [1]