Byron Preiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Preiss.

Byron Preiss (né le 11 avril 1953 à Brooklyn et mort le 9 juillet 2005 à East Hampton) est un éditeur, packager, directeur éditorial et écrivain américain.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Diplômé, avec la mention honorifique "magna cum laude", de l'université de Pennsylvanie, en 1972[1], à dix-neuf ans, et titulaire d'un master en communication de l'université Stanford, il exerça comme professeur pendant une courte période, à l'école primaire de Philadelphie.
Il crée en 1974 sa maison d'édition, Byron Preiss Publications où il publie de la science-fiction et des livres pour enfants. Parallèlement, il travaille comme directeur éditorial pour divers éditeurs américains.
Reconnu pour être un pionner de l'édition électronique, il fut l'un des premiers à publier des CD-ROMs et des livres électroniques[1].

Vie privée[1][modifier | modifier le code]

Byron Preiss, vivait à New York, avec sa femme Sandi Mendelson et leurs deux filles Karah and Blaire, il était membre actif de plusieurs associations et co-directeur du comité de publication de l'UJA-Federation of New York, (United Jewish Appeal - fédération des philanthropes juifs de New York).
Il meurt dans un accident de voiture en 2005.

Publications notables[modifier | modifier le code]

  • Chandler, en collaboration avec Jim Steranko, publié chez l'éditeur Pyramid Books[2], 1976
  • Schlomo Raven, Public Detective, en collaboration avec Tom Sutton, publié chez Pyramid Books[2], 1976
  • Starfawn, en collaboration avec Stephen Fabian, Pyramid Books[2], 1976
  • Dragonworld, en collaboration avec Michael Reaves, publié chez Bantam Books, 1979
  • The Words of Gandhi, livre audio qui remporta un Grammy Award en 1985[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en)Byron Preiss, 52, Digital Publishing Pioneer, Dies, article sur le site du New York Times, publié le 11 juillet 2005.
  2. a, b et c actuellement renommé Jove Books, devenu filiale de Berkley Books.