Bye Bye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bye Bye (homonymie).

Bye Bye

Titre original Bye Bye
Genre Variété
Production voir par années
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. d'épisodes 37
Durée 1 heure (1968 — 1989)
1h30 (depuis 1990)
Diff. originale 19681996
1998
2003
2006 - 2008
2010 - –

Le Bye Bye est une émission de télévision québécoise. De 1968 à 1996, cette revue humoristique de l'année qui s'achève est diffusée à chaque année. Elle est diffusée à nouveau en 1998 et, par la suite, avec le spécial Ceci n'est pas un Bye Bye en 2003, puis depuis 2006. Cette émission est présentée le 31 décembre à 23 h sur les ondes de Radio-Canada, le télédiffuseur d'État. En 2009, la chaîne confirme qu'elle ne produira plus de Bye Bye jusqu'à nouvel ordre[1]. En 2010, le Bye Bye est de retour avec Véronique Cloutier et Louis Morissette[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'émission a été présentée à toutes les années de 1968 jusqu'à 1998. Toutefois, en raison de la démission des membres de l'équipe du Bye Bye 1997, le spécial n'a pas été présenté cette année-là. Cependant, une rétrospective des meilleurs Bye Bye avait été diffusée. En 1998, Daniel Lemire prend en charge toute la structure du Bye Bye. Ce fut le dernier spécial jusqu'à ce que Radio-Canada engage Véronique Cloutier pour une nouvelle formule en 2003. L'année 2004 ayant été difficile pour Cloutier, Radio-Canada a décidé de ne pas renouveler l'expérience. À la demande populaire et constatant qu'il n'y avait plus de domination télévisuelle la veille du Jour de l'an, Radio-Canada engage le groupe Rock et Belles Oreilles (RBO) pour concevoir une nouvelle mouture du Bye Bye, celui de 2006 afin de souligner les 25 années d'existence du groupe. C'est aussi RBO qui a conçu le Bye Bye de 2007. Toutefois, pour 2008, Radio-Canada s’est tourné vers Véronique Cloutier pour animer et produire cette revue télévisée de fin d'année[3].

Avant de recevoir l'appellation Bye Bye, le concept a été présenté sous un autre nom, soit Salut '57!, diffusé le 31 décembre 1956. Le 31 décembre 1957 et puis pendant trois autres années, de 1959 à 1961, c'est l'émission Au p'tit café qui se charge de la revue de l'année qui se termine. D'autres comme Zéro de conduite, Ça va éclater! et Les Couche-tard furent aussi utilisés, en rapport avec les spéciaux de fin d'année que les émissions présentaient.

La comédienne et humoriste Dominique Michel a participé à pas moins de dix-sept Bye Bye dans toute sa carrière, incluant le spécial de 1997 30 fois Bye Bye. Ce fut ainsi un gag récurrent, puisqu'à chaque Bye Bye, Dominique affirmait toujours : « Ceci est mon dernier Bye Bye. »

La fin prévue mais évitée[modifier | modifier le code]

En 2009, Radio-Canada confirme qu'elle ne produira plus de Bye Bye jusqu'à nouvel ordre. Une émission spéciale de Tout le monde en parle remplace la revue humoristique de fin d'année cette année-là. Bien que la croyance veut que cet arrêt soit en lien avec la controverse qu'a suscité le Bye Bye 2008, le diffuseur public assure que ce n'est pas la raison. Les humoristes du groupe Rock et Belles Oreilles avaient été approchés plus tôt pour prendre en charge un éventuel Bye Bye 2009, mais leur agenda était trop chargé[4].

La présentation d'un épisode spécial de Tout le monde en parle a fait reculer les cotes d'écoute de Radio-Canada le soir du 31 décembre 2009 de près d'un million de téléspectateurs. Les cotes d'écoute de la Télévision de Radio-Canada ont chuté de 2 668 000 en 2008 à 1 795 000 en 2009. Une partie de cette clientèle a plutôt choisi de terminer l’année avec Dieu merci, l'année est finie!, qui a incité 1 663 000 téléspectateurs à syntoniser TVA, alors que 1 461 000 l'avaient fait l'année précédente[5].

En 2010, Radio-Canada annonce qu'elle produira un Bye Bye, et que Véronique Cloutier et Louis Morissette en seront en charge.

Distribution et équipe de production[modifier | modifier le code]

Voici la liste des personnes de l'équipe de production et la distribution des rôles par années.

Liste
Année Réalisateur(s) Scénariste(s) Comédiens
1968 Richard Martin Roger Garand, Gilles Richer, Dave Broadfoot Marthe Fleurant, Françoise Lemieux, Claude Landré et Donald Lautrec.
1969 Richard Martin Roger Garand Marthe Fleurant, Chantal Renaud, Donald Lautrec et Claude Michaud
1970 Jean Bissonnette Gilles Richer Louise Forestier, Louise Latraverse, Françoise Lemieux, Denis Drouin et Olivier Guimond
Numéro populaire : L'interprétation d'un numéro inoubliable mettant en vedette Guimond en soldat canadien-français qui monte la garde chez le bourgeois anglophone (Drouin) à Westmount[6].
1971 Jean Bissonnette Roger Garand Denise Filiatrault, Dominique Michel et Les Cyniques: Marc Laurendeau, André Dubois, Serge Grenier et Marcel Saint-Germain
1972 Richard Martin Roger Garand, André Dubois et Marie Perreault Dominique Michel, Roger Baulu, Jacques Normand, Réal Béland (père), Denise Proulx, André Dubois et Benoît Marleau
1973 Louis-George Carrier Gilles Richer et Gilles Gougeon Dominique Michel, Danielle Ouimet, Paul Berval, Denis Drouin et Benoît Marleau
1974 Roger Fournier André Dubois Dominique Michel, Danielle Ouimet, Paul Berval, André Dubois et Benoît Marleau
1975 Richard Martin Marc Favreau Marc Favreau (dans le rôle de Sol) et 75 artistes dont, France Castel, Renée Claude, Christine Charbonneau, Renée Martel et Benoît Marleau.
1976 Jean Bissonnette Guy Fournier, Marcel Gamache, Dominique Michel, Denise Filiatrault, Jean-Pierre Plante, Claude Meunier, Michel Robert et Pierre Létourneau Dominique Michel, Denise Filiatrault, Paul Berval, René Caron, Michel Forget, Yvon Leroux, Benoît Marleau, Jean Mathieu, Jean-Pierre Plante, Serge Thériault, Paul Houde et Roger Turcotte.
1977 Richard Martin André Dubois Denise Filiatrault, Michel Desrochers, André Dubois, Michel Forget, Benoît Marleau, Jean Mathieu, André Montmorency, Jean-Guy Moreau et Jacques Normand
1978 Pierre Desjardins André Dubois et Jean-Pierre Plante France Castel, Louise Forestier, Michel Desrochers, André Dubois, Michel Forget, Gaston Lepage, Jean-Guy Moreau, Marc Messier, Yvon Bouchard, Jean-Guy Latour, Murielle Paquette, Michelle Léger, Lorraine Pintal et Danielle Schneider
1979 Roger Fournier André Dubois et Jean-Pierre Liccioni Louise Forestier, Véronique Le Flaguais, Michel Côté, Michel Desrochers, Pierre Lacroix, Jean Mathieu, Claude Michaud, Marc Messier, Albert Millaire, André Montmorency, Yvon Bouchard et Denis Bergeron
1980 Pierre Desjardins Jean-Pierre Plante, Patrick Beaudin, Serge Grenier, Mouffe et Michel Rivard Andrée Boucher, René Caron, France Castel, Marie-Josée Caya, Michel Côté, Michèle Deslauriers, Michel Desrochers, Gisèle Dufour, Louise Forestier, Marcel Gauthier, Geneviève Lapointe, Marc Legault, Gaston Lepage, Pauline Martin, Jean Mathieu, Monique Mercure, Marc Messier, Jean-Guy Moreau, Christine Olivier, Élie Oren, Gérard Paradis, Gérard Poirier et Michel Rivard
1981
Bonne année Roger
Jean-Jacques Sheitoyan Marie Perreault, Claude Meunier, Louis Saïa, Louise Roy et Roger Harvey Michel Desrochers, Normand Chouinard, Pauline Martin, Véronique Le Flaguais, France Castel, Marc Messier, Serge Thériault, Patrice Arbour, Ghyslain Tremblay, Michèle Deslauriers, Yves Jacques, Claude Meunier, Robert Paquette, Claude Mailhot, Yoland Guérard et Jean Guilda
1982
Le Bye Bye
Jean-Jacques Sheitoyan Claude Meunier et Louis Saïa France Castel, Louise Latraverse, Rose Ouellette, Pauline Martin, Michel Desrochers, Jean-Guy Moreau, Serge Thériault, Claude Meunier, Michèle Deslauriers, Rémy Girard, Yves Jacques et Jean Besré
1983 Jacques Payette André Dubois Dominique Michel, Pauline Martin, Normand Chouinard, Michel Forget et Paul Houde
1984 Jacques Payette André Dubois Dominique Michel, Pauline Martin, Michel Côté et Marc Messier
1985 Jacques Payette André Dubois Dominique Michel, Pauline Martin, Michel Côté et Marc Messier
1986 Jacques Payette André Dubois Dominique Michel, Michèle Deslauriers, Michel Côté et Yves Jacques
Numéro populaire : Le bourgeois gentilhomme Lavigueur
1987 Pierre Desjardins Louis Saïa Michèle Deslauriers, Véronique Le Flaguais, Normand Chouinard, Pierre Verville et Yves Jacques
1988 Claude Maher André Dubois Dominique Michel, Pauline Martin, Yves Jacques et Patrice L'Écuyer
1989 Claude Maher Jean-Pierre Plante et Michel Rivard Dominique Michel, Suzanne Champagne, Yves Jacques et Patrice L'Écuyer
1990 Claude Maher Jean-Pierre Plante Dominique Michel, Patrice L'Écuyer, Michel Barrette, Claudine Mercier, Yves Jacques, René Simard et Les B.B.
1991 Claude Maher Jean-Pierre Plante et Daniel Lemire Dominique Michel, Patrice L'Écuyer, Yves Jacques, René Simard, Marina Orsini, Daniel Lemire, Julie Masse, Roy Dupuis et Denise Filiatrault
1992 Jacques Payette François Camirand, René Brisebois, Dominique Lévesque, Dany Turcotte, Pierre Huet, Michel Morin, Joanne Arseneau et Josée Fortier avec René-Richard Cyr Véronique Le Flaguais, Guylaine Tremblay, Diane Lavallée, Luc Guérin, Bernard Fortin, Stéphane Jacques, Guy Jodoin et Sylvie Fréchette
1993 Claude Maher Stéphane Laporte André-Philippe Gagnon, Dominique Michel, Pascale Bussières et Patrice L'Écuyer avec Julie Snyder, Rodger Brulotte et la participation spéciale des entraîneurs de hockey Pierre Pagé et Jacques Demers
1994 Stéphane Laporte et Jean-Jacques Sheitoyan Stéphane Laporte Dominique Michel, Patrice L'Écuyer et André-Philippe Gagnon avec la participation de Julie Snyder, Marie-Lise Pilote, Patrick Norman, Jean-Luc Brassard, Claude Charron, Daniel Pinard, Francis Martin, Jacques Rougeau, Rodger Brulotte, Luis de Cespedes, Pascale Montpetit, Dan Bigras, Marie-Soleil Tougas, Sonia Benezra, Patrick Roy, Patrice Brisebois, Vincent Damphousse, Jean-Jacques Daigneault, Pierre Sévigny, Mario Dumont, Nathalie Lambert, Isabelle Charest, Christine Boudrias, Angela Cutrone, Jacques Parizeau et Lisette Lapointe
1995 Stéphane Laporte et Jean-Jacques Sheitoyan Stéphane Laporte Dominique Michel, Diane Lavallée, Serge Thériault et André-Philippe Gagnon avec Claude Meunier, Normand Brathwaite, Françoise Bisson, Maxime Desbiens-Tremblay, Paul Piché, Jean-Louis Roux et Claude Poirier
1996 Stéphane Laporte et Jean-Jacques Sheitoyan Stéphane Laporte, Yvon Deschamps, Guy A. Lepage et François Léveillée Dominique Michel, Diane Lavallée, Michel Barrette, André-Philippe Gagnon, Guy A. Lepage, François Léveillée et Yvon Deschamps avec la participation de Réal Bossé, Serge Thériault, Martin Dion, Diane Dufresne, Mario Jean, Annie Pelletier et Marie-Lise Pilote
1997
30 fois Bye Bye
Rétrospective des meilleurs moments des Bye Bye des 30 dernières années.
Pierre Séguin Jean-Pierre Plante (textes d'enchaînement) Dominique Michel et Patrice L'Écuyer (en tant qu'animateurs)
1998 Daniel Lemire, François Dunn et Mario Rouleau Daniel Lemire Daniel Lemire et plus d'une vingtaine d'artistes, dont Claude Dubois, Roc Lafortune et Michel Daigle
2003
Ceci n'est pas un Bye Bye
Alain Chicoine Louis Morissette, Jean-François Mercier et François Avard Véronique Cloutier, Louis Morissette et plus de 70 artistes, dont Pierre Brassard, Alex Perron, Jean-François Baril, Patrick Huard, Michèle Richard et Sylvain Marcel.
2006
Le Bye Bye de RBO
Simon-Olivier Fecteau et Stéphane Lapointe Guy A. Lepage, Yves P. Pelletier, André Ducharme et Bruno Landry Guy A. Lepage, Yves P. Pelletier, André Ducharme et Bruno Landry avec la participation de Richard Z. Sirois, Chantal Francke, David Savard et Dany Turcotte
2007
Le Bye Bye RBO 2007
Simon-Olivier Fecteau et Sylvain Roy Guy A. Lepage, Yves P. Pelletier, André Ducharme et Bruno Landry Guy A. Lepage, Yves P. Pelletier, André Ducharme et Bruno Landry avec la participation de Richard Z. Sirois, Chantal Francke, Julie Perreault, Pierre Brassard, Véronique Cloutier, Pascale Montpetit, Mahée Paiement, Mes Aïeux et la voix de Jean-François Breau. Dédié à la mémoire de Marcel Saint-Germain
2008 Alain Chicoine Louis Morissette, François Avard, Jean-François Mercier[7] Véronique Cloutier, Louis Morissette et plus d'une trentaine d'autres comédiens, dont Jean-François Mercier, François Maranda, Guylaine Guay, Sylvie Moreau, Les Grandes Gueules et Patrice L'Écuyer.
2010 Alain Chicoine François Avard, Louis Morissette, Daniel Gagnon, Jean-François Léger, Louis-Philippe Rivard et Paco Lebel Hélène Bourgeois-Leclerc, Véronique Cloutier, Michel Courtemanche, Joël Legendre, Louis Morissette avec la participation de Denis Coderre, Philippe Laprise, Jean-François Mercier, Marc Hervieux, Messmer, Michel Daigle, Joannie Rochette, Pierre Hébert, Jonathan Duhamel, Martin Deschamps et Stéphan Côté.
2011 Alain Chicoine Louis Morissette, Daniel Gagnon, Jean-François Mercier, Pascal Barriault, Benoit Pelletier, Pierre-Luc Gosselin et Nicolas Savard-L'Herbier Hélène Bourgeois-Leclerc, Véronique Cloutier, Michel Courtemanche, Joël Legendre, Louis Morissette avec la participation de Claude Meunier, Julien Poulin, Jacques Duchesneau, Normand L'Amour, Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier, Jean-François Mercier, Karine Vanasse, Marie-Mai, Les Denis Drolet (Sébastien Dubé et Vincent Léonard), Marc-André Brisebois, Anne Dorval et Godefroy Dubé-Reding.
2012 Alain Chicoine Louis Morissette, François Avard, Jean-François Léger Benoit Pelletier, Pascal Barriault et Louis Tremblay Hélène Bourgeois-Leclerc, Véronique Cloutier, Michel Courtemanche, Joël Legendre, Louis Morissette avec la participation de Jean-Martin Aussant, Michel Dumont, Daniel Savoie, Geneviève Sabourin, Xavier Dolan, Georges Laraque, Janine Sutto, Lisa Leblanc, Stéphan Bureau, Jocelyne Blouin, Martine Desjardins, Adib Alkhalidey, François Avard, Pascal Barriault, Marc Cassivi, Sandra Dorion, Hugo Girard, Joey Scarpellino, François Lambert, Benoit Pelletier, Carmen Sylvestre et Louis Tremblay.

Dans une des publicités pour l'émission, on voit aussi Pauline Marois avec Louis Morissette.

2013 Alain Chicoine et Julie Hogue François Avard, Benoit Pelletier, Jean-François Léger, Simon Cohen, Maxime Lacoste-Lachance, Louis Morissette et Pascal Barriault Hélène Bourgeois-Leclerc, Véronique Cloutier, Michel Courtemanche, Joël Legendre, Louis Morissette, François Morency, Pierre Brassard, Claudine Mercier, Martin Petit, Laurent Paquin, André Sauvé, Les Denis Drolet, Jean-Michel Anctil, Jean-François Mercier avec la participation de Michel Therrien, Jean-Jacques Daigneault, Antoine Bertrand, Annie Brocoli, Daniel Savoie, Janine Sutto, Béatrice Picard, Ken Pereira, Colette Roy-Laroche, Karim Ouellet, Tammy Verge, Chest-Bras, Gabrielle Marion-Rivard, Alexandre Landry et Louis-José Houde.
2014 François Avard, Louis Morissette, Simon Cohen, Pascal Barriault, Louis T Pierre Brassard, Hélène Bourgeois-Leclerc, Joël Legendre, Michel Courtemanche, Laurent Paquin, Véronique Claveau

Controverse de 2008[modifier | modifier le code]

Plusieurs artistes avaient approché Radio-Canada pour produire le Bye Bye de 2008, dont Guy Nantel, Fabienne Larouche et Les Chick'n Swell, mais le diffuseur d'État s'est plutôt tourné vers le concept proposé par Véronique Cloutier. Elle avait d'ailleurs animé l'émission spéciale Ceci n'est pas un Bye Bye! en 2003, qui avait été produite par Guy Cloutier et dont les textes avaient été écrits par les mêmes scénaristes que cette version-ci. L'édition de 2008 comportera des sketchs humoristiques et des prestations musicales[3].

Cette édition du Bye Bye a suscité de vives réactions de la part du public et des médias, car certains sketchs ont été jugés comme étant racistes, xénophobes, vulgaires et ne convenant pas à un public général. Devant ces réactions, Louis Morissette et Véronique Cloutier ont présenté leurs excuses pour avoir choqué et déçu par certains de leurs sketchs[8].

Les présumés propos racistes du Bye Bye 2008 ont fait naître des débats virulents dans les blogues et dans les médias partout au Canada et se sont soldés par des centaines de commentaires et plaintes reçus à Radio-Canada et 210 plaintes déposées au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) [9],[10],[11],[12].

Bien que certains journalistes et artistes aient niés la présence de racisme dans le Bye Bye 2008 au début de la controverse, d'autres intervenants affirment qu'il existe un racisme institutionnel des Québécois, où 59 % d'entre-eux s'avouent de « faiblement » à « fortement » racistes, et qu'ils banalisent et minimisent l'importance des actes et propos haineux et xénophobes par des racistes, ce qui aurait été le cas dans l'édition 2008 du Bye Bye. C'est la vision, entre autres, de Victor Teboul, Ph.D., Université de Montréal, Directeur, Tolerance.ca[13],[14],[15],[16].

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Le Bye Bye de 1991 a été vu par 3,3 millions de téléspectateurs.
  • Le Bye Bye de 2006 a été vu par 2,6 millions de téléspectateurs et a bénéficié d'un budget de 1,4 million CAD.
  • Le Bye Bye de 2007 a été vu par 2,4 millions de téléspectateurs.
  • Le Bye Bye de 2008 a été vu par plus de 4 millions de téléspectateurs (total de 2 diffusions).
  • Le Bye Bye de 2013 a été vu par 3 898 000 personnes (ou 5 338 000 en incluant la 2e diffusion).

À moins de mention contraire, ces chiffres ne tiennent pas compte des reprises ni des écoutes en différé (enregistrer pour regarder plus tard).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bye bye le « Bye Bye » », sur www.radio-canada.ca, Société Radio-Canada,‎ 29 septembre 2009 (consulté le 29 septembre 2009).
  2. « Véronique Cloutier et Louis Morissette referont le Bye Bye », sur www.cyberpresse.ca, Cyberpresse inc., une filiale de Gesca,‎ 21 juin 2010 (consulté le 10 août 2010).
  3. a et b «Bye Bye 2008» : Véronique Cloutier animera et produira le spectacle de fin d'année sur Showbizz.net. Consulté le 7 décembre 2008.
  4. Hugo Dumas, « Radio-Canada largue son Bye Bye », La Presse,‎ 29 septembre 2009 (lire en ligne).
  5. Richard Therrien, « Rien ne vaut un vrai Bye bye », Le Soleil, Québec,‎ 5 janvier 2010 (lire en ligne)
  6. « Bye Bye 70 Le soldat à Westmount », Société Radio-Canada,‎ 31 décembre 1970 (consulté le 25 septembre 2011).
  7. Production du Bye Bye 2008 sur Radio-Canada.ca. Consulté le 7 décembre 2008.
  8. Bye Bye 2008 : Excuses et explications sur Radio-Canada.ca, 9 janvier 2009.
  9. Des réprimandes pour le Bye Bye 2008, Cyberpresse, 25 mai 2009.
  10. L'avis du CCNR, Radio-Canada, 25 mai 2009.
  11. Morissette Bye Bye Reéactions, Radio-Canada, 6 janvier 2009.
  12. Radio-Canada doit défendre le Bye Bye de Véro, Cyberpresse, 6 janvier 2009.
  13. Tempête «identitaire» au Québec, Le Devoir, 16 janvier 2007.
  14. Qui peut être bon juge de la présence de racisme dans le Bye Bye 2008? CMAQ, 16 janvier 2009.
  15. Bye Bye 2008 raciste ? - Que penser des explications de Véronique Cloutier et de Louis Morissette ?, tolerance.ca, 13 janvier 2009.
  16. Tout le monde en parle et Bye Bye 2008, tolerance.ca, 2 février 2009.