Buzy-Darmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buzy.
Buzy-Darmont
Église Saint-Martin.
Église Saint-Martin.
Blason de Buzy-Darmont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Canton Étain
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Étain
Maire
Mandat
Marie-Odile Frizon
2014-2020
Code postal 55400
Code commune 55094
Démographie
Population
municipale
567 hab. (2011)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 13″ N 5° 42′ 40″ E / 49.1703, 5.711149° 10′ 13″ Nord 5° 42′ 40″ Est / 49.1703, 5.7111  
Altitude Min. 190 m – Max. 226 m
Superficie 12,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte administrative de la Meuse
City locator 14.svg
Buzy-Darmont

Géolocalisation sur la carte : Meuse

Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Buzy-Darmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Buzy-Darmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Buzy-Darmont

Buzy-Darmont est une commune française située dans le département de la Meuse en région Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Buzy se situe dans la vallée de l'Orne et ne ressemble en rien au petit village meusien isolé. Il est vrai qu'il jouit de la N3 qui traverse le village et qui place ainsi la ville sur l'axe Metz-Verdun. Buzy peut également (même si cela est relatif, compte tenu de la distance -50 km-) se vanter de la proximité du Luxembourg et des emplois qu'il génère. La commune se situe également sur le tracé de la ligne SNCF Metz-Chalons/Champagne, la gare de voyageurs la plus proche se situant à Etain. Au niveau de l'activité économique du village, outre une entreprise de menuiserie[1], il subsiste à Buzy encore quelques commerces  : une boulangerie et la poste sont encore ouvertes. Le dernier café encore en activité a fermé ses portes en 2004, avant d'être repris en 2006 sous forme d'un café-restaurant. Cependant, la proximité de villes comme Étain ou Jarny, est loin d'isoler le petit village. Concernant le lycée, Buzy dépend de celui de Verdun, pendant que la plupart des collégiens vont à Étain. L'université la plus proche est celle de Metz.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie et la poste.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 2001 André Collignon    
mars 2001 mars 2014 Jean-Marc Moriceau[2]    
mars 2014 en cours Marie-Odile Frizon    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 567 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
559 544 592 620 662 700 660 712 707
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
709 707 703 719 687 662 671 644 609
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
592 583 628 527 587 551 535 478 528
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
465 433 419 495 548 558 568 567 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Nécropole nationale
Chapelle Notre-Dame-de-la-Bulle.
  • Église Saint-Martin XIIe siècle.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Bulle XVIe siècle, reconstruite en 1892.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé au 1 d'azur à une fleur de lys d'or, au 2 d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, au 3 d'or à la tour de sable ouverte et ajourée d'argent, au 4 d'azur à deux bars adossés d'or ; sur le tout un pont alaisé d'argent de trois arches.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entreprise Petitjean SA
  2. À ne pas confondre avec l'historien Jean-Marc Moriceau
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011