Butthole Surfers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Butthole Surfers

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

The Butthole Surfers en concert le 1er janvier 2009 au Fillmore à San Francisco.

Informations générales
Pays d'origine San Antonio, Texas, États-Unis
Genre musical Experimental rock, alternative rock, hardcore punk, neo-psychedelia, noise rock
Années actives depuis 1981
Labels Alternative Tentacles, Touch and Go, Blast First, Au Go Go, Latino Buggerveil, Rough Trade, Capitol, Surfdog, Hollywood
Site officiel www.buttholesurfers.com
Composition du groupe
Membres Gibby Haynes, Paul Leary, King Coffey, Jeff Pinkus
Anciens membres Teresa Nervosa, Nathan Calhoun, Kytha Gernatt, Mark Kramer, Trevor Malcolm, Terence Smart, Bill Jolly, Quinn Matthews, Scott Matthews, Andrew Mullin, Scott Stevens, Jason Morales, Josh Klinghoffer, Kyle Ellison, Owen McMahon, Kathleen Lynch, Juan Molina

Butthole Surfers est un groupe de noise rock underground fondé en 1977. Il était l'une des références de Kurt Cobain.

Histoire[modifier | modifier le code]

La formation de ce groupe remonte à 1977, lorsque son futur leader et chanteur Gibby Haynes (le fils d'un animateur TV de Dallas connu sous le nom de Mr Peppermint !) rencontre le guitariste Paul Leary à l'université de San Antonio, au Texas.

Ils forment quatre ans plus tard un groupe aux multiples noms, tous plus surréalistes que les autres, Ashtray Baby Heads (les cendriers en crânes de bébés) ou Nine Foot Worm Makes Home Food (le vers de neuf pieds de long constitue sa propre nourriture), jusqu'à ce qu'un présentateur radio les annoncent par erreur sous le titre salé d'une de leurs chansons "Butthole Surfers" (les surfeurs du trou du cul). Ce nom qu'ils adoptent évidemment sur le champ, leur vaudra bien des ennuis et des censures lorsqu'ils quitteront l'underground pour signer avec des majors dans les années 1990. La plupart des DJ les annonçaient alors BH Surfers. Les Butthole Surfers publient un premier album en 1983 avec le label Alternative Tentacles (de Jello Biafra des Dead Kennedys).

En 1985, ils rejoignent Touch & Go sur lequel ils publient plusieurs albums tous plus délirants les uns que les autres, dont leurs chefs-d'œuvre Locust Abortion Technician, en 1987, un mélange indescriptible de punk, de psychédélisme, de blues et d'avant-garde, et Hairway To Steven (titre parodiant le Stairway To Heaven de Led Zeppelin)en 1988. Leur folie, mais aussi leur sens mélodique très prononcé, caractéristiques qui les placent très au-dessus de la concurrence, ne peuvent que plaire à un jeune Kurt Cobain qui vise d'une certaine façon cette même dualité punk-pop. Le 28 octobre 1988, au Union Station de Seattle, Kurt Cobain et son groupe Nirvana feront la première partie des Butthole Surfers. Après la sortie d'un double live en 1988, les Butthole Surfers publient en 1991 l'album Pioughd pour Rough Trade avant de signer pour Capitol. Leur premier album pour une major, Independent Worm Saloon, en 1993, est produit par John Paul Jones (ex-bassiste de Led Zeppelin) et c'est un excellent disque qui reçoit un bon accueil critique. A la surprise générale, ils obtiennent un hit avec "Who Was In My Room Last Night". Cette même année, ils jouent en première partie de Nirvana (devenu le plus grand groupe de grunge de l'époque) sur la tournée In Utero. En 1996 paraît Electriclarryland qui leur vaut un nouveau hit avec "Pepper".

Les choses se gâtent en 1998 lorsque Capitol refuse de publier un troisième album After The Astronaut. En 2001, le groupe retravaille certains titres et sort sur le label Hollywood un étonnant album Weird Revolution, qui s'ouvre vers l'électronique. (sim vasseur source:Nirvana, une fin de siècle américaine, Stan Cuesta).

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Azerrad, Michael, Our Band Could Be Your Life - Scenes from the American Indie Underground, 1981-1991, Back Bay Books / Little, Brown and Company, NY, 2001. ISBN 0-316-78753-1, pp. 274-311

Lien externe[modifier | modifier le code]