Butterflies and Hurricanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Butterflies & Hurricanes

Single par Muse
extrait de l'album Absolution
Sortie 20 septembre 2004
Durée 5'02 (version album)
4'32 (version single)
4'10 (version radio)
Genre Rock alternatif, Piano rock
Auteur-compositeur Muse
Producteur Paul Reeve, John Cornfield
Label Taste Media

Singles par Muse

Pistes de Absolution

Butterflies & Hurricanes est le dernier extrait de l'album Absolution, troisième opus studio du groupe britannique Muse.

Il se démarque du reste de l'album par une longue improvisation au piano - d'une inspiration éminemment "Rachmaninov-iesque" - venant perturber le rythme résolument "rock" du morceau, dont le titre est une référence directe au très connu "effet papillon", qui désigne, dans la théorie du chaos, un évènement minime (le fameux battement d'aile de papillon) dont le potentiel d'action se retrouve décuplé sur le long terme, pour aboutir à des conséquences sans commune mesure (la tornade à l'autre bout du monde).

La version du single présente quelques différences notables avec celle de l'album, à savoir une prédominance de la guitare sur le piano, une accentuation des harmonies vocales et une réduction de la longueur totale de l'interlude au piano, cette dernière étant totalement supprimée lors des passages à la radio, réduisant alors le titre à 4:10.

Elaboration du morceau[modifier | modifier le code]

« J'y parle de l'espoir ; comment trouver la force de se sortir d'une situation donnée, explique Matthew Bellamy, principal compositeur du groupe. J'essayais de dénicher un air classique au piano qui pourrait en même temps avoir une texture "rock" et s'allier avec basse et batterie. Il y a cette sorte de "paradiddle" mécanique qui rythme le début, avant de tomber dans la partie romantique, étrangement planante, du milieu du morceau »[1].

Le "paradiddle" cité plus haut faisait déjà partie des "brouillons" du chanteur depuis plusieurs années[2], et le morceau s'échafauda réellement dans un hôtel de Steinway :

« Je restais des heures durant sur ce piano, et ce rythme m'est venu, raconte le chanteur. [...] J'ai commencé à jouer ça avec 2 notes constantes, jusqu'à ce que les accords joués en parallèles ont semblé trouver leur place [...]. Au final, je me suis retrouvé à jouer des accords écrasants de 5 notes avec chacune de mes mains, c'était très pesant. La structure du morceau à découlé de tout ça, alors que je me disais qu'on pouvait bien en faire quelque chose »[1].

Pistes et formats[modifier | modifier le code]

Vinyl
No Titre Durée
1. Butterflies & Hurricanes 5:02
2. Butterflies & Hurricanes (Live à Glastonbury 2004)
CD
No Titre Durée
1. Butterflies & Hurricanes (Remix) 5:00
2. Sing for Absolution (Version acoustique BBC Radio 2) 4:32
Promo
No Titre Durée
1. Butterflies & Hurricanes (Version radio) 4:32
2. Butterflies & Hurricanes 5:02
DVD
No Titre Durée
1. Butterflies & Hurricanes 5:02
2. Butterflies & Hurricanes (vidéo) 5:02
3. The Groove in the States (vidéo)
4. "Raw Video Footage"

Reprises et Utilisations[modifier | modifier le code]

  • La chanson fut interprétée par un orchestre entier lors de l'édition 2007 du "Sportif de l'année" de la chaîne BBC.
  • Le pianiste américain William Joseph en a repris une version instrumentale sur son album Within (2004).
  • La chanson fait partie de la Soundtrack du jeu Need for Speed Most Wanted (2012) , notamment lors de la cinématique d'introduction.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Infos tirées de l'article homologue sur MuseWiki.org
  2. Matthew peut être aperçu en train d'exécuter un rythme très similaire au clavier d'intro du titre, alors que le groupe avait à peine sorti son premier album (sur Youtube.com, vers 4:20)