Butchart Gardens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Butchart Gardens
Image illustrative de l'article Butchart Gardens
Sunken Garden.
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Commune Brentwood Bay
Localisation
Coordonnées 48° 33′ 55″ N 123° 28′ 10″ O / 48.565278, -123.46944448° 33′ 55″ Nord 123° 28′ 10″ Ouest / 48.565278, -123.469444  

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Butchart Gardens

Les Butchart Gardens sont un groupement de jardins d'exposition florale situés à Brentwood Bay, en Colombie-Britannique, sur l'île de Vancouver au Canada. C'est une attraction touristique internationalement connue qui reçoit plus d'un million de visiteurs chaque année. Un service de cuisine de haute qualité et des animations complètent les jardins sculptés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Robert Pim Butchart (1856–1943) commença à industrialiser le ciment Portland en 1888 près de sa ville natale de Owen Sound, en Ontario, au Canada. Lui et sa femme Jennie (1866–1950) vinrent sur la côte ouest du Canada grâce à la richesse des dépôts calcaires nécessaires à la production de ciment.

En 1904, ils établirent leur quartier près de sa carrière sur l'anse Tod au pied de la péninsule Saanich sur l'île de Vancouver. Ils l'équipèrent d'un étang d'eau salé, une piste de bowling, une salle de billard, un courts de tennis et un orgue[1].

En 1906, Jennie y créa un jardin japonais avec l'aide du dessinateur Isaburo Kishida. En 1909, lorsque la carrière fut épuisée, Jennie se mit à la transformer en un jardin englouti, qui sera terminé en 1921. Ils appelèrent leur propriété Benvenuto (« bienvenue » en italien), et commencèrent à recevoir des chargements de bateaux de visiteurs dans leurs jardins. En 1926, ils remplacèrent leurs cours de tennis pas un jardin à l'italienne, tandis qu'en 1929 leur potager fut transformé en une large roseraie par le dessinateur Butler Sturtevant de Seattle.

Depuis, le parc s'est développé et s'est étendu pour devenir un des parcs d'exposition les plus visités au monde. Le parc est également le refuge de nombreuses espèces d'oiseaux, et est, en plus des fleurs et arbustes, orné de fontaines et statues.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rollin Smith, The Aeolian pipe organ and its music, Richmond VA USA, The Organ Historical Society,‎ (ISBN 978-0-913499-16-0), p. 363

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :