Butch James

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Butch James

Description de l'image  File-Butch James 2007.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Andrew David James
Naissance 8 janvier 1979
à Johannesburg (Afrique du Sud)
Taille 1,86 m (6 1)
Surnom(s) Butch the Butcher
Position demi d'ouverture, centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2000-07, 2013
2001-2007
2007-2011
2011-2012
Natal Sharks
Sharks
Bath Rugby
Lions
65 (450)
59 (390)
68 (389)[1]
30 (122)[2]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2001-11 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 42 (159)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 30 novembre 2013.

Andrew David James dit Butch James, né le 8 janvier 1979 à Johannesburg, est un joueur de rugby à XV international sud-africain évoluant comme demi d'ouverture ou parfois comme centre (1m86 - 97kg).

Ce joueur réputé pour ses qualités défensives, est connu pour avoir été le demi d'ouverture de l'équipe d'Afrique du Sud qui a remporté la Coupe du monde 2007. En raison de sa réputation et de nombreuses blessures aux genoux, sa carrière est en dents-de-scie, notamment avec la sélection nationale dont il est écarté entre 2002 et 2006. Néanmoins, il revient en forme en 2007 avec une finale en Super 14 et une victoire en Coupe du monde avec les Springboks.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andrew David James commence sa carrière professionnelle de haut niveau avec disputant la Currie Cup avec la province des Natal Sharks en 2000. Il doit son surnom Butch à sa grand-mère qui le lui a donné quand il était enfant[3],[4]. En 2001, il parvient à se hisser en finale du Super 12 avec les Sharks contre les Brumbies. James ratera quatre pénalités et son équipe perdra 36 à 6 contre la province australienne. La même année, il honore sa première sélection avec les Springboks contre la France (défaite 32-23) à l'Ellis Park. Lors de sa deuxième sélection, contre la même équipe, il s'illustre doublement, tout d'abord, en inscrivant 5 pénalités qui contribuent à la victoire des Boks, puis, en étant sanctionné sur un geste dangereux sur le Français David Bory. Ce type de geste va lui donner une réputation qui le suit pendant un temps dans sa carrière[5],[6],[7]. Butch James se taille une réputation de défenseur "brutal"[6] et de joueur agressif[4].

À partir de 2002, il connaît de nombreuses blessures qui remettent en question sa carrière professionnelle et mettent entre parenthèses sa carrière internationale. En 2004, alors qu'il pense réintégrer la sélection sud-africaine après une bonne saison où il a joué tous les matchs avec les Sharks, il se blesse aux ligaments croisés du genou lors du dernier match du Super 12, à douze minutes de la fin. Ce n'est qu'en 2006 qu'il renoue avec la sélection lors du Tri-nations. En 2007, il profite de la blessure d'Andre Pretorius, mais aussi du parcours des Sharks en Super 14 (finaliste) pour revenir au premier plan et devenir le titulaire au poste de demi d'ouverture chez les Springboks pour la Coupe du monde en France. Il joue six des sept rencontres de la compétition et remporte le titre mondial avec sa sélection nationale.

Après la coupe du monde, il a rejoint le club anglais de Bath avec qui il remporte le Challenge européen en 2008. Il reste titulaire avec son équipe nationale pendant l'année 2008, participant notamment au Tri-nations. Juste après le tournoi, il perd sa place de titulaire au profit du jeune Morné Steyn qui vient de réaliser une très grande saison avec les Blue Bulls en Currie Cup et les Bulls en Super 14. Il ne fait son retour en sélection qu'en juin 2010, après près de deux ans d'absence. Il est même retenu pour la Coupe du monde de rugby 2011 dans un rôle de doublure. Malgré cela, Butch James est le Springbok qui détient le record de titularisations au poste de demi d'ouverture (32), devant le légendaire Naas Botha. Un record qui sera effacé en août 2012 par Morné Steyn.

En mai 2011, il quitte Bath pour signer chez les Lions qui disputent le Super Rugby[8],[9]. En décembre 2012, il retourne aux Sharks.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Butch James est longtemps considéré comme un joueur essentiellement physique, brutal notamment à cause de la violence de ses plaquages[10]. Plaquant haut, avec les bras en bas, il est présenté comme une « terreur » des terrains, un joueur peu technique et peu fair-play[10]. Cette réputation est néanmoins largement médiatisée. Même si James reste un joueur très agressif en défense, il a fait valoir durant sa carrière de nombreuses qualités plus propres au jeu d'un demi d'ouverture. L'ancien joueur Joel Stransky a pointé le fait que James était un joueur capable de prendre rapidement des décisions, de jouer près de la ligne d'avantage et possédant un excellent jeu au pied[11]. James a souvent aussi démontré qu'il possédait de réelles qualités techniques dans le jeu à la main et dans ses passes[12]. Lors de la Coupe du monde de rugby 2007, il se distingue surtout par la qualité de son jeu au pied.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]