Bushisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un bushisme est une expression désignant un mot ou une phrase incorrecte que le Président des États-Unis George W. Bush dit en public et de manière involontaire (il s'agit de l'adaptation en français du mot bushism ; en français le terme de busherie est également employé, à cause du jeu de mots avec boucherie). Ces erreurs sont bien souvent comiques, car elles sont mises en parallèle avec le sérieux de sa fonction.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • « Bien sûr que je connais l'Europe. Je regarde la télévision quand même. J'en suis absolument fan ! »
  • « Je pense que nous sommes d'accord : le passé n'est plus. »
  • « Nous sommes prêts pour tout événement imprévu qui pourrait ne pas se produire. »
  • « Je sais que les humains et les poissons peuvent coexister pacifiquement. »
  • « La plupart de nos importations viennent de l’étranger. »
  • « Si nous ne réussissons pas, nous courons le risque d'échouer »

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'utilisation par George W. Bush de tournures grammaticales incorrectes présente quelques caractéristiques :

  • La construction de néologismes tels que :
    • « tacular »[1],[2],[3] : un mot constitué de tactical et nucular, le premier signifiant « tactique » et le second étant une déformation de nuclear, « nucléaire » ;
    • « misunderestimated »[4] : construit à partir de misunderstood (incompris) et underestimated (sous-estimé).
  • L'utilisation occasionnelle de contrepèteries involontaires :
    • « mexed missages » (pour mixed messages) et « terriers and bariffs »[5] (au lieu de barriers and tariffs).
  • L'utilisation de mots dont la prononciation est proche (paronymes, paronomases), mais qui :
    • sont inappropriés, comme « nucular power pants » (pantalon d'énergie « nuculaire ») au lieu de Nuclear power plants (centrale nucléaire)[6] ;
    • modifient complètement le sens de la phrase : « devaluation » (dévaluation) au lieu de deflation (déflation)[7].
  • La mise au pluriel ou l'ajout d'article devant des termes courants :
  • Des tournures redondantes ou étranges :
    • « We had a chance to visit with Teresa Nelson who's a parent, and a mom or a dad. »[12], ce qu'on peut traduire par « Nous avons eu l'occasion de rendre visite à Teresa Nelson qui est un parent, et une mère ou un père » ;
  • Le changement de sujet en cours de phrase :
    • « I am here to make an announcement that this Thursday, ticket counters and airplanes will fly out of Ronald Reagan Airport. »[13], c'est-à-dire : « Je suis ici pour faire l'annonce que ce jeudi, les comptoirs de billetterie et les avions s'envoleront de l'aéroport Ronald Reagan. » ;
  • Syntaxe incorrecte, avec déplacement de l'ordre des mots :
    • « give my chance a plan to work »[14] qui signifie « donnez à ma chance un plan de marcher ».

Bushiste[modifier | modifier le code]

Il ne faut pas confondre « bushisme » et « bushiste ». Cette dernière expression désigne un partisan de l'action politique de George Bush. C'est aussi en anglais un jeu de mots sur « bullshit » .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bush à oreille : Les nouveaux amuse-Bush (2003) (ISBN 2749101794)
  • Les amuses-Bush : Le président vous parle (2003) (ISBN 2749101263)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dana Milbank, « What's on W's Mind? Hard To Say »., The Washington Post,‎ May 5 (consulté le 12 octobre 2006)
  2. Nancy Gibbs, « McCain's Moment », Time,‎ Feb 14 (consulté le 3 avril 2007)
  3. Ben Fenton, « Bush image damaged by his slips of the tongue », Telegraph,‎ Feb 4 (consulté le 12 octobre 2006)
  4. Discours de G. W. Bush, 6 novembre 2000, Bentonville, Arkansas.
  5. Discours de G. W. Bush, 7 janvier 2001, Rochester, New York.
  6. Discours de G. W. Bush, 30 septembre 2003, Chicago, Illinois.
  7. « Bush gaffe hits yen », BBC,‎ 18 février 2002 (consulté le 9 avril 2007)
  8. « President Bush and Prime Minister Ehud Olmert of Israel Participate in Joint Press Availability », The White House, Office of the Press Secretary,‎ May 23
  9. « Transcript of the third Gore-Bush presidential debate », Commission on Presidential Debates,‎ 17 octobre 2000 (consulté le 23 décembre 2006)
  10. « Transcript of the second Bush-Kerry presidential debate », Commission on Presidential Debates,‎ 8 octobre 2004 (consulté le 22 décembre 2006)
  11. « Bush says he uses “the Google” ». Interview avec la journaliste de [[CNBC]] Maria Bartiromo., Think Progress,‎ 23 octobre 2006 (consulté le 22 décembre 2006)
  12. « President Bush Discusses the “No Child Left Behind Act” in Florida », The White House, Office of the Press Secretary,‎ Sept 9 (consulté le 12 octobre 2006)
  13. « President Opens Reagan National Airport », The White House, Office of the Press Secretary,‎ Oct 2 (consulté le 12 octobre 2006)
  14. « Bush ism on Charlie Rose - “Give my chance a plan to work” » (consulté le 2 mai 2007)