Burt Blanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Burt Blanca

Description de cette image, également commentée ci-après

Burt Blanca et son orchestre en 1978.

Informations générales
Nom de naissance Norbert Blancke
Naissance 6 août 1944 (70 ans)
Neder-Over-Heembeek, Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale musicien, auteur-compositeur-interprète, arrangeur
Genre musical rock 'n' roll
Instruments guitare électrique...
Années actives depuis 1960
Site officiel www.burtblanca.net

Burt Blanca (de son vrai nom Norbert Blancke) est un musicien belge né le 6 août 1944 à Neder-Over-Heembeek dans la banlieue Nord de Bruxelles. Guitariste de studio réputé, Burt Blanca est le pionnier du rock en Belgique. Il est auteur de nombreux tubes tel que Touche pas à mon rock'n'roll, Clap, Clap Sound, Ma Guitare bleue, Rock'n'Roll is good for the soul, Twist twist senora ou Le Train ne passe plus par là. Premier prix de Conservatoire, spécialiste de l'accordéon, auteur-compositeur et arrangeur musical, il deviendra chanteur par le plus grand des hasards ! Son jeu à la guitare électrique est reconnaissable et n'a pas son semblable. De plus, il joue de l'accordéon, de la guitare hawaïenne, du saxophone, de la clarinette, de la guitare sèche, du banjo, de la pedal-steel...

Biographie[modifier | modifier le code]

Vers 5 ans, Norbert est attiré par la musique. C'est ainsi qu'à 6 ans, il débute l'accordéon et la clarinette à 7 ans. Élève très doué, Norbert gravit rapidement les divers échelons des cours musicaux qu'il fréquente et remporte plusieurs prix.

À l'âge de 15 ans, Burt découvre seul la guitare et le rock'n'roll. Coaché par son frère, il décroche en 1960 un contrat avec la firme Belge Hébra et enregistre une version flamande du succès de Neil Sedaka, Oh Carole, et I Love You So, une de ses compositions. Sous le même label, il reprend aussi en flamand Footsteps de Steve Lawrence.

Après l'enregistrement d'un 45 tours pour le label français Festival, il signe en 1961 un contrat avec la firme française Pathé-Marconi, sous la houlette de Jean Paul Guiter, également directeur artistique des Chats Sauvages, avec lequel il collaborera jusqu'en 1964.

Les années 1960 le verront consacré comme une des pointures du rock en Europe. Il jouera une série ininterrompue de concerts dans diverses salles prestigieuses tel que le Golf Drouot, le Palais des sports de Paris, l'Olympia de Paris… et officiera à la même affiche que nombre d'artistes de renommée internationale (The Animals, The Kinks, Gene Vincent entre autres).

En 1968, Burt Blanca rencontre à Montbéliard Vince Taylor alors au creux de la vague et qui se retrouve sans musiciens. Burt lui propose de l'accompagner avec ses musiciens, ce que Vince Taylor accepte.

Dans les années 1970, Burt se spécialisera dans des reprises de rock'n'roll américain et enregistrera ses albums sous le nom de BURT BLANCA. Ce retour au rock des années 1950 fera de Burt Blanca l'un des musiciens européens le plus sollicité. Burt Blanca a fait plusieurs fois les premières parties de Chuck Berry et Jerry Lee Lewis entre autres…

Malheureusement, en 1976, une mésentente avec son frère qui est alors son manager met provisoirement un frein à sa carrière.

Au début des années 1980, Burt collabore avec le producteur Lou Deprijck. Il joue et compose ainsi pour Plastic Bertrand. Il sort régulièrement des 33 et 45 tours puis des CD. Il fera un tube avec "Touche pas à mon rock'n'rocll" chez Hebra Records.

En 1984 Burt crée le groupe Belge The Klaxons et compose à l'accordéon, en collaboration avec Jean-Marie Troisfontaine et Roger Verbestel, le morceau Clap, Clap Sound qui sera numéro 1 des ventes pendant 25 semaines en Afrique du Sud devant Michael Jackson, Queen et Lionel Richie. Clap, Clap Sound est aujourd'hui disque de diamant. À noter que le morceau sera repris la même année dans une version chantée par le chanteur Belge Le Grand Jojo sous le titre Sergent Flagada.
Burt Blanca a reçu de nombreux disques d'Or et de Platine.

Un second disque des "Klaxons" est sorti de par le monde (entre autres à Hollywood). Les The Klaxons ont encore sorti plusieurs CD par la suite et également reçu plusieurs disques d'or.

En 1998, Burt Blanca sort 2 albums de sa composition chez Hebra Records ; "Here today, Gone Tomorrow", avec la participation en tant qu'auteur de Alain Darmor et la version française de celui-ci "Il faut le vivre", avec la participation en tant qu'auteur de Ricky Norton. Burt a repris dans ces CD "La fille d'à côté", un morceau de son ami Mike Shannon.

En juin 2004, Burt Blanca remonte sur les planches de l’Olympia à Paris. Le 16 octobre 2004, Burt Blanca donne pour ses 45 ans de carrière un concert dans la salle « L'Ancienne Belgique » à Bruxelles, salle qui équivaut à l'Olympia de Paris.

Le 2 juillet 2005, Madame Laanan, alors Ministre Belge de la Culture Belge et de l'audiovisuel, remet à Burt Blanca la décoration d’" Officier de l'Ordre de la Couronne"[1], seconde décoration belge qui équivaut à l'Ordre National du Mérite.

En juin 2006 un double CD voit le jour : "Mon aventure" et "Succès d'hier et de demain". En 2007, Burt sort un DVD, intitulé "L'Autre King du Rock!!!", reprenant l'intégralité d'un concert capté le 1er juillet 2006 sur la scène du Chatam Club du casino de Saint-Amand-les-Eaux. Produit par "l'Association "Burt Blanca", ce DVD est composé de 33 titres. En 2008, il termine le CD "Western Country" sorti par l'association.

Le 22 avril 2009 Burt Blanca est médaillé par la Sabam (Sacem en France) pour toutes les compositions de musique et paroles de chansons qu'il a créé depuis ses débuts dans le monde de la musique. Le 3 octobre 2009, Burt Blanca fête ses 50 années de carrière à La Cigale à Paris et sort également l'album "Burt Blanca, de 1959 à ...".
Le 18 septembre 2010 à Sivry en Belgique, l'Association Burt Blanca organise avec Burt Blanca le 1er Challenge Burt Blanca. Sort le même jour un nouveau CD : Soft Hart Rock. Le 9 juin 2011, il accepte lors d'une interview en direct de devenir parrain de la webradio Nostalgia oldies. Le 24 septembre 2011 a lieu à Cousolre (France) le 2e Challenge Burt Blanca, organisé par l'Association Burt Blanca.

Parallèlement à sa carrière solo, Burt n'a jamais abandonné ses activités de musicien de studio. Ainsi, on peut le retrouver à la guitare, à la pedal-steel ou à l'accordéon sur des enregistrements d'artistes Belges et Français de renom international tel que Salvatore Adamo, Plastic Bertrand, Frédéric François, Marc Aryan, Claude Barzotti, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud... Il a accompagné avec ses musiciens des artistes américains tel que : Wanda Jackson, Linda Gail Lewis...

L'artiste a signé sa discographie avec le label Warm-Up au Benelux depuis juillet 2010.

Discographie[2][modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Avec The Klaxons[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Récompenses 2005 attribuées par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté Francophone de Belgique)
  2. Discographie

Liens externes[modifier | modifier le code]