Burren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Buren et Büren.
Lapiaz caractéristique du Burren
Karst typique
Dolmen de Poulnabrone
Plaine du burren depuis le « Corkscrew hill »

Le Burren, parfois employé au pluriel (Les Burren) (en gaélique An Bhoireann, « le pays pierreux ») est un plateau karstique désertique situé au nord-ouest du Comté de Clare, en Irlande. Cet ensemble de roches sédimentaires s'étend sur environ 300 km² dans une zone comprise entre les villes de Ballyvaughan (en), Kinvarra (en), Gort, Corofin, Kilfenora et Lisdoonvarna.

Ce plateau est composé de calcaires carbonifères tabulaires qui forment un lapiaz (crevasses et fissures rocheuses dues au ruissellement des eaux de pluie et à la gélifraction) souvent régulier, presque géométrique.

Cette région voit se développer côte à côte des espèces végétales méditerranéennes et alpines. La fleur symbole des Burren est d’ailleurs la gentiane bleue, une plante que l’on trouve généralement dans les Alpes.

Le Burren est riche en sites archéologiques. On y trouve de nombreux sites mégalithiques, (dont quelques dolmens, comme celui de Poulnabrone) et de très anciens forts tels que celui de Cahercommaun bâti au IXe siècle sur trois anneaux concentriques.

La légende veut que Ludlow (en), officier de Cromwell durant la conquête de l'Irlande, décrivit à celui-ci la région dans ces termes :

« C'est un pays où il n'y a pas assez d'eau pour noyer un homme, pas assez d'arbres pour le pendre, pas assez de terre pour l'enterrer (...) et pourtant leur bétail est bien gras, car l'herbe, qui pousse sur des mottes de terre de quelques pieds carrés, entre les cailloux de calcaire, est bien douce et fort nourrissante[1] »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site internet du Parc National de Burren

Sur les autres projets Wikimedia :

53° 03′ N 9° 06′ O / 53.05, -9.1 ()