Burlington (Vermont)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burlington.
Burlington
Image illustrative de l'article Burlington (Vermont)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Vermont Vermont
Comté Chittenden
Type de localité City
Maire Miro Weinberger
Démographie
Population 42 417 hab. (2010)
Densité 1 058 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 00″ N 73° 09′ 00″ O / 44.466666666667, -73.1544° 28′ 00″ Nord 73° 09′ 00″ Ouest / 44.466666666667, -73.15  
Altitude 61 m
Superficie 4 010 ha = 40,1 km2
· dont terre 31,78 km2 (79,25 %)
· dont eau 8,32 km2 (20,75 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 1783
Municipalité depuis 1865
Surnom « Ville Reine du Vermont »
Localisation
Carte du comté de Chittenden
Carte du comté de Chittenden

Géolocalisation sur la carte : Vermont

Voir sur la carte administrative du Vermont
City locator 14.svg
Burlington

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Burlington

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Burlington
Liens
Site web http://www.ci.burlington.vt.us

Burlington est la plus grande ville de l'État du Vermont, aux États-Unis, et le siège du comté de Chittenden. Burlington est située sur la rive est du lac Champlain, à 72 km au sud de la frontière canadienne (Vermont-Québec) et à 151 km au sud de Montréal. Selon les dernières estimations du Bureau du Recensement des États-Unis, la commune de Burlington comptait 42 417 habitants en 2010. Le Bureau de recensement donne à la ville une superficie de 40,1 km² (12,7 km² de plans d'eau, ce qui représente 31,78 % de la surface totale).

Burlington fait partie d’une aire urbaine comprenant les villes contiguës de South Burlington, Winooski, Colchester, Essex et Williston ainsi que le village d'Essex Junction. En 2010, cette aire urbaine comptait 208 055 habitants. Le magazine de plein air américain Outside désigne Burlington comme « top American dream city ».

Burlington est une ville universitaire, foyer de l'Université du Vermont et du Collège Champlain. Le Collège St. Michael est situé à proximité (à Colchester).

Climat[modifier | modifier le code]

Le Lac Champlain et les Adirondacks vu des quais de Burlington.

Burlington a un climat continental humide (Koppen DFB), avec des hivers froids et des étés chauds et humides. Les froids extrêmes vont de -34 °C (record du 15 janvier 1957) à une chaleur humide de + 38 °C ( record du 11 août 1944)[1] Le printemps et l'automne sont les saisons de transition. De janvier à juillet, la moyenne mensuelle des températures est de -7,8 à + 21,4° Celsius. Les précipitations annuelles sont de 917 mm et sont bien répartie tout au long de l'année, mais les mois d'été sont les plus humides. La situation géographique de la ville sur la rive est du Lac Champlain représente souvent une situation à risque de bourrasques de neige produisant jusqu'à 33 cm en 12 heures à plusieurs reprises. Les chutes de neige annuelles sont généralement de 206 cm, mais ce chiffre peut varier à chaque hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Statue de Ira Allen.

Les tout débuts de Burlington se situent dans les années 1770, lorsque les frères Allen construisent un fort en bois à la chute de Winooski[Note 1]. Quelques colons défrichent les terres environnantes et l'agriculture commence. En 1787, Ethan Allen construit sa maison près de l'embouchure de la rivière Winooski[Note 2]. L'Université du Vermont à Burlington s'établit en 1791 et le Collège d'agriculture du Vermont est fondé sur un terrain donné par Ira Allen.

En 1800, Burlington devient l'un des principaux ports du pays, principalement pour l'importation du bois canadien. Sa population est alors d'environ 816 personnes[2].

La guerre de 1812 qui oppose les Américains aux Britanniques n'est pas très populaire au Vermont. Avec le reste de la Nouvelle-Angleterre, le Vermont ne fournit ni soldats ni support financier.

Dessin de Burlington en 1858.

Un moment, durant la guerre, 5 000 hommes sont stationnés à Burlington (plus que le nombre d'habitants de l'époque) mais 500 d'entre eux meurent de maladies. Plusieurs de ses soldats sont logés dans le bâtiment principal de l'Université du Vermont qui sert d’hôpital militaire[3]. Le 2 août 1813, Burlington est bombardée par les troupes britanniques dans une escarmouche que les Américains avaient prévu mais ont ignoré. Ce bombardement n'a duré qu'une dizaine de minutes et n'a pas eu d'influence sur l'issue de la guerre.

Le Van Ness House, construit en 1870, est le plus grand hôtel de Burlington.

En 1823, le canal navigable du lac Champlain est ouvert. Il offre une voie navigable continue de New York à Montréal via la rivière Hudson, le lac Champlain et la rivière Richelieu situés au Canada. Avec l'ouverture de ce canal, Burlington et Plattsburgh ( ville située sur la rive opposé du Lac Champlain dans l'État de New-York), deviennent des ports importants pour le bois et les produits agricoles vers sud et pour les biens manufacturés de New York vers le nord du Vermont et le Canada. Vers 1830-1850, Burlington croît rapidement, et devient la ville prééminente de l'État du Vermont. Sa population de 3 526 en 1830[4] passe à 7 585 en 1850[5].

La rue Church en 1907.

Avec l'arrivée du chemin de fer de Rutland à Burlington en 1849, l'industrie du bois de Burlington continue de croître, et en 1862, lorsque le Central Vermont Railroad atteint Winooski, l'industrie laitière ( établie dans la partie plus rurale à South Burlington) commence à vendre son lait à la Nouvelle-Angleterre et au Québec. En 1865, la partie nord-ouest de la ville actuelle devient officiellement la municipalité de Burlington. En 1885, la Winooski & Burlington Horse Railroad Company commence le service du tramway à travers la ville. La population est de 14 590 personnes en 1890[6] pour franchir le cap des 18 640 au début de 1900[7]

En 1929, la fin du service de tramway à Burlington est marquée par l'incendie d'un tramway en plein centre-ville. Burlington se désindustrialise dans la décennie des années 1980. Plusieurs manufactures vétustes ferment. Dans les années 1990, se créer un renouveau: de nombreux bâtiments industriels désaffectés sont rénovés en bureaux et en logements. Jadis un port industriel, une marina pour les petits bateau de plaisance apparait sur les rives. Ceci donne naissance au Waterfront Park, un endroit convivial où l’on peut tranquillement se promener, s’asseoir, et relaxer.

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Le Williams Science Hall de l'Université du Vermont est un bel exemple du style d'architecture victorienne en Nouvelle-Angleterre.

Le centre-ville actuel est situé sur une colline qui domine le lac Champlain et abrite l’université du Vermont. L'ancienne prospérité industrielle a laissé derrière elle beaucoup d'architecture de l'ère victorienne, y compris les bâtiments des architectes Ammi B. Young, HH Richardson et McKim, Mead & White. Burlington est devenu quelque temps un lieu de tournage pour représenter cette époque aux États-Unis ( films Myself & Irene (2000) et What Lies Beneath (2000)). De nombreux édifices industriels du début du XXe siècle ont été restaurés. Un organisme Preservation Burlington a été fondée en 1998[8] pour protéger l'architecture historique à Burlington. Chaque année, des prix sont décernés pour avoir restauré des bâtiments anciens.

Économie[modifier | modifier le code]

Autrefois petite ville industrielle et portuaire, Burlington est aujourd'hui basée principalement sur l'industrie informatique et sur les services d'éducation et de santé. La seule grande installation industrielle est l'usine de semi-conducteurs d'IBMEssex Junction). IBM est le plus gros employeur avec 6 500 employés. Les autres employeurs importants à Burlington sont l'Fletcher Allen Health Care[9] et l'Université du Vermont (employant 4086 et 3137 personnes respectivement). Mentionnons aussi General Electric qui développe des logiciels pour l'industrie des soins de santé à l'ancien siège social de IDX Systems[Note 3].

Culture[modifier | modifier le code]

Le BCA loge dans une ancienne caserne de pompier complètement restaurée en 1994-1995.

Burlington est également une ville culturelle. Cette réputation vient pour sa force dans le domaine des arts et de la culture, Burlington offre des possibilités typiques d'une ville beaucoup plus grande où cohabite un mélange éclectique d'artistes, de créateurs, d'ateliers et de boutiques que l'on retrouve surtout dans le Downtown Burlington. Church street est une rue piétonne située au cœur de la ville, c'est à cet endroit que se déroulent de nombreux festivals tout au long de l'année. C'est sur cette place que s'est, notamment, fait connaître KT Tunstall.

La Bibliothèque Carnegie Fletcher.

Plusieurs galeries d'art ont pignon sur rue autour de Church Street. Le Burlington City Arts, appelé usuellement le BCA présente des expositions d'art contemporain et des performances d'artistes en art visuel[10].

L'Orchestre symphonique du Vermont[11], et le Lyric Theatre Company[12] sont logés à la salle de concert Flynn[13]. Il y a aussi le Flynnspace qui présente des performances avant-gardistes.

Burlington a la plus grande bibliothèque publique du Vermont, la Bibliothèque Carnegie Fletcher. Cette bibliothèque conserve le Registre national des lieux patrimoniaux.

Médias[modifier | modifier le code]

Burlington est le centre des médias du nord et du centre de l'État du Vermont. Les publications les plus importantes sont le quotidien The Burlington Free Press qui est vendu dans tout le Vermont, le Seven Days[14], un journal hebdomadaire gratuit pour toute la région métropolitaine de Burlington qui traite des arts et de la culture en général, et le Vermont Business Magazine[15] un journal mensuel sur le commerce et l'industrie au Vermont.

Vermont Public Television utilise le relief des Montagnes Vertes comme logo

11 stations de radio sont basées à Burlington et desservent la région. 7 stations de télévision émettent de Burlington: 3 petits canaux de télévision communautaire locale (VCAM-Channel 15[16], RETN-Channel 16[17] et CCTV-Channel 17[18]) et 4 canaux régionaux plus importants: WFFF-TV qui est affilié au réseau FOX, WVNY qui est affilié au réseau américain ABC, WCAX-TV qui est affilié au réseau américain CBS, et Vermont Public Television une chaine non-commerciale éducationnelle affilié avec le réseau PBS. L'autre grand réseau américain de télévision (WPTZ affilié à NBC) ainsi que WCFE-TV (réseau PBS) émettent de Plattsburgh dans l'État de New York.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

L'Hôtel de ville de Burlington.

Burlington a intégré en son sein plusieurs anciennes villes voisines depuis une cinquantaine d'années. Aujourd'hui, l'administration de la ville s'organise autour d'un conseil municipal: Les Démocrates ont la majorité des voix au conseil municipal. Le conseil municipal a quatorze sièges, qui sont actuellement occupés par sept démocrates, deux républicains, trois progressistes, et deux indépendants[19] tous élus au suffrage universel par la population. L'un des membres du Vermont Progressive Party, Bob Kiss[20], est le maire élu depuis 2006[21].

Un personnage politique local important, Peter Clavelle fut maire de Burlington de 1989 à 1993, puis de 1995 à 2006[22].En 2004, il tente de se faire élire comme candidat démocrate pour le poste de gouverneur du Vermont contre le gouverneur sortant, Jim Douglas, et quatre autres candidats mais il est défait 38 % à 59 % en faveur de Jim Douglas.

Ouverture à la langue française[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Burlington vote à l'unanimité le 8 août 2011 une résolution pour favoriser l'usage du français dans les services publics municipaux, dans les menus des restaurants et dans les cours de langues secondes dans les écoles[23]. La nouvelle loi ne rend pas le français obligatoire comme seconde langue, mais elle suggère fortement son usage[24] ainsi Burlington va inclure le français sur les panneaux de signalisation routière et à l'aéroport. Burlington veut séduire les nombreux Québécois qui la visitent durant la saison estivale[25]. La municipalité invite aussi les commerçants et organismes voués au tourisme à embaucher des employés ayant des connaissances de base en langue française[26]. La municipalité prêche d'ailleurs par l'exemple, en embauchant quelques Québécois détenteurs de la carte verte américaine. Plusieurs commerces et restaurants de Burlington arborent le petit écusson Ici nous parlons français.

Loisirs[modifier | modifier le code]

Le Lac Champlain vu du Waterfront Park.

Sur les rives du lac Champlain, de nombreux résidents se baladent à pied, promènent leur chien ou encore roulent à vélo. L'endroit se dénomme le Waterfront Park[27]. Chaque année s'y tient le Lake Champlain Maritime Festival.

Tout près du lac et du vieux port rénové, l'aquarium de Burlington et le centre des sciences[28] présentent plus de 70 espèces de poissons, d'amphibiens, d'invertébrés et de reptiles.

Burlington accueille plusieurs festivals et événements tout au long de l'année :

  • la First Night, qui se déroule à chaque 31 décembre afin de marquer l'entrée dans la nouvelle année ;
  • le carnaval d'hiver en février ;
  • le défilé du Mardi Gras : de nombreux groupes musicaux jouent dans les bars et dans les rues ;
  • le Burlington Discover Jazz Festival en juin avec des performances gratuites en plein air d'artistes de Jazz et de Blues[29] ;
  • les feux d'artifice lors de la soirée du Jour de l'Indépendance américaine ;
  • un festival de la bière artisanale organisé en juillet par l’association des brasseries du Vermont[30],[31] ;
  • un festival des arts du cirque, au début août organisé des artistes de rue avec la collaboration du BCA[32] ;
  • Le "Dragon boat racing", aux profits d'associations caritatives, a lieu sur le lac Champlain depuis août 2006[33]. En 2009, il y a environ 2000 participants sur 86 équipes[34] ;
  • un festival de cuisines du monde, tenu en septembre ;
  • le Vermont Air Show: exposition d'avions anciens avec des démonstrations aériennes ;
  • le Vermont International Film Festival[35] présente en octobre plusieurs films sur les droits humains.

Burlington est aussi une ville de vélo avec plusieurs dizaines de kilomètres de voies cyclables au centre-ville et en banlieue. Le réseau cyclable de Burlinton se connecte désormais à la piste cyclable de Colchester le long des rives du lac Champlain. L'hiver venu, quelques-unes de ces voies cyclables se transforment en piste de ski de fond.

Sports et événements sportifs[modifier | modifier le code]

Le Centennial Field, stade de baseball de la ville de Burlington où évoluent les Lake Monsters du Vermont.

Le sport à Burlington constitue une dimension essentielle de son intégration aux États-Unis. Ainsi Burlington possède plusieurs équipes sportives qui sont membres de ligues américaines. Le club universitaire multi-sports des Catamounts du Vermont fait partie de la NCAA, l'équipe de Baseball Lake Monsters du Vermont qui est affilié comme club-école aux Athletics d'Oakland de la Ligue américaine de baseball et une équipe de football américain, les Vermont Ravens[36] de la New England Football League[37]. Il existait également une franchise de la Premier Basketball League[38], le Vermont Frost Heaves, qui a malheureusement fermé au début de l'année 2011. Cette franchise de basket-ball jouait ses matchs au Burlington Memorial Auditorium[39] (qui peut accueillir 2,500 supporteurs). Il existe aussi un club de rugby ( avec une équipe hommes et une équipe femmes), le RFC Burlington[40].

Gutterson Fieldhouse peut accueillir 4 007 fans de hockey.

Le stade Centennial Field (en) accueille près de 4 500 supporteurs. Il sert pour les matchs de baseball, en plus il y a adjacent un terrain de soccer pour les équipes de l'Université et pour le Vermont Voltage de la PDL.

Chaque année, dans les rues de Burlington, se déroulent un marathon de course à pied le KeyBank Vermont City Marathon, et la course cycliste Green Mountain Stade Racet qui est l’événement Pro/Am le plus important sur la côte est-américaine[41].

La prochaine Coupe du monde de hockey féminin se tiendra au Gutterson Fieldhouse du 7 au 14 avril 2012.

Transports[modifier | modifier le code]

Le Vermonter du service Amtrak.

Burlington possède un aéroport international et une gare de train avec le système Amtrak pour les voyageurs. Ce réseau ferroviaire Amtrak, relie Burlington à New York et à Washington quotidiennement[42]. De plus, Burlington est le point central du Chittenden County Transportation Authority (CCTA)[43], un organisme public offrant un service urbain de bus et des liaisons vers les autres villes du Vermont.

Glace hivernale sur le Lac Champlain.

Burlington est également le siège de la Société de transport du lac Champlain (en)[44] offrant un service saisonnier naval entre Burlington et Port Kent dans l'État de New York. Ce trajet Burlington-Port Kent franchit la largeur maximale du lac et dure environ une heure. Chaque année approximativement un million de passagers utilisent les traversiers du Lac champlain[45]. Pendant l'hiver, le lac Champlain est souvent couvert de glaces, rendant le service de traversier impraticable[46].

Burlington est aussi desservi par une autoroute l'Interstate 89 qui la relie aux autres villes importantes des États voisins.

Culte[modifier | modifier le code]

La synagogue Ohavi Zedek.

Le siège épiscopal du diocèse catholique romain du Vermont est à Burlington. La Cathédrale Saint-Paul de Burlington, jadis une belle église néo-gothique s'est effondrée en 1817. Burlington accueille également de plusieurs communautés chrétiennes protestantes. La First Baptist Church (sur la rue Saint-Paul) construite en 1864 et la First Methodist Church of Burlington (sur Winooski Avenue) construite en 1869 sont deux bâtisses historiques.

Il y a aussi une communauté du judaïsme conservateur[47] regroupée autour de la synagoque Ohavi Zedek. Ce bâtiment construit en 1885 est l'une des plus vieilles synagogues aux États-Unis[48].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La rivière Winooski passe le long de ce qui va devenir la frontière nord de Burlington.
  2. La maison d'Ethan Allen existe toujours et est maintenant un musée
  3. GE a acheté IDX Systems en 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Curran, Tremendous Snow Hits Northeast;Cold Grips South, Associated Press 2010
  2. (en) 1800 United States Census et 1800 United States Census for Genealogy & Family History Research
  3. (en) Lee Logan, Grant may help Burlington reclaim War of 1812 heritage, Burlington Free Press, 2007
  4. (en) Library Bibliography Bulletin 88 du New York State Census Records, 1790-1925, page 43 et le 1830 United States Census
  5. (en) Historical census data et le document en PDF
  6. (en) "The Fate of the 1890 Population Census" du site des Archives nationales américaines
  7. (en)1900 United States Census
  8. (en) Preservation Burlington
  9. (en) Fletcher Allen Health Care
  10. (en) BCA
  11. (en) VSO/
  12. (en) Lyric Theatre Compagny
  13. (en) Flynn
  14. (en) Seven Days
  15. (en) [1]
  16. (en) VCAM
  17. (en) RETN
  18. (en) CCTV
  19. (en) Liste des conseillers municipaux
  20. (en) Vermont Progressive Party
  21. (en) Bob Kiss
  22. (en) Profil de Peter Clavelle
  23. (fr) Burlington ouvre la porte à l'affichage en français
  24. (fr) Burlington se tourne vers le français
  25. (fr) Isabel Authier
  26. (en) Reportage de la télévision de Radio-Canada
  27. (en) Waterfront Park
  28. (en) Echo Lake Aquarium and Science Center
  29. (en)[:http://www.discoverjazz.com/ festival de Jazz]
  30. (en) Site web de l'association
  31. (fr) Les brasseries-pubs du Vermont
  32. (en) Festival of Fools
  33. (en)[ http://www.ridethedragon.org/ Site web de l’évènement]
  34. (en) Burlington Free Press du 30 juillet 2009, l'article Dragon hearts"
  35. (en) festival
  36. (en) club de football
  37. (en) Ligue
  38. (en)[ http://www.thepbl.com/ Basket]
  39. (en) Burlington Memorial Auditorium
  40. (en) Burlington Rugby Football Club
  41. (en) évènement
  42. (fr) Amtrak, Vermonter
  43. (en) CCTA
  44. (en) Lake champlain Ferries
  45. (en) Matt Sudkowski, Lake Champlain Transportation adds ferry, Burlington Free Press du 10 novembre 2010.
  46. (en) journal Press-Republicain, 28 novembre 2010
  47. (en) Congregation Ahavath Gerim
  48. (en) Myron Samuelson, The story of the Jewish community of Burlington, Vermont: from early times to 1946, with much about the Jewish community in the state, 1976

Liens externes[modifier | modifier le code]

Burlington et en arrière-plan le mont Mansfield vus du lac Champlain.

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Burlington (Vermont).