Bureau du Tibet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les bureaux du Tibet sont la représentation officielle du dalaï-lama et du gouvernement tibétain en exil (basé à Dharamsala en Inde). Ils sont présents dans 11 pays, fonctionnant en tant qu’agences officielles à New Delhi, Katmandou, Genève, New York, Tokyo, Londres, Moscou, Bruxelles, Canberra, Pretoria et Taipei[1].

Ils sont chargés de relations bilatérales avec différents pays, ainsi qu’avec les institutions de l’Union européenne[2] et l'ONU[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le gouvernement tibétain en exil ouvrit des bureaux du Tibet pour faciliter ses contacts extérieurs. Le Népal qui avait maintenu un consulat à Lhassa depuis le XVIIIe siècle fut le premier pays à accepter cette représentation[4]. Toutefois, en 2005, le Népal ferma le Bureau du Tibet à Katmandou[5].

En septembre 1992, un Bureau est ouvert à Paris[6].

Bernadette Sauvaget, journaliste à l'hebdomadaire protestant Réforme, voit dans le Bureau du Tibet « une sorte d'ambassade officieuse pour l'Europe occidentale »[7], d'autres auteurs utilisent le terme d'ambassade de facto (en)[8].

Tashi Wangdi

Tashi Wangdi est le représentant du dalaï-lama en France et en Europe depuis janvier 2009[9].

Le Bureau du Tibet édite Actualités Tibétaines, un magazine trimestriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DIIR, Offices of Tibet, Department of Information and International Relations : « The Offices of Tibet are the official agencies of His Holiness the Dalai Lama and the Central Tibetan Administration based in Dharamshala, North India. [...] Under the DIIR are the CTA's foreign missions in 11 countries. They function as the official agencies of the CTA and are based in New Delhi, Kathmandu, Geneva, New York, Tokyo, London, Moscow, Brussels, Canberra, Pretoria and Taipei. »
  2. Bureau du Tibet à Paris
  3. Source : En bref, les droits de l'homme au Tibet, Bureau du Tibet de l'ONU, mars 2002.
  4. Roland Barraux, Histoire des Dalaï-Lamas, Quatorze reflets sur le Lac des Visions, édition Albin Michel, 1993. Réédité en 2002 chez Albin Michel. (ISBN 2226133178), p. 345.
  5. Wangpo Bashi, Relations historiques entre le Népal et le Tibet, 23 novembre 2010.
  6. Astrid Fossier, Entretien avec M. Wangpo Bashi, secrétaire du Bureau du Tibet en France, avril 2003.
  7. Bernadette Sauvaget, En quête d’héritier, in Réforme, n° 3250, 2007-12-06.
  8. Loa Iok-sin, Tibetans confirm WikiLeak, Taipei Times, 25 décembre 2010.
  9. New and Outgoing Representatives meet with Tibetans in France, par Tenam, Phayul.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]