Bureau des affaires frontalières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bureau des affaires frontalières (chinois : Lǐfàn Yuàn, 理藩院 ; mandchou : Tulergi golo-be darasa jurgan.png Tulergi golo be darasa jurgan ; mongol : γadaγdu mongγul un törü-ji jasaqu jabudal-un jamun) était un organisme gouvernemental de la dynastie des Qing, responsable des relations avec les peuples du nord et du nord-est, Mongols, Dzoungars et Russes. Fondé en 1638 par le premier empereur de la dynastie des Qing, Hóng Tàijí (洪太極), le Lifan Yuan surveillait les dépendances mongoles et tibétaines de l'Empire Chinois et supervisait la nomination des Ambans. Avant l'établissement du Zongli Yamen, le Lifan Yuan s'est aussi occupé des relations de l'empire avec la Russie, fixées par les traités de Nertchinsk et de Kiakhta. Le Lifan Yuan était exclusivement formé par les membres des Huit Bannières. Avant l'établissement du Lifan Yuan, l'administration responsable de ces tâches était le Yamen Mongol (mandchou : Monggojurgan1.png Monggo jurgan). À cette époque, il n'y avait pas en Chine, de ministère des Affaires étrangères responsable des relations avec tous les peuples non chinois.

Son pendant républicain est le Commission des affaires mongoles et tibétaines.

Autres lectures[modifier | modifier le code]

  • Mayers, William Frederick. The Chinese Government: A Manual of Chinese Titles, Categorically Arranged and Explained, with an Appendix. 3rd edition revised by G.M.H. Playfair ed. Shanghai: Kelly & Walsh, 1897; reprint, Taibei: Ch'eng-Wen Pub. Co., 1966.
  • Brunnert, S., V. V. Hagelstrom, and N. F. Kolesov. Present Day Political Organization of China. Translated by Andrei Terent'evich Biel'chenko and Edward Eugene Moran. Shanghai: Kelly and Walsh Limited, 1912.