Burcy (Calvados)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burcy.
Burcy
Église Notre-Dame
Église Notre-Dame
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Vire
Canton Vassy
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Vassy
Maire
Mandat
Hervé Chanu
2014-2020
Code postal 14410
Code commune 14113
Démographie
Gentilé Burcéens
Population
municipale
377 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 03″ N 0° 48′ 10″ O / 48.8675, -0.80277848° 52′ 03″ Nord 0° 48′ 10″ Ouest / 48.8675, -0.802778  
Altitude Min. 115 m – Max. 247 m
Superficie 11,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Burcy

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Burcy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Burcy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Burcy

Burcy est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 377 habitants[Note 1] (les Burcéens).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en Bocage virois, dans le sud-ouest du Calvados, entre Vire et Vassy.

Le territoire est sur le parcours de la route départementale no 55 allant de Vire à Aunay-sur-Odon qui passe au nord du bourg. La D311 permet de relier celui-ci à la D55, à la D577 Caen-Vire et à La Graverie vers le nord et Viessoix au sud. L'accès le plus proche à l'A84 est l'entrée 40 à Guilberville à 17 km, mais l'entrée 42 à Coulvain à 24 km est plus directe en direction de Caen et la 37 à Fleury à 38 km vers Rennes.

Burcy est dans le bassin de la Vire, par son affluent l'Allière, dans la vallée duquel est établi le bourg, et par un sous-affluent, le ruisseau de la Planche Vittard, extérieur au territoire mais auquel le tiers nord donne ses eaux. Les deux cours d'eau rejoignent la Vire quelques kilomètres à l'ouest, respectivement à Vire et entre La Graverie et Sainte-Marie-Laumont. Le principal affluent de l'Allière, la rivière du Maine, sépare Burcy de Viessoix et Vaudry au sud-ouest et conflue au lieu-dit Tesson.

La commune est ainsi répartie entre deux vallons principaux, le point culminant (247 m) se situant sur les hauteurs les séparant, entre les lieux-dits Forgues et le Brieu. Le point le plus bas (115 m) correspond à la sortie de l'Allière du territoire, à l'ouest. La commune est bocagère.

La pluviométrie annuelle avoisine les 950 mm[1].

Les principaux lieux-dits sont, du nord-ouest à l'ouest, dans le sens horaire, le Brieu, Forgues, la Forguetière, Villeneuve, la Mulotière, la Criquetière, les Vallées, les Grippes, le Douit, le Hamel, Crabaley, le Bourg, la Motte, la Denaiserie, les Closages, la Botterie, la Fauvellière, Sourdevalle, les Beaumonts, la Noë, la Talvalière, la Feyère, la Gosselinière, le Coisel, le Maine, la Houdenguerie, le Bosq, la Guillerie, les Landes, la Houardière et Tesson[2].

Communes limitrophes de Burcy[3]
La Graverie
Vire
Le Désert Presles
Vaudry Burcy[3] Presles
Vaudry Viessoix Chênedollé

Toponymie[modifier | modifier le code]

Burcy est cité sous le nom de Burceium en 1162[4], de Burcé au XIIIe siècle. Le toponyme s'est formé à partir de l'anthroponyme roman Burtius suivi d'un suffixe -acum/-acus[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les dîmes étaient perçues par le prieuré du Plessis à la suite du don fait au XIIe siècle par Zacharie de Burcy et Richard II de Rollos. Il existait également deux confréries : celle de Sainte-Anne et celle du Rosaire. En 1789 l'église était fort bien meublée, dans l'inventaire du 16 mars 1794 sont signalés :

Au XVIIIe, Burcy relevait des bailliage, maîtrise et vicomté de Vire, de la haute justice et du notariat de Pierres, de la sergenterie du Tourneur.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983 mars 2001 Gérard Beaugeard SE Agriculteur
mars 2001 mars 2014 Catherine Boisnier SE Assistante à la Chambre d'agriculture
mars 2014[6] en cours Hervé Chanu SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres, dont le maire et un adjoint.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 377 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Burcy[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Burcy a compté jusqu'à 712 habitants en 1821.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
710 608 709 712 668 627 669 632 649
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
614 612 630 580 569 560 532 515 464
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
488 432 409 389 387 376 350 347 376
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
380 343 334 351 355 346 362 364 377
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Elle dispose d'une magnifique charpente cintrée datant du XVIe siècle, et un sol formé de nombreuses pierres tombales. Le porche gothique possède encore les bancs de pierre prévus pour les assemblées des dimanches. La chapelle de 1649 se trouve sous le clocher. On y trouve un plafond peint représentant des anges dans un ciel bleu. Dans l'église, on remarque un retable en pierre daté 1695 (classé à titre d'objet au Monuments historiques), des statues en pierre de la même époque (saint Christophe et Vierge à l'Enfant), une Vierge royale à l'Enfant du XVIIe et une Vierge à l'Enfant, statue en bois datant du XIIIe siècle (également classée).
En outre, le clocher abrite toujours deux très belles cloches.
  • Château du Coisel (XIXe siècle).
  • Château du Boscq.
  • Manoir du Douit.

Environnement[modifier | modifier le code]

Les combles de l'église abritent une importante colonie de grands murins (Myotis myotis), présence justifiant la proposition d'inscription des lieux comme Site d'Importance Communautaire Natura 2000[11].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le poète Charles-Julien Lioult de Chênedollé, né en 1769 et mort en 1833 au château du Coisel à Burcy, est enterré au cimetière de Burcy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pluviométrie interannuelle. Normale 1970-2000 » (consulté le 9 janvier 2010) (archive Wikiwix du site www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  2. Burcy sur Géoportail.
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 81
  6. « Hervé Chanu élu maire, Hélène Destigny 1re adjointe », sur Ouest-france.fr (consulté le 31 mars 2014)
  7. Date du prochain recensement à Burcy, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  10. Classement MH 1921 : « Notice no PA00111122 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Fiche FR2502016 du site de Natura 2000 : Combles de l'église de Burcy » (consulté le 15 mai 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]