Bunker 84

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bunker 84 est un groupe de rock néo-nazi français de la scène rock anticommuniste (RAC) française, actif de 1984 à 1989.

Biographie[modifier | modifier le code]

Composé d'un chanteur (Laurent, également parolier), d'un guitariste (Jano, principal compositeur des morceaux), d'un bassiste (Eddy) et d'un batteur (Jean-Christophe, frère d'Eddy), Bunker 84 était un groupe de RAC aux paroles prônant ouvertement le racisme, le nazisme et une certaine forme de révisionnisme. On se référera par exemple aux titres et textes des chansons telles que : Nacht und Nebel, Mein Kampf, KKK, Victimes des démocraties et aux déclarations de leur leader : « L'engagement NS n'était conduit que dans un souci de construire l'avenir, de faire évoluer le mouvement nationaliste “de papa” dans une voie vraiment révolutionnaire et socialiste. »

Le groupe a sorti deux albums : Notre combat et Liberté, sur le label Rebelles européens, ainsi que plusieurs 45 tours et des participations sur des compilations.

Les membres du groupe évoluaient au sein de la bande du Meru Korps, dont faisaient également partie les membres du groupe Ratten Gift de Beauvais. Bunker 84 a marqué la scène RAC française avec un petit nombre de concerts souvent très agités. Bunker 84 se fera surtout remarquer à la fin des années 1980 par la violence de leur textes, par les agressions ayant eu lieu en marge d'un de leurs concerts à Brest en 1988, concert finalement annulé à la dernière minute par l'organisateur. Certains de ses membres pousseront leur engagement encore plus radicalement en adhérant au Parti nationaliste français et européen de Claude Cornilleau qui incarnera, malgré moins d'une centaine de membres (parmi lesquels de nombreux policiers infiltrés), la plus violente formation politique française nazie d’après guerre.

Étant donné le caractère extrémiste du groupe, un album hommage leur a été consacré, du nom de Tribute to Bunker 84 ; il est sorti en 2001 sur le label néonazi Street Fighting Records et réunit dix-sept groupes de la scène RAC européenne des années 2000, qui reprennent leurs morceaux les plus connus.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Vieux continent, 45 tours, Rebelles européens
  • 1987 : Debout ! Vol. 1, compilation 33 tours, Rebelles européens
  • 1987 : Notre combat, 33 tours, Rebelles européens
  • 1987 : Victime des démocraties, Rebelles européens
  • 1988 : Debout ! Vol 2, compilation 33 tours, Rebelles européens
  • 1988 : Liberté, 33 tours, Rebelles européens
  • 1989 : 100 birthday, compilation 33 tours, Rebelles européens
  • 1995 : Victime des démocraties, compilation 45 tours EP, Impact / Pirate
  • 2000 : Kombat d'hier et de demain, double CD, Bunkerprod (autoproduction), compilation réunissant toutes les compositions du groupe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]