Bundahishn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bundahishn, signifiant Première Création, est le nom traditionnellement donné à des textes cosmogoniques du zoroastrisme dans l'écriture pehlevi[1]. Le nom original de ces textes n'est pas connu. Sa dernière rédaction date de la fin du IX° siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Hale, « Pahlavi », in: The Ancient Languages of Asia and the Americas, Cambridge University Press, 2008, (ISBN 0521684943), p. 123

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Texte[modifier | modifier le code]

  • Bundahishn, édi. E. T. D. Anklesaria, The Bûndahishn, Bombay, 1908.
  • trad. Anquetil-Duperron, Zend-Avesta, 1771.
  • trad. en an. du Bundahishn indien : W. E. West, The Bundahish, apud Pahlavi Texts, Sacred Books of the East, t. V, Oxford, 1897, rééd. Delhi 1965. [1]
  • trad. en an. du Bundahishn iranien : Zan-Akash. Iranian or Greater Bundahishn. Transliteration and translation in english Behramgore Tehmuras Anklesaria, Bombay, 1956 [2]. Trad. partielle : H. W. Bailey, Zoroastrian Problems in the Ninth-Century Books, Oxford, 1943, rééd. 1971.

Études[modifier | modifier le code]

  • R. C. Zaehner, Zurvan. A Zoroastrian Dilemma, Oxford, 1955, p. 276-321, 321-336, 335-359.
  • Marijan Molé, Culte, Mythe et Cosmo­logie dans l’Iran ancien, PUF, 1963. [3]
  • D. N. MacKenzie, "Zoroastrian Astrology in the Bundahišn", BSOAS, vol. 27, 1964, p. 511-29 (chap. V).
  • M. Hale, « Pahlavi », in: The Ancient Languages of Asia and the Americas, Cambridge University Press, 2008, (ISBN 0521684943), p. 123.