Bulbul de Madagascar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hypsipetes madagascariensis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bulbul de Madagascar

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Pycnonotidae
Genre Hypsipetes

Nom binominal

Hypsipetes madagascariensis
(Müller, 1776)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Bulbul de Madagascar (Hypsipetes madagascariensis) est une espèce de passereau de la famille des Pycnonotidae.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 24 cm de longueur. Il ne présente pas de dimorphisme sexuel.

Le front, la calotte et la nuque sont noirs. Les plumes du front et de l'avant de la calotte sont plus ou moins hérissées. La gorge, le menton, les joues et les parties supérieures sont gris sombre. Les parties inférieures sont grises, les flancs et le ventre étant plus pâles que la poitrine. Les ailes sont grises à l'exception des rémiges primaires et secondaires brun gris et du dessous de même teinte mais plus sombre, tout comme la queue. Le bec est orange. Les iris sont rouge sombre. Les pattes sont jaune paille.

Comportement[modifier | modifier le code]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit de baies, de fruits et d'insectes coléoptères.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Œufs de Hypsipetes madagascariensis Muséum de Toulouse

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est présent en Asie, aux Comores, à Aldabra et à Madagascar.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Hypsipetes madagascariensis a été décrite par l’ornithologue allemand Philipp Ludwig Statius Müller en 1776, sous le nom initial de Turdus Madagascariensis[1].

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Turdus Madagascariensis Müller, 1776 (protonyme)

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est représenté par trois sous-espèces :

  • Hypsipetes madagascariensis grotei ;
  • Hypsipetes madagascariensis madagascariensis ;
  • Hypsipetes madagascariensis rostratus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Müller, 1776; Des Ritters C. von Linne...vollstandiges Natursystem. Supplement p.139

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Langrand O. (1995) Guide des Oiseaux de Madagascar. Delachaux & Niestlé, Lausanne, Paris, 415 p.