Buitoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buitoni

Description de l'image  Buitoni logo.jpg.
Création 1827
Personnages clés Giovanni Battista Buitoni
Slogan "Un cœur grand comme l'Italie"
Siège social Drapeau de France Noisiel (France)
Activité Pizzas surgelées
Société mère Nestlé
Site web buitoni.fr

La Société Buitoni est une des principales sociétés de production de pizzas surgelées. Elle est également une marque de produits alimentaires du groupe Nestlé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle naît en 1827 quand Giovanni Battista Buitoni ouvre avec sa femme, Giulia Boninsegni un tout petit magasin de pâtes à Borgo San Sepolcro[1]. En 1856, son fils Giuseppe, frère de Giovanni Buitoni, ouvre une succursale à Città di Castello et augmente la production. Dans les années ultérieures en effet il en arrive à 100 quintaux par jour et produit également la première farine du commerce, des semoules de blé dur et, sur une idée de Giovanni, les pâtes au gluten pour enfants et personnes malades. Ainsi en 1886, avec un capital de 200 000 lires, naît une société en nom collectif, la maison Giovanni et Fratelli Buitoni.

À l'initiative de la famille Buitoni qui avait besoin de courant pour les machines de sa fabrique de pâtes à Sansepolcro fut construite une centrale hydroélectrique. Les installations, maintenant obsolètes, se voient encore aux pieds de la colline de Montedoglio. Grâce à cette centrale la haute vallée du Tibre devint une des premières zones en Italie à bénéficier de l'énergie hydraulique.

Avec d'autres associés, le 30 novembre 1907, Francesco Buitoni, le fils de Giovanni, constitue la « Società Perugina per la Fabbricazione dei Confetti » à Pérouse, avec un capital social de 70 000 lires, qui deviendra ensuite « la Perugina - Cioccolato e Confetture » avec son fils Giovanni comme conseiller délégué. Ce dernier, à la mort de Francesco Buitoni, devient président de la Perugina et, après 1927, également président de la firme Buitoni.

Ancienne usine Buitoni à Sansepolcro

Dans les années qui suivent l'histoire de la firme Buitoni se croise avec celle de la firme Perugina et toutes deux finissent par se confondre.

En 1969 par délibération des organes de direction des sociétés Buitoni et Perugina a lieu la fusion avec incorporation de la firme Buitoni dans la firme Perugina, donnant naissance aux iBP-Industrie Buitoni Perugina. Les années 1970 sont une mauvaise passe pour IBP : les difficultés se succèdent dans les finances et l'organisation. En 1985, Danone se porte acquéreur de la société mais, de façon inattendue, Carlo De Benedetti offre à la famille Buitoni 10 % de plus que ce que propose le groupe français et il emporte l'affaire. IBP est vendu à la CIR de Carlo de Benedetti en 1985, devenant Buitoni Spa. De Benedetti ne réussit pas malgré tout à faire redécoller l'entreprise comme il l'avait projeté et, trois ans après, il revend tout à Nestlé pour 1 milliard et 600 millions de lires (826 000 euros ou 5 418 000 francs français).

Le 1er juin 2003, la société Raynal et Roquelaure rachète le site de production de Buitoni à Camaret-sur-Aigues pour y produire ses propres produits italiens sous la marque Zapetti.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luca Masia, Buitoni : la famiglia, gli uomini, le imprese, Cinisello Balsamo (Milano) : Silvana ; Perugia : Volumnia, 2007. (OCLC 159954759)

Photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La vieille maison de la famille Buitoni sert aujourd’hui de villa pour recevoir les journalistes et, par ailleurs, c'est là qu'on met au point les améliorations dans les variétés de pâtes maison.