Buick Skylark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Buick Skylark est un modèle d'automobile introduit en 1953 pour le cinquantième anniversaire de la marque américaine Buick.

Histoire[modifier | modifier le code]

1953-1954[modifier | modifier le code]

Buick Skylark
Buick Skylark
Décapotable de la première génération

Marque Drapeau : États-Unis Buick
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Moteur V8
Position du moteur Avant
Puissance maximale 188
200 ch
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabriolet

Cette voiture faisait partie de la gamme Buick Roadmaster et était disponible uniquement en version décapotable — une seule Skylark 1953 hardtop a été produite. Les Skylark étaient le modèle de Buick le plus dispendieux cette année-là et coutait 5 000 US$. Tous les équipements qui étaient alors en option sur les autres modèles Buick étaient standard sur la Skylark, sauf la climatisation qui n'est pas apparue dans les Buick décapotables avant 1956. L'unique Skylark hardtop en était équipée. L'équipement standard comprenait notamment : la direction et les freins assistés, la transmission automatique Twin Turbine Dynaflow, les vitres, antenne et siège à commande assistée, une radio AM avec recherche de stations, un système électrique 12V, des roues Kelsey-Hayes à rayons, un moteur V8 322 pouces cubes avec carburateur 4 corps d'une puissance de 188 chevaux.

En 1954, La Skylark fut basée sur le modèle Century, plus petit mais possédant la plupart des caractéristiques du modèle 1953. Le moteur était le même mais un peu plus puissant dans sa version 1954 (200 chevaux).

1961-1974[modifier | modifier le code]

Buick Skylark
Buick Skylark
Skylark de 1964

Marque Drapeau : États-Unis Buick
Années de production 1961 - 1974
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8
V6
Position du moteur Avant

Après quelques années d'absence, le nom Skylark est réapparu en 1961 sur le modèle haut de gamme de la nouvelle voiture compacte de Buick, la Special. Cette voiture était monocoque et son moteur était le petit V8 en aluminium de Buick qui fut plus tard vendu à Rover. En 1962, la voiture était presque inchangée mais le renfort central du toit fut éliminé pour faire un modèle hardtop. Une version décapotable est aussi apparue. Le modèle 1963 à subi une refonte esthétique mais gardait la même mécanique.

En 1964, la Skylark est devenue un peu plus grosse et elle était maintenant considérée comme une voiture de taille intermédiaire. Le V8 en aluminium de 215 pouces cubes des modèles 1961-1963 fut remplacé par un V6 en fonte de 225 pouces cubes et un V8 300 pouces cubes en fonte (avec têtes en aluminium en 1964 seulement). La carrosserie était maintenant montée sur un châssis indépendant, comme sur les autres modèles Buick, et la transmission utilisée était également nouvelle. En 1965, une version plus performante nommée Gran Sport utilisait un moteur V8 provenant du modèle Wildcat de 401 pouces cubes à la place des V6 Buick 225 pouces cubes et du petit V8 Buick 300 pouces cubes. En 1966, 1968 et 1970 la Skylark subit d'autres refontes esthétiques. Ce modèle fut remplacé par le modèle Century en 1973.

1975-1998[modifier | modifier le code]

Buick Skylark
Buick Skylark
Modèle récent de Skylark

Marque Drapeau : États-Unis Buick

En 1975, Buick renomma Skylark les versions 2 portes sa compacte Apollo. Le modèle 4 portes est lui aussi devenu Skylark en 1975.

Pour l'année modèle 1980, la Skylark est devenue un modèle à traction sur la plate forme X, très avancée techniquement, qu'elle partage avec la Chevrolet Citation, la Pontiac Phoenix et l'Oldsmobile Omega. C'est une véritable révolution chez GM, les moteurs disponibles (un quatre cylindres de 2.5 litre de fabrication Pontiac ou un V6 de 2.8 litre d'origine Chevrolet) sont montés transversalement. La boîte de vitesses est soit manuelle, soit automatique (TH 125). Les suspensions sont confiées à des ressorts hélicoïdaux.

La nouvelle venue est une compacte (4.60 mètres) disponible en deux ou quatre portes. Mais la ligne reste typiquement américaine, s'inspirant fortement des modèles "full size" de la marque, comme l'Electra. Sa ligne évoluera par quelques détails cosmétiques.

La faiblesse de sa consommation en fera une bonne affaire pour Buick, à l'époque du second choc pétrolier. Elle se vendra assez bien à l'export ; en Europe, elle connaitra un certain succès. Malgré tout, la Skylark souffre d'une finition assez sommaire. Les chiffres de ventes reculent les années suivantes. La plate forme X sera conservée jusqu'en 1985 où elle cèdera sa place à la N.

Ce modèle fut produit jusqu'à 1998.