Buggy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Buggy (automobile))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buggy (homonymie).

Un buggy est un véhicule léger tout-terrain le plus souvent à deux places. Il est constitué d'un châssis (parfois de voiture de série) équipé de jantes et pneus larges, et certains disposent d'une carrosserie ouverte (le plus souvent en fibre de verre ou en polyester). Il a généralement deux roues motrices (les roues arrière), bien que de nombreux buggies 4×4 soient apparus, notamment par l'évolution des modèles utilisés en compétition tout-terrain.

Le nom vient de la voiture hippomobile du même nom, à l’origine à deux roues, puis à quatre roues, dérivé du français boquet, véhicule inventé par le carrossier parisien Boquet[1].

Le plus connu est le dune buggy créé par le californien Bruce Meyers dans les années 1960 sur base Volkswagen[2]. Il est constitué d'une coque en fibre de verre posée sur un châssis de Coccinelle parfois raccourci. Celui-ci apparaît par exemple dans le film L'Affaire Thomas Crown de 1968, avec Steve McQueen et Faye Dunaway.

De très nombreux constructeurs ou artisans ont repris ce concept pour créer des modèles similaires (Baboulin, Sovra, Apal…, en France et Belgique) depuis les années 1970. Des buggies construits sur le même principe, mais monoplaces, sont présents en autocross et rallycross. Aujourd'hui, des buggies beaucoup plus évolués courent en rallye tout-terrain.

Le « buggy »[3] le plus étonnant est sans doute le Rover lunaire utilisé par le programme Apollo.

En France[modifier | modifier le code]

On trouve aujourd'hui des petits buggies propulsés par des moteurs de moto et vendus à bas prix. Comme les quads, ces engins sont considérés en France comme des quadricycles à moteur et se conduisent avec un simple permis B (par équivalence) mais ne nécessitent pas le port d'un casque. Ils doivent être munis d'une immatriculation à l'arrière.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Jobé, Au temps des cochers, Lausanne, Edita-Lazarus, 1976. ISBN 2-88001-019-5
  2. (en) Our History - Meyers Manx, Inc.
  3. Il est parfois appelé « buggy lunaire »