Bugatti-De Monge 100P

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bugatti 100P
Image illustrative de l'article Bugatti-De Monge 100P
Réplique du Bugatti 100P en 2011

Constructeur aéronautique Drapeau : France Bugatti
Type Avion de course
Nombre construit Modèle unique
Motorisation
Moteur 2 × Bugatti Type 50
Dimensions
Envergure 8,235 m
Longueur 7,7 m
Hauteur 2,25 m

Le Bugatti 100 est un avion de course expérimental conçu conjointement par Ettore Bugatti et Louis de Monge en 1938, peu avant début de la Seconde Guerre mondiale. Il est exposé au EAA AirVenture Museum dans le Wisconsin aux États-Unis.

Historique[modifier | modifier le code]

Cet avion avait été conçu en 1937, et construit pour participer à la « Coupe Deutsch de la Meurthe » en 1938, contre notamment Max Holste (futur concepteur des Broussard) et Nicolas Roland Payen sur Payen Pa-100, et tenter de battre le record du monde de vitesse.

L'avion était déjà presque terminé, mais l'arrivée de la deuxième guerre mondiale a mis le projet en sommeil, et il ne fut pas terminé par la suite. Il n'a donc jamais volé.

L'avion était équipé de deux moteurs Bugatti T50-B1 de 4 700 cm3 à 8 cylindres en ligne, en aluminium, à double arbres à cames en tête, et donnant 450 ch chacun. Ces moteurs étaient montés l'un derrière l'autre, mais décalés l'un à droite (AV), l'autre à gauche (AR). Les arbres de transmission passaient de chaque coté du pilote pour entraîner une paire d'hélices contra-rotatives via un jeu d'engrenages d'accouplement et de réduction situé devant le pilote.

Après la guerre, l'avion qui avait été démonté et caché en banlieue parisienne fut finalement racheté par un américain qui en convoitait essentiellement les moteurs, pour les faire courir en automobile. Le reste de l'avion est actuellement exposé à l'EAA AirVenture Museum, à Oshkosh dans le Wisconsin.

Une réplique moderne, la plus fidèle possible tant dans la forme que dans l'esprit, est en fin de construction après des années de recherches, d'efforts et d'heures de travail, et devrait voler en 2014[1].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]