Bug-Jargal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bug-Jargal
Image illustrative de l'article Bug-Jargal

Auteur Victor Hugo
Genre roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Paris
Éditeur P.-J. Hetzel
Date de parution 1826
Chronologie
Han d'Islande Suivant

Bug-Jargal, écrit en 1818, est le premier roman de Victor Hugo. Écrit par l’auteur, en quinze jours à la suite d’un pari, à l’âge de seize ans, Bug-Jargal paraît dans la revue le Conservateur littéraire en 1819 mais ne sera édité pour la première fois qu’en 1826.

Résumé[modifier | modifier le code]

Tout au long de Bug-Jargal c’est le capitaine Léopold d'Auverney qui raconte l’histoire qu’il a lui-même vécue.

L’histoire se passe dans la colonie française de Saint-Domingue où l’oncle de Léopold possède une plantation. Léopold est amoureux de la fille de son oncle, Marie, avec qui il doit se marier. Un jour Léopold se lie d’amitié avec l’un des esclaves et lui évite la mort à plusieurs reprises. Mais cet esclave, nommé Pierrot ou Bug Jargal, est aussi amoureux de Marie. Le soir de leur mariage, une révolte se déclenche parmi les esclaves et Marie est enlevée par Bug Jargal. Léopold est retenu prisonnier par un autre chef noir et doit mourir.

Genèse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Pour écrire cette œuvre Victor Hugo a étudié plusieurs romans dont Adonis ou le Bon Nègre écrit par Jean-Baptiste Picquenard en 1798.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Édition sur Wikisource Bug-Jargal, illustrations par Jean-Adolphe Beaucé et Édouard Riou, Hetzel, Paris, 1876 Fac-similé disponible sur Wikisource Télécharger cette édition au format ePub
  • Édition sur Wikisource Bug-Jargal, texte établi par Gustave Simon, Imprimerie Nationale ; Ollendorff, Paris, 1910 Fac-similé disponible sur Wikisource Télécharger cette édition au format ePub
  • Édition sur Wikisource Bug-Jargal (première version), Imprimerie Nationale ; Ollendorff, Paris, 1910 Fac-similé disponible sur Wikisource Télécharger cette édition au format ePub

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Max Bach, « Hugo’s Interest in Social Problems », Modern Language Notes, janvier 1957, n° 72 (1), p. 47-48.
  • Jacques Cauna, « Les Sources historiques de Bug-Jargal : Hugo et la Révolution haïtienne », Conjonction, juin 1985, n° 166, p. 21-36.
  • (en) Pascale Gaitet, « Hybrid Creatures, Hybrid Politics, in Hugo’s Bug-Jargal and Le Dernier Jour d'un condamné », Nineteenth-Century French Studies, Spring-Summer 1997, n° 25 (3-4), p. 251-65.
  • Frauke Gewecke, « Victor Hugo et la révolution haïtienne : Jacobins et jacobites ou les ambiguïtés du discours négrophobe dans la perspective du roman historique », Lectures de Victor Hugo, Paris, Nizet, 1986, p. 53-65.
  • Léon-François Hoffmann, « Victor Hugo, les Noirs et l’esclavage », Francofonia, aut. 1996, n° 16 (31), p. 47-90.
  • Dominique Jullien, « Bug-Jargal : La Révolution et ses doubles », Littérature, septembre 2005, n° 139, p. 78-92.
  • Pierre Laforgue, « Bug-Jargal, ou de la difficulté d’écrire en ‘style blanc’ », Romantisme, 1990, n° 20 (69), p. 29-42.
  • (en) Roger Little, « The First Novels of Hugo and George Sand: A Link? », French Studies Bulletin, Spring 2003, n° 86, p. 7-8.
  • Bernard Mouralis, « Histoire et culture dans Bug-Jargal », Revue des Sciences Humaines, 1973, n° 149, p. 47-68.
  • (es) Ileana Rodriguez, « El impacto de la Revolucion Haitiana en la literatura europea: El caso de Bug Jargal », Sin Nombre, 1979, n° 10 (2), p. 62-83.
  • Scott Sprenger, « Bug-Jargal et le réalisme paradoxal de Victor Hugo », Annales Universitatis Apulensis, 2003, n° 4, p. 131-42.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :