Budhia Singh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Budhia Singh Portail athlétisme
Informations
Disciplines Athlétisme
Nationalité Indien
Naissance 2002 (12 ans)
Lieu Bhubaneswar, État d'Orissa, Inde

Budhia Singh, né en 2002 à Bhubaneswar, est un jeune coureur indien, devenu une célébrité mondiale grâce à ses capacités phénoménales. Surnommé « le Forrest Gump indien »[1], il court quarante-huit marathons entre ses 4 ans et ses 5 ans[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sigh est né en 2002 dans un bidonville de Bhubaneswar, de l'État d'Orissa, en Inde. Il bat en mai 2006 un record mondial, engagé sur une course de 70 km ; il en parcourt 65 en 7 heures sans s'abreuver, avant de s'effondrer en syncope, totalement exténué[4]. S'opposant aux organisateurs de la course, une médecin militaire indienne sauve le garçon en le faisant hospitaliser[4]. Le 6 juin 2007, il devait participer à une marche de 500 km entre Bhubaneswar et Calcutta[5], mais la marche ne se déroule finalement pas, les autorités de l'État d'Orissa l'ayant empêchée[réf. nécessaire].

Orphelin de père, il est vendu pour 800 roupies ($ 15)[2] par sa mère, puis recueilli par le propriétaire d'une école de judo, Biranchi Das[6]. Celui-ci remarque ses exceptionnelles capacités d'endurance. Par la suite il l'adopte, tout en restant son entraîneur et « manager »[6]. De nombreux médecins[Qui ?] jugent cet entraînement inadapté pour son âge et une maltraitance à l'enfant[réf. nécessaire]. On[Qui ?] reproche à l'entraîneur de l'utiliser pour des grands shows rémunérateurs[réf. nécessaire]. À la suite d'une plainte déposée par la mère biologique de Budhia, qui oblige son fils à mentir au sujet de son entraineur et d'éventuels faits de maltraitance, la police arrête Biranchi Das en 2007, et l'inculpe pour des faits de torture[7],[8]. L'entraineur est par ailleurs accusé d'avoir détourné de l'argent au profit du jeune sportif prodige[réf. nécessaire]. Mais la vérité n'éclate jamais puisque Biranchi Das est retrouvé assassiné en 2008[9]. Quant à Budhia, il bénéficiera d'une bourse, et aura le droit de courir à nouveau en 2013, lorsqu'il aura atteint l'âge de 11 ans[réf. nécessaire].

Son record est démenti par son propre instructeur, montrant ainsi qu'il est impossible de courir de telles distances à un age aussi précoce[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 4-Year-Old India's" Forrest Gump" Ran 40 Miles Non-Stop. », sur Neatorama,‎ 5 mai 2006 (consulté le 7 juillet 2014).
  2. a et b (en) Gemma Atwal, « What happened to Budhia Singh, India's marathon boy? », sur BBC,‎ 16 mars 2011 (consulté le 7 juillet 2014).
  3. (en) « Boy who ran marathons at 3 still worries filmmaker », sur CNN,‎ 3 novembre 2011 (consulté le 7 juillet 2014).
  4. a et b « Cours, Forrest, cours ! », sur Le Devoir,‎ 5 juillet 2014 (consulté le 7 juillet 2014).
  5. (en) « Marathoner Budhia Singh stopped in his tracks » (consulté le 7 juillet 2014).
  6. a et b (en) « Gangster Raja Acharya shot Buddhia's coach, Biranchi Das »,‎ 13 décembre 2011 (consulté le 7 juillet 2014).
  7. (en) Deepika P., « A child athlete long forgotten- Budhia Singh »,‎ 6 avril 2014 (consulté le 7 juillet 2014).
  8. (en) « Coach tortured boy wonder marathon runner », sur Dailymail,‎ 13 août 2007 (consulté le 7 juin 2014).
  9. (en) « Budhia's coach Biranchi Das shot dead », sur Rediff,‎ 13 août 2008 (consulté le 7 juillet 2014)