Buddhadasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Buddhadasa

Vénérable Ajahn Buddhadasa Bhikkhu (1906-1993), lit. esclave du Bouddha, fut un moine bouddhique thaïlandais. De la tradition du theravada, bhikkhu Buddhadasa fut le fondateur du monastère Suan Mokkh (th), le Jardin de la Libération, à Surat Thani.

Lorsqu'il a 20 ans, Budhadasa devient moine, dans un monastère de Bangkok. Il trouva ce monastère sale et corrompu. Il quitte la capitale et, profitant d'un vieux monastère abandonné, revient à une pratique simple ; il abandonne les rituels inutiles, l'attachement à ces cérémonies étant l'un des dix liens maintenant prisonnier du samsara, ou encore délaisse les enjeux de pouvoir.

En 1932, il fonde Wat Suan Mokkh (pl), le Jardin de Libération.

Il enseigna un temps la pratique de samatha bhavana, menant à une grande tranquillité, mais délaissa ensuite cette pratique pour en venir à l'essentiel vipassana, la vision supérieure, plus austère mais plus directe.

Sa pratique se réfère aux 16 niveaux de anapanasati, conformément aux textes en pâli.

Buddhadasa étudia les autres courants bouddhiques ainsi que les autres religions, voyant dans toutes les écoles un principe similaire.

Il étudia tout autant les conditions sociales et fonda le concept de socialisme dhammique, se référant à la préoccupation de Gautama Bouddha face à la misère, y compris économique.

Buddhadasa meurt d'une attaque cardiaque à l'âge de 87 ans.

Références[modifier | modifier le code]