Bryan Caplan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bryan Caplan

Description de cette image, également commentée ci-après

Bryan Caplan

Naissance 8 avril 1971
Northridge, Californie (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Nationalité américain
Champs Économie
Institutions George Mason University
Diplôme Université de Californie à Berkeley ; Université de Princeton
Renommé pour Irrationalité rationnelle

Bryan Caplan (né le 8 avril 1971) est un économiste américain, professeur à la George Mason University. Il est connu pour ses travaux sur la théorie des choix publics.

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Caplan a d'abord poursuivi des études d'économie à l'Université de Californie à Berkeley avant d'obtenir en 1997 un Ph. D. en économie à l'Université de Princeton. Depuis, il est resté à la George Mason University où il est professeur[1].

École autrichienne d'économie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il se considérait membre de l'École autrichienne d'économie au début de ses études, il a changé d'opinion et critiqué l'approche autrichienne. Selon lui, bien que certains économistes se réclamant de l'École autrichienne aient apporté des contributions valides à la théorie économique, celles-ci ne permettent pas d'en faire une école de pensée à part. L'École autrichienne a selon lui produit de nombreuses contributions hors du domaine économique, mais pas de résultats substantiels[2].

Théorie des choix publics[modifier | modifier le code]

La majeure partie du travail de Caplan porte sur l'économie publique et plus particulièrement sur la théorie des choix publics. Pour Caplan, la théorie des choix publics parvient à plusieurs conclusions en contradiction avec l'hypothèse de rationalité de l'électeur. Ses travaux étudient l'effet de l'abandon de cette hypothèse. Selon lui, l'irrationalité peut être considérée comme un bien : chaque individu attribue une certaine utilité à une croyance. Conserver une certaine ignorance devient alors pour lui rationnel, si bien que Caplan nomme ce concept « irrationalité rationnelle »[3].

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Bryan Caplan est un anarcho-capitaliste et tient une FAQ sur l'anarchisme[4]. Comme moindre mal, il soutient l'austérité plutôt que des réformes d'inspiration libérale[5]. Il s'est exprimé en faveur d'une immigration libre[6].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • (en) Bryan Caplan, The Myth of the Rational Voter: Why Democracies Choose Bad Policies, Princeton, Princeton University Press,‎ 2008, 2e éd. (ISBN 978-0691129426)
  • (en) Bryan Caplan, Selfish Reasons to Have More Kids: Why Being a Great Parent is Less Work and More Fun Than You Think, New York, Basic Books,‎ 2011 (ISBN 978-0465018673)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bryan D Caplan », sur George Mason University
  2. (en) Bryan Caplan, « Why I am not an Austrian economist »
  3. (en) Bryan Caplan, « Rational Irrationality: A Framework for the Neoclassical-Behavioral Debate », Eastern Economic Journal, vol. 26, no 2,‎ 2000 (lire en ligne)
  4. Bryan Caplan, « Anarchist Theory FAQ or Instead of a FAQ, by a Man Too Busy to Write One » (consulté le 12 mai 2012)
  5. (en) Bryan Caplan, « Austerity for Liberty »,‎ 13 septembre 2010 (consulté le 12 mai 2012)
  6. . Interview par Russ Roberts. Caplan on immigration. 4 octobre 2010. Accédé le 12 mai 2012.