Bryan Bouffier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouffier.
Bryan Bouffier
Bryan Bouffier au parc d'assistance de Colmar durant le Rallye de France-Alsace 2014
Bryan Bouffier au parc d'assistance de Colmar durant le Rallye de France-Alsace 2014
Biographie
Date de naissance 1er décembre 1978 (36 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Die (Drôme)
Nationalité Drapeau de la France Française
Site web http://www.bryanbouffier.com/
Carrière professionnelle en rallye
Années d'activité Depuis 1997
Copilote Drapeau de la France Xavier Panseri
Statistiques
Dép. Vic. Pod. E.S.
WRC 10 0 1 3
WRC-3 2 1 1 12
J-WRC 1 0 0 0
IRC 23 1 6 21
ERC 14 3 7 37
France 31 3 6 0
France Terre 10 0 3 0
Pologne 35 15 23 '
Palmarès
1er 2e 3e
ERC - 1 -
France 1 - -
France Terre 1 - -
Pologne 3 1 1

Bryan Bouffier, né le 1er décembre 1978 à Die (Drôme), est un pilote automobile français.

Carrière en rallye[modifier | modifier le code]

Bryan Bouffier découvre le sport automobile grâce à Philippe Bouffier, son père. Celui-ci débute le rallye en 1976 au volant d’une Renault 12 Gordini, et fait des courses pendant 22 ans. En 1999, il arrête la compétition pour aider son fils à se lancer dans le sport automobile : Bryan décide de monter une petite Renault Clio Groupe N avec laquelle il dispute deux rallyes régionaux.

Finaliste des sélections Rallye Jeunes, c’est en 2000 qu’il amorce sa première saison de volant Peugeot 206. 2002 est l’année de la consécration puisque le pilote drômois est sacré espoir du magazine Échappement[1] et remporte le Volant Peugeot 206.

Bryan devient alors, en 2003, pilote officiel Peugeot Sport au volant d’une 206 Super 1600 et dispute le Championnat de France des rallyes Asphalte durant trois années consécutives.

Cette collaboration avec l’équipe Peugeot Sport et le team Michel Enjolras Sport le propulse à la tête de la catégorie Super 1600 et à la troisième place du championnat français 2005.

Lors de la saison 2006, il participe au Championnat d'Europe des rallyes avec l'équipe Peugeot-Espagne. Il termine sur la troisième marche du podium lors du Barum Rally Zlin en République tchèque et rafle la victoire au Rallye d'Antibes.

En 2007, Bryan Bouffier est sacré Champion de Pologne catégorie pilote / S2000 et Groupe N et offre le titre constructeur à Peugeot Pologne (en ayant disputé seulement cinq des neuf courses au programme du Championnat). Il partage également son premier titre avec la 207 S2000, voiture dont il a assuré le développement avec Sebastian Lindholm. En parallèle, il remporte le titre de Champion de France des Rallyes sur Terre dans la catégorie Groupe N. En outre, Bryan participe pour la première fois à une manche mondiale (Rallye de Sardaigne) au volant d'une C2R2 de Citröen Sport et rafle la victoire dans sa catégorie.

En 2008, le pilote drômois remet le couvert en Championnat de Pologne des rallyes et rafle un second titre, toujours avec la Peugeot 207.

En 2009, Peugeot Pologne stoppe le programme rallye. Bryan, se retrouve à pied mais parvient à monter un programme privé en championnat de Pologne sur une Mitsubishi Lancer Evo et parvient à rafler sur le fil un troisième titre consécutif.

En 2010, il s'impose dans le Championnat de France des rallyes face à Cédric Robert et avec 3 victoires scratchs. Un programme en IRC est prévu pour l'année suivante.

En 2011, il remporte le rallye Monte-Carlo à la surprise générale grâce à un incroyable retournement de situation le jeudi après-midi, après un choix de pneus crucial dont il fut l'un des principaux gagnants, car la neige est tombée soudainement entre les deux boucles de 2 spéciales prévues lors de cette seconde étape.

En 2013, il est vainqueur du Tour de Corse dans le cadre du nouveau championnat d'Europe sur Peugeot 207 S2000, et il termine second des rallyes d'Autriche (meilleur français classé à ce jour dans l'hivernale épreuve Jänner), de Belgique et de Pologne. Bien que ne pouvant financièrement participer à la dernière manche helvète du championnat, il termine sa saison vice-champion d'Europe, devançant de 4 points seulement l'irlandais Craig Breen, 3e dans le Valais malgré une importante pénalisation dès la fin du premier jour de course. Il devient à la mi-saison également pilote essayeur avec Juho Hänninen chez Hyundai, et sert de pilote ouvreur à Nasser Al Attiyah lors du rallye d'Allemagne en WRC.

Bryan Bouffier au volant d'une Hyundai i20 WRC lors du Rallye de France-Alsace 2014.

En Janvier 2014, engagé au rallye Monte-Carlo à bord d'une Ford Fiesta RS WRC privée, il réalise l'exploit de se hisser à la 2e place du rallye devant plusieurs pilotes officiels. Puis début février, il dispute le rallye Liepaja en ERC, ou il abandonne dans l'ES2 suite à une touchette qui endommage le radiateur de sa DS3 RRC. Il enchaîne avec l'Acropole toujours en ERC, ou il termine 2e derrière la toute nouvelle 208 T16 de Breen qui fait alors sa première sortie. Après une crevaison le pilote de la DS3 RRC est remonté jusqu'à la seconde place, remportant finalement cinq des treize épreuves spéciales, et notamment les deux dernières. Son excellent travail de développement de la Hyundai i20 WRC et son impressionnante deuxième place au rallye Monte Carlo lui permettent de défendre les intérêts de la firme coréenne au rallye d'Allemagne, en compagnie du belge Thierry Neuville et de l'espagnol Dani Sordo. Il faut également souligner qu'il est le premier à avoir fait gagner une Hyundai, lors du Rallye d'Antibes 2014. En novembre sur Ford Fiesta RRC il termine deuxième du Tour de Corse, remportant 4 des 11 épreuves spéciales.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Saisons Titres
2002 Vainqueur de la coupe 206
2005 1er de la catégorie Super 1600 au Championnat de France des rallyes
2007 Champion de Pologne dans la catégorie Pilote
Champion de Pologne catégorie S2000
Champion de France des Rallyes Terre catégorie Groupe N
2008 Champion de Pologne dans la catégorie Pilote
2009 Champion de Pologne dans la catégorie Pilote
2010 Champion de France des Rallyes
2011 Vice-champion de Pologne des Rallyes
2013 Vice-champion d'Europe des Rallyes

Victoires en Intercontinental Rally Challenge (IRC)[modifier | modifier le code]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 2011 79e Rallye Monte-Carlo Drapeau de Monaco Monaco Drapeau de la France Xavier Panseri Peugeot 207 S2000

Résultats en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

Saison Rallye Points Classement final
2007 MON
Drapeau : Monaco
SUE
Drapeau : Suède
NOR
Drapeau : Norvège
MEX
Drapeau : Mexique
POR
Drapeau : Portugal
ARG
Drapeau : Argentine
ITA
Drapeau : Italie
GRE
Drapeau : Grèce
FIN
Drapeau : Finlande
ALL
Drapeau : Allemagne
NZL
Drapeau : Nouvelle-Zélande
ESP
Drapeau : Espagne
FRA
Drapeau : France
JPN
Drapeau : Japon
IRL
Drapeau : Irlande
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
0 -
29e
J-WRC 2007 - - 7e - - - - 2 20e
2012 MON
Drapeau : Monaco
SWE
Drapeau : Suède
MEX
Drapeau : Mexique
POR
Drapeau : Portugal
ARG
Drapeau : Argentine
GRE
Drapeau : Grèce
NZL
Drapeau : Nouvelle-Zélande
FIN
Drapeau : Finlande
GER
Drapeau : Allemagne
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
FRA
Drapeau : France
ITA
Drapeau : Italie
ESP
Drapeau : Espagne
0 -
15e
2013 MON
Drapeau : Monaco
SWE
Drapeau : Suède
MEX
Drapeau : Mexique
POR
Drapeau : Portugal
ARG
Drapeau : Argentine
GRE
Drapeau : Grèce
ITA
Drapeau : Italie
FIN
Drapeau : Finlande
GER
Drapeau : Allemagne
AUS
Drapeau : Australie
FRA
Drapeau : France
ESP
Drapeau : Espagne
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
10 14e
5e 13e 31e Ab
WRC-3 2013 1er 8e Ab 29 6e
2014 MON
Drapeau : Monaco
SWE
Drapeau : Suède
MEX
Drapeau : Mexique
POR
Drapeau : Portugal
ARG
Drapeau : Argentine
ITA
Drapeau : Italie
POL
Drapeau : Pologne
FIN
Drapeau : Finlande
GER
Drapeau : Allemagne
AUS
Drapeau : Australie
FRA
Drapeau : France
ESP
Drapeau : Espagne
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
20 12e
2e - - - - - 16e - Ab. - 9e - -

Résultats en Intercontinental Rally Challenge[modifier | modifier le code]

Saison Rallye Points Classement final
2008 TUR
Drapeau : Turquie
POR
Drapeau : Portugal
BEL
Drapeau : Belgique
RUS
Drapeau : Russie
POR
Drapeau : Portugal
CZE
Drapeau : République tchèque
ESP
Drapeau : Espagne
ITA
Drapeau : Italie
SUI
Drapeau : Suisse
CHN
Drapeau : République populaire de Chine
11 9e
- - - - - 3e - - 4e -
2009 MON
Drapeau : Monaco
BRA
Drapeau : Brésil
KEN
Drapeau : Kenya
POR
Drapeau : Portugal
BEL
Drapeau : Belgique
RUS
Drapeau : Russie
POR
Drapeau : Portugal
CZE
Drapeau : République tchèque
ESP
Drapeau : Espagne
ITA
Drapeau : Italie
JPN
Drapeau : Japon
GBR
Drapeau : Écosse
0 -
- - - - - - - Ab. - - An. -
2010 MON
Drapeau : Monaco
BRA
Drapeau : Brésil
ARG
Drapeau : Argentine
ESP
Drapeau : Espagne
ITA
Drapeau : Italie
BEL
Drapeau : Belgique
POR
Drapeau : Portugal
POR
Drapeau : Portugal
CZE
Drapeau : République tchèque
ESP
Drapeau : Espagne
ITA
Drapeau : Italie
GBR
Drapeau : Écosse
CYP
Drapeau : Chypre
0 -
Ab. - - - - - - - 10e An. 12e - Ab.
2011 MON
Drapeau : Monaco
CAN
Drapeau : Espagne
COR
Drapeau : France
UKR
Drapeau : Ukraine
BEL
Drapeau : Belgique
AÇO
Drapeau : Portugal
CZE
Drapeau : République tchèque
HUN
Drapeau : Hongrie
ITA
Drapeau : Italie
GBR
Drapeau : Royaume-Uni
CHY
Drapeau : Chypre
110.5 6e
1er 7e Ab. 2e Dq. 4e Ab. 4e 3e 3e Ab.
2012 AÇO
Drapeau : Portugal
CAN
Drapeau : Espagne
NIR
Drapeau : Irlande du Nord
COR
Drapeau : France
ITA
Drapeau : Italie
BEL
Drapeau : Belgique
SMR
Drapeau : Saint-Marin
ROU
Drapeau : Roumanie
CZE
Drapeau : République tchèque
UKR
Drapeau : Ukraine
BUL
Drapeau : Bulgarie
ITA
Drapeau : Italie
CHY
Drapeau : Chypre
27 12
3e - - 5e - - - - - - - 15e -

Résultats en Championnat d'Europe des rallyes[modifier | modifier le code]

Saison Rallye Points Classement final
2013 JAN
Drapeau : Autriche
LET
Drapeau : Lettonie
CAN
Drapeau : Espagne
ACO
Drapeau : Portugal
COR
Drapeau : France
YPR
Drapeau : Belgique
ROU
Drapeau : Roumanie
CZE
Drapeau : République tchèque
POL
Drapeau : Pologne
CRO
Drapeau : Croatie
ITA
Drapeau : Italie
VAL
Drapeau : Suisse
149 2e
2e - - - 1er 2e Ab. - 2e - 4e -
2014 JAN
Drapeau : Autriche
LET
Drapeau : Lettonie
GRE
Drapeau : Grèce
IRL
Drapeau : Irlande
ACO
Drapeau : Portugal
YPR
Drapeau : Belgique
EST
Drapeau : Estonie
CZE
Drapeau : République tchèque
CHY
Drapeau : Chypre
ROU
Drapeau : Roumanie
VAL
Drapeau : Suisse
COR
Drapeau : France
61 7
- Ab. 2e - - - - - - - - 2e

Victoires en championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

  • Rallye d'Antibes: 2006;
  • Rallye de Tchéquie: 2010 (10e au général);
  • Tour de Corse: 2013;

Victoires en championnat de Pologne[modifier | modifier le code]

  • Rallye Subaru: 2007 et 2008;
  • Rallye Rzeszowski: 2007, 2010 et 2011;
  • Rallye Nikon: 2007;
  • Rallye Orlen: 2007;
  • Rallye Krakowski: 2008
  • Rallye Elmot Rémy: 2008
  • Rallye Karkonoski: 2008 et 2009;
  • Rallye Dolnoslaski: 2008 et 2011;
  • Rallye Košice: 2010 (Slovaquie);
  • Rallye Karkonoski: 2011;

(nb: il termine aussi second du rallye de Pologne en 2008 et 2012)

Victoires en championnat de France[modifier | modifier le code]

  • Rallye d'Antibes: 2006 et 2014;
  • Rallye du Limousin: 2010;
  • Rallye de France Grand-National: 2010;
  • Critérium des Cévennes: 2010;

Autre victoire polonaise[modifier | modifier le code]

  • Rallye Barbórka: 2011.

Parcours résumé[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Finaliste des sélections Rallye Jeunes
  • 2000 : Première saison de Volant Peugeot 206 dans l'équipe Rallye Jeunes (106 S16 Gr.A) : 8e de la coupe.
  • 2001 : Volant Peugeot 206 (106 S16 Gr.A) : 5e de la coupe.
  • 2002 : Volant Peugeot 206 (206 XS Volant) : 1er du Volant, 1er pilote espoir, Espoir du magazine Échappement.
  • 2003 : Championnat de France Super 1600 (206 Super 1600), pilote officiel Peugeot Sport : 4e du Championnat.
  • 2004 : Championnat de France Asphalte (206 Super 1600), Pilote officiel Peugeot Sport : 2e du Championnat Constructeur ; 2e au Rallye du Limousin ; 3e au Rallye du Touquet ; 1er au Critérium des Cévennes ; 3e des Super 1600 au Rallye de Pologne.
  • 2005 : Championnat de France Asphalte (206 Super 1600), pilote officiel Peugeot Sport : 1er de la catégorie Super 1600 et 3e du Championnat toutes catégories.
  • 2006 : Championnat d’Europe des Rallyes. Meilleurs résultats : 1er de la catégorie Super 1600 et 3e au classement général du Rallye de République Tchèque, 1er au Rallye d’Antibes. Pour avoir participé à 5 manches sur 9 possibles, Bryan termine à la cinquième place du Championnat d’Europe.
  • 2007 : Championnat de Pologne des Rallyes. Champion de Pologne dans la catégorie Pilote. Champion de Pologne catégorie constructeur. Champion de Pologne catégorie S2000. Champion de France des Rallyes Terre catégorie Groupe N.
  • 2008 : Champion de Pologne dans la catégorie Pilote pour la seconde fois consécutive.
  • 2009 : Champion de Pologne dans la catégorie Pilote pour la troisième fois consécutive.
  • 2010 : Champion de France des Rallyes. 3e du championnat de Pologne.
  • 2011 : Vainqueur du Rallye Monte-Carlo. Vice-champion de Pologne.
  • 2013 : Vainqueur du Tour de Corse. Vice-champion d'Europe.
  • 2014 : Championnat d'Europe des rallyes , au volant d'une DS3 RRC.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hyundai : Bouffier avec Hänninen, article en ligne du 16 juillet 2013 par F.Billet sur le site de Échappement.

Sur les autres projets Wikimedia :