Brutus (Michel-Ange)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brutus
Image illustrative de l'article Brutus (Michel-Ange)
Artiste Michel-Ange
Date vers 1539
Type Statue en marbre
Dimensions (H) 95 cm
Localisation Musée national du Bargello, Florence

Brutus (Bruto en italien) est une sculpture de Michel-Ange, conservé au musée national du Bargello.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'œuvre a été sculptée pour le cardinal Niccolò Ridolfi en 1539.

Analyse[modifier | modifier le code]

Michel-Ange avait des idées profondément républicaines. Après le retour des Médicis au pouvoir, il décide de déménager pour toujours à Rome. Son ami, Donato Giannoti, l'avait inspiré pour ses écrits anti Médicis. Le personnage de Brutus est sculpté de manière glorifiante : il est représenté comme le défenseur des valeurs républicaines et le meurtrier de César. Il s'attarde sur l'expression du visage, le reste du corps est à peine ébauché.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Umberto Baldini, Michelangelo scultore, Milan, Rizzoli,‎ 1973.
  • (it) Lutz Heusinger, Michelangelo, in I protagonisti dell'arte italiana, Florence, Scala Group (ISBN 8881170914)

Sources[modifier | modifier le code]

(it) Milena Magnano, Michel-Ange, Mondadori,‎ 2012, 189 p. (ISSN 1825-2257)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :