Bruno Gilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Gilles
Image illustrative de l'article Bruno Gilles
Fonctions
Sénateur des Bouches-du-Rhône
En fonction depuis le 1er octobre 2008
Maire du 3e secteur de Marseille
En fonction depuis le 18 juin 1995
Prédécesseur Marius Massias
Député de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône
19 juillet 200225 juin 2007
Prédécesseur Renaud Muselier
Successeur Renaud Muselier
Biographie
Date de naissance 26 décembre 1960 (53 ans)
Lieu de naissance Marseille (Bouches-du-Rhône)
Nationalité Française
Parti politique UMP

Bruno Gilles, né le 26 décembre 1960 à Marseille (Bouches-du-Rhône), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bruno Gilles adhère au RPR pour la première fois en 1979, à tout juste 19 ans. Deux ans plus tard, en 1981, il devient délégué des jeunes RPR des Bouches-du-Rhône. En 1983 et en 1989, il est candidat aux élections municipales sur les listes de Jean-Claude Gaudin. En 1992, il devient directeur de campagne de Renaud Muselier pour les élections cantonales. Un an plus tard, il reprend la même fonction, toujours auprès de Renaud Muselier, pour les élections législatives, où ce dernier est élu député.

En 1995, il soutient Jacques Chirac aux élections présidentielles et est son directeur départemental de campagne. La même année, il est directeur de campagne de Jean-Claude Gaudin et de Renaud Muselier pour les élections municipales à Marseille. La victoire de la droite, à Marseille et dans le 3e secteur de Marseille, lui permet d'être élu conseiller municipal de Marseille et également maire du 3e secteur de la ville (4e et 5e arrondissements). Toujours en 1995, il est nommé secrétaire départemental adjoint du RPR.

Deux ans plus tard, en 1997, il est à nouveau directeur de campagne de Renaud Muselier pour les élections législatives. Renaud Muselier sera réélu.

Aux élections présidentielles de 2002, Jacques Chirac lui confie à nouveau la responsabilité de diriger sa campagne dans le département des Bouches-du-Rhône. Renaud Muselier est réélu député à la suite des élections législatives de 2002, et suite à sa nomination au gouvernement, Bruno Gilles, son suppléant aux élections, devient député, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la cinquième circonscription des Bouches-du-Rhône. Il faisait partie du groupe UMP. Il est l'initiateur d'une proposition de loi proposant une journée de mémoire des victimes des régimes communistes.

En 2007, il occupe à nouveau la fonction de directeur de campagne de Renaud Muselier pour les élections législatives de 2007, et est également son suppléant.

Un an plus tard, il est élu sénateur des Bouches-du-Rhône le 21 septembre 2008[1].

En 2012, il est nommé par Jean-François Copé secrétaire départemental de l' UMP, chargé des relations avec les élus et le comité de liaison de la Majorité Présidentielle. Il devient également conseiller politique de l' UMP.

Mandats[modifier | modifier le code]

Sénateur
Député
Conseiller municipal / Maire

Il est nommé Secrétaire départemental de l'UMP des Bouches-du-Rhône en juillet 2012.

Domaine diplomatique[modifier | modifier le code]

Il était membre du groupe d'études sur la question du Tibet de Assemblée nationale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]